Toutes nos excuses, aucun Tweet n'a pu être chargé.
S'abonner à Twitter

GP d’Italie – Course MotoGP – « R-O-S-S-I !!! »

Au 17ème tour, lorsque Gibernau se rate au freinage du 1er virage, les Espagnols ont perdu espoir et surtout ils ont perdu le match de foot virtuel qui les opposait aujourd’hui aux Italiens.

Parti de la pole position, Sete Gibernau avait pourtant fait un très beau début de course. Dommage, ses nerfs ont certainement une nouvelle fois lâché durant les derniers tours de course.
Et comment ne pas perdre son sang froid alors que la course était lancée à un rythme plus qu’élevé et que les attaques étaient incessantes !

Au départ, le numéro 15 place sa Ducati à la décoration "rétro" (Marlboro étant interdit du fait des lois anti-tabac, Ducati a profité de son GP à domicile pour décorer les 2 Desmosedici à la façon rétro) devant la Yamaha de Rossi mais ce dernier lui ravit très vite le commandement. Derrière, Melandri, Nakano, Stoner, Pedrosa, Hayden et Capirossi suivent et prennent déjà de l’avance par rapport au reste du peloton.

Colin Edwards fait un passage dans les graviers au 2nd tour mais parvient à reprendre la piste et se remettre dans la course. Devant, Rossi élargit trop à la sortie d’un virage et manque de sortir dans l’herbe. Gibernau en profite alors pour reprendre la tête de course.

Au 3ème tour, Melandri emmène Stoner et les deux pilotes Honda recollent au tandem Gibernau-Rossi tandis que derrière, Nakano bloque un peu les 2 Honda Repsol et Capirossi. Melandri signe au passage le meilleur tour en course en 1.50’304.

Au 4ème tour, Melandri attaque Rossi et le passe. Hayden et Pedrosa se sont débarrassés de Nakano, mais pas Capirossi qui parait pourtant bien plus rapide que le pilote Kawasaki. Pedrosa prend le meilleur sur son coéquipier et se lance dans une remontée express sur une vieille connaissance : Stoner. Pedrosa est alors le plus rapide en piste et roule en 1.50’300.

5ème tour: Rossi reprend la 2ème place à Melandri au freinage en bout de ligne droite et Capirossi fait de même face à Nakano pour le gain de la 7ème place. Le Champion du Monde italien ne veut pas que les autres ne reviennent et donc il décide d’attaquer au plus vite Gibernau. Il le passe à l’intérieur mais Gibernau réaccélère très tôt et reprend la tête au virage suivant. Pas abattu, Rossi retente un freinage un peu plus loin et parvient à passer.
Néanmoins, Pedrosa et Hayden ont pu rejoindre Stoner et le groupe de tête est composé de 6 pilotes.

Il passe même à 7 pilotes au 6ème tour lorsque Capirossi remonte dans la roue arrière des 2 Honda Repsol. Devant, bien ancré dans la roue du Numéro 46, Gibernau fait le meilleur tour en course (1.50’255).

Un tour plus tard, c’est au tour de son coéquipier de descendre le chrono (1.50’195) mais en tête, Rossi et Gibernau commencent à creuser l’écart sur Melandri.

Cet écart se confirme et le trou se creuse un peu plus au 8ème tour alors que Melandri ne parvient plus à tourner dans les temps des leaders. Les arrières s’organisent et Hayden passe Pedrosa pour le gain de la 5ème place et il colle à Stoner qui fait pression sur Melandri.

"Incroyables rookies" se dit-on. Stoner, qui avait fait un super départ de la 9ème place pour virer en 4ème position au 1er virage, passe Melandri et monte virtuellement sur le podium. Malheureusement, ceci sera de courte durée car Casey force beaucoup trop pour recoller aux 2 leaders et sa RCV finit par s’envoler à la suite d’une réaccélération peut-être trop brutale.
Capirossi en profite alors pour passer Pedrosa et se retrouve ainsi 5ème.

"Chaud, chaud" au 10ème tour entre Hayden et Melandri. Le pilote Honda Fortuna ne veut pas céder mais l’Américain a finalement le dernier mot. Troisième, le Leader du Championnat tente alors de revenir sur le tandem Rossi-Gibernau.

Jolie manoeuvre de Capirossi dans le 1er virage au 11ème tour. Le petit pilote italien colle l’intérieur de ce long droite et passe Pedrosa (qui avait profité de l’aspiration pour repasser devant) et Melandri. Il se retrouve alors derrière Hayden mais ils accusent tous deux un retard supérieur à la seconde sur le duo de tête.

Capirossi tente de faire le freinage en bout de ligne droite à Hayden mais le Kentucky Kid ne s’en laisse pas compter. Il résiste et garde sa 3ème place.

A la mi-temps, euh pardon, à la mi-course, Rossi mène devant Gibernau et ces deux-là comptent plus d’une seconde d’avance sur un groupe compact composé de Hayden, Capirossi, Melandri et Pedrosa. Plus loin, Nakano est à la lutte avec Elias, Roberts et Tamada.

Au 13ème tour, Capirossi parvient à prendre le meilleur sur Hayden après l’avoir collé dans la ligne droite. Déchaîné devant son public, le vainqueur de Jerez semble ne plus freiner tant il revient vite sur Rossi et Gibernau. Il se cale dans la roue de son coéquipier avant la fin même de cette boucle !

"2005 est révolu, vive 2006 !" Rossi-Gibernau, un duo qui était il y a encore quelques mois quasi impossible à suivre… n’est plus. Capirossi a ramené Hayden, Melandri et Pedrosa  et ils sont désormais 6 en tête !

