Toutes nos excuses, aucun Tweet n'a pu être chargé.
S'abonner à Twitter

Sachsenring : Résultats des courses

En 125cc, menant la course de bout en bout l’Espagnol Julian Simon a signé son 2e succès de l’année et prend ses distances sur son équipier Bradley Smith qui a chuté en début de course. Disputé sur piste sèche ce Grand prix a donné lieu un festival de chutes (sans gravité).

En 250cc, au terme d’un mano à mano époustouflant avec Debon, l’Italien Marco Simoncelli a remporté le GP d’Allemagne devant les Espagnols Alexis Debon et Alvaro Bautista, sur le circuit du Sachsenring. Mike Di Meglio a chuté tandis que Jules Cluzel a terminé 14e. Deuxième victoire de la saison, après le Grand Prix de France pour Simoncelli, qui totalise désormais 10 succès.

 motogp sachsenring 2009

En MotoGP, le duel infernal que se sont livré Rossi et Lorenzo a été une fois de plus exceptionnel. En reprenant la tête de la course à deux tours de la fin, le champion