Toutes nos excuses, aucun Tweet n'a pu être chargé.
S'abonner à Twitter

GP Qatar, en bref

Honda, résultats mitigés…

Si Dani Pedrosa a réussi à sauver l'image de Honda en signant la 3ème place, Hayden lui s'est montré plus en difficulté en ne décrochant que la 8ème place de cette première course de la saison MotoGP.
Pedrosa s'est révélé être le seul de chez Honda à pouvoir suivre le rythme imprimé par les leaders de la course (Stoner et Rossi).

Il a décidé dans les derniers tours de courses à ne pas chercher plus suite à une petite erreur et à contenir les attaques de John Hopkins sur sa Suzuki.
Le pilote espagnol signe alors une précieuse 3ème place pour le championnat du monde. Il en profite pour devenir le plus jeune pilote de l'histoire – 21 ans – à être monté à 50 reprises sur le podium, volant ce record à un certain Valentino Rossi ( 9 en motoGP, 24 en 250cc et 17 en 125cc…)
« Je suis content de ce résultat. Il est important de commencer la saison avec une troisième place. Nous avons eu quelques problèmes, ce week-end, alors nous sommes satisfaits de ce podium », commentait Pedrosa. « J'ai attaqué, durant la course, mais j'ai fait une erreur dans le dernier virage et j'ai perdu l'aspiration des leaders. De toutes façons, je n'arrivais pas à les suivre dans les virages parce que je patinais un peu et j'ai perdu mon rythme. La moto glissait pas mal et j'ai eu du mal à contenir les ardeurs de John Hopkins. »
« Je suis content de ce résultat. Il est important de commencer la saison avec une troisième place. Nous avons eu quelques problèmes, ce week-end, alors nous sommes satisfaits de ce podium », commentait Pedrosa. « J'ai attaqué, durant la course, mais j'ai fait une erreur dans le dernier virage et j'ai perdu l'aspiration des leaders. De toutes façons, je n'arrivais pas à les suivre dans les virages parce que je patinais un peu et j'ai perdu mon rythme. La moto glissait pas mal et j'ai eu du mal à contenir les ardeurs de John Hopkins. »

Son coéquipier et champion du monde, Nicky Hayden, a eu un week-end un peu moins agréable. Toujours englué dans des problèmes de train avant, lui empechant d'avoir confiance en sa machine et par là même, d'attaquer, s'est contenté de signé le 9ème chrono qualificatif et s'est battu parmi des Barros, Vermeulen et Nakano pour au final finir 8ème…


Hayden espère trouver une solution d'ici au prochain GP, à Jerez.

« J'ai essayé d'apprendre un maximum durant cette course. Je pense avoir tout donné et j'ai eu de bonnes explications avec quelques gars. J'ai bien failli rattraper Vermeulen dans le dernier tour et j'ai progressé au fil de la course. J'ai signé mes meilleurs chronos dans les deux derniers tours, c'est le point positif de la journée », expliquait Nicky. « Ce fut un week-end difficile mais je ne vais pas pleurnicher et chercher des excuses. J'étais neuvième sur la grille, huitième à l'arrivée et je n'ai jamais été dans le rythme. Mon plus gros problème est que je n'ai pas confiance en l'avant et que je n'arrive pas à le faire fonctionner correctement. Nous allons tester, demain, et essayer de faire quelques progrès. Espérons que nous serons un peu mieux placés à Jerez. »


Pour Kawasaki, c'est un peu le même bilan…

Randy de Puniet qui avait pris un bon départ depuis la 3ème ligne de la grille s'est retrouvé confronter à l'américain Nicky Hayden après avoir perdu une place dans le 1er virage et doublé dans la ligne droite suivante par Shinya Nakano. Faute de pouvoir passer l'américain dans les bouts droits, le français essaie de passer dans les parties sineuses, et c'est ainsi qu'au 7ème tour que le train avant de sa Kawasaki lui a échappé et qu'il a terminé sa course dans le bac à gravier. Pas de blessures heureusement pour lui.