Bousculé, Rossi se rate au freinage en bout de ligne droite alors que Capirossi venait de passer Gibernau et se fait ralentir par l’erreur de Rossi. Gibernau en profite alors pour reprendre le leadership et Capirossi, Hayden et même Melandri virent devant Rossi. Seul Pedrosa n’a pas pu en profiter et reste 6ème.
Sur leur piste d’essai, les 2 Ducati mènent le GP d’Italie. Avec Rossi derrière à quelques boucles de l’arrivée, la fin du GP s’annonçait des plus intenses… et elle l’a été !
Capirossi plonge à l’intérieur dans le dernier virage et passe la ligne au 16ème tour en tête.

Fort au freinage en bout de ligne droite, Hayden passe Gibernau et Melandri profite du moment de faiblesse de Gibernau pour le passer. L’Italien passe même l’espace d’un virage en seconds position devant Hayden mais ce dernier reprend son bien au virage suivant.
Fin des espoirs espagnols dans le dernier virage : Rossi passe Gibernau. Le Catalan vient de perdre 4 places en 1 tour, c’en est trop pour lui. Il retarde au maximum son freinage en bout de ligne droite au 17ème tour mais se rate et rejoint la bonne trajectoire en 6ème position seulement.
Rossi lui par contre est de nouveau remonté à bloc et ne tarde pas à passer Melandri pour le gain de la 3ème place. En quelques virages seulement, Capirossi, Hayden et Rossi comptent quelques mètres d’avance sur le duo Melandri-Pedrosa.

Au 18ème tour, Hayden est à l’extérieur lorsqu’il tente de passer Capirossi mais le Numéro 46 en profite pour le doubler. Mauvaise tactique pour Hayden, d’autant plus que Melandri l’attaque immédiatement mais se rate et sort de la piste. Marco ne chute heureusement pas et revient en 6ème position dans la course, mais très loin des premiers.

Devant, Capirossi emmène Rossi, Hayden et Pedrosa, mais le jeune prodige Espagnol ne semble pas en mesure de tenter une quelconque attaque sur ses 3 adversaires.

A l’attaque, la Ducati bouge énormément tant Loris la bouscule pour garder la tête devant Rossi. Au 20ème tour, les 2 Italiens se passent et repassent mais le "meilleur" vient au 21ème tour. Capirossi, Rossi et Hayden se livrent une bataille superbe à voir et il s’en serait fallu de peu pour que l’un de ces 3 ne parte dire bonjour au bac à graviers…
Capirossi veut gagner pour offrir une victoire historique à Ducati, Rossi veut gagner pour la simple et bonne raison qu’il reste sur 2 résultats blancs et que ceci est trop pour lui, d’autant plus qu’il accuse un retard de plus de 40 points sur Hayden, qui lui veut gagner tout simplement car il mène le Championnat mais n’a pas encore gagné cette saison et une victoire aujourd’hui lui permettrait de renforcer sa place de leader au HRC.

Quelques mètres plus loin, Pedrosa tente de maintenir à distance un Sete Gibernau qui tourne de nouveau très vite. Melandri est isolé en 6ème place tandis que la lutte est serrée pour le gain de la 7ème position entre Roberts, Elias, Tamada, Nakano et Hopkins.

Les 2 derniers tours sont de toute beauté. Rossi fait parler son talent pour ravir la première place à Capirossi et le pilote Yamaha Camel entame la dernière boucle à sa place favorite: la première. Capirossi tente bien de lui faire le freinage mais ne parvient pas à resortir premier du virage. Hayden essaie de le passer mais n’y parvient pas et voit Rossi leur prendre plusieurs mètres d’avance en seulement quelques virages.

C’en est fini. Rossi passe la ligne avec plus d’une demi-seconde d’avance sur Capirossi et Hayden.
Perdosa est 4ème, une seconde devant Gibernau.
Melandri termine 6ème à plus de 11 secondes tandis que le groupe de chasse passe la ligne à 19 secondes avec dans l’ordre Elias devant Roberts, Tamada, Hopkins et Nakano.
Edwards finit 12ème à 30 secondes.
Randy est 13ème à 37 secondes et précède Vermeulen. Randy a donc perdu en moyenne 1 seconde et demie sur Rossi au final, pas mal !

Au Championnat, Capirossi rejoint Hayden en tête avec 99 points tous les deux.
Melandri (89) précède Pedrosa (86) et Rossi a rejoint Stoner (65) en 5ème place.

"Guido", le chien de Valentino va peut-être pouvoir sortir de son igloo, vu qu’il ne fait plus que -34°C dehors…

Randy est 16ème du Classement avec 11 points.

– FenneK –

Vous aimerez peut-être :

Laisser un commentaire

moto2 le mans

[GP de Catalogne] Présentation des Moto2

Attention ! Le champion du Monde est de retour. Tito Rabat...

wpilote

Nous contacter

Pour nous contacter, merci de remplir le formulaire ci-dessous. Nous...

spies

Ben Spies

·Date de naissance : 11 Juillet 1984 · Lieu de naissance...

rossi_004_motogp_2013_usa_laguna_seca

Valentino Rossi

   Date de naissance: 16 Février 1979 Lieu de naissance:...

mgp_2011_02_23_Sepang_MarcoSimoncelli_56701298483742

Marco Simoncelli (1987-2011)

 Marco Simoncelli nous a quitté le 23 octobre 2011 sur...

Italie – 3 Juillet

MotoGP : Pos. No. Rider Manufacturer Time Diff 1 1...