C'est à Olivier Jacque que revient l'honneur de marquer des points lors de cette première course.Le français termine 12ème.Après un début de course difficile durant lequel Jacque doit réadapter son style de pilotage à cause de la dégradation de son pneu arrière (gomme dure), Olivier Jacque a réussi à maintenir son rythme pour revenir sur Toni Elias et Kenny Roberts Jr.Et c'est au dernier virage que le pilote Kawasaki réussit à passer les deux machines devant lui, lui permettant d'empocher les précieux points de la 12ème place.Olivier Jacque – 12è
"Vu le déroulement des essais, je ne m'attendais pas à finir comme cela – j'espérais faire mieux que douzième, mais au moins j'ai roulé à un rythme satisfaisant et je me suis bien battu. Sur les conseils de mon équipe, je suis parti prudemment pour trouver mon rythme. Je me sentais à l'aise et je me suis bien bagarré avec Elias et Roberts. Au dernier tour, j'étais derrière Elias ; à un moment il m'a surpris et j'ai élargi ma trajectoire. Roberts m'a alors dépassé mais dans le dernier virage j'ai freiné plus tard qu'eux et je suis ressorti plus vite, ce qui m'a permis de terminer devant. Pour un retour à la compétition ce n'est pas mal et je comprends déjà mieux la moto après ce Grand Prix."

Le duel Stoner / Rossi.

Rossi espérait plus que sa seconde place à Losail, après sa pôle record de vendredi.
Le pilote déclairait même qu'il voyait "trois ou quatre pilotes en mesure de se battre avec Colin et moi "La réalité a été toute autre.
Edwards n'a pas été sur le devant de la scène, perdant quelques places au départ et ne parvenant qu'à remonter à la 6ème place.

Rossi s'est donc retrouvé seul en tête avec une aramada de jeunes pilotes aux dents longues : Pedrosa, Stoner et Hopkins.

« Je craignais que nous ne soyons plus lents dans les premiers tours, à cause de notre choix de pneu, et j'avais malheureusement raison. Je n'ai pas pu attaquer à ce moment crucial de la course », expliquait Edwards. « J'ai ensuite pu imprimer un bon rythme et je pensais pouvoir rester avec les leaders, mais j'ai failli tomber dans le septième ou huitième tour. Ma course n'a pas été mauvaise mais je manquais un peu de grip à l'avant. Il est apparu clairement, aujourd'hui, que nous avons besoin de plus de puissance. J'imagine que c'est la priorité numéro une de Yamaha ! »

Rossi, mené par Stoner, s'est retrouvé devant un problème de taille : la vitesse de pointe de la Ducati de l'australien, largement supérieure à celle de la Yamaha. Rossi incapable de résister à la puissance de la Ducati en ligne droite, rattrapait son retard dans les parties sinueuses.

« Ce fut une belle course et une bonne bagarre même si, bien sûr, nous aurions préféré commencer la saison avec une victoire ! J'ai pris un bon départ et ma M1 était très bonne, je pouvais piloter comme je le voulais et attaquer. Je voyais que Casey était plus rapide que moi dans la ligne droite et je savais que, si je passais devant, je devrais creuser l'écart, mais il était simplement trop fort ! », reconnaissait l'ancien champion du monde

POur gagner, le pilote italien ne devait compter que sur une erreur du jeune pilote autralien. Erreur que Casey Stoner ne commetra pas.
« Je voulais pousser Casey et l'obliger un peu plus à se battre, mais il a été irréprochable. Il n'a pas fait la moindre erreur et a très bien piloté, il mérite cette victoire et je l'en félicite. Nous étions de plus en plus rapides, en fin de course, et je pensais avoir une chance mais il a continué à attaquer et mon pneu a commencé à glisser un peu. J'ai dû rendre les armes mais je suis content de ne l'avoir fait qu'à la fin ! Ce n'est pas parfait mais c'est toujours mieux de ramener 20 points que 2 comme l'an passé ! », concluait-il.

– Loud@y –

Vous aimerez peut-être :

Laisser un commentaire

moto2 le mans

[GP de Catalogne] Présentation des Moto2

Attention ! Le champion du Monde est de retour. Tito Rabat...

wpilote

Nous contacter

Pour nous contacter, merci de remplir le formulaire ci-dessous. Nous...

spies

Ben Spies

·Date de naissance : 11 Juillet 1984 · Lieu de naissance...

rossi_004_motogp_2013_usa_laguna_seca

Valentino Rossi

   Date de naissance: 16 Février 1979 Lieu de naissance:...

mgp_2011_02_23_Sepang_MarcoSimoncelli_56701298483742

Marco Simoncelli (1987-2011)

 Marco Simoncelli nous a quitté le 23 octobre 2011 sur...

Italie – 3 Juillet

MotoGP : Pos. No. Rider Manufacturer Time Diff 1 1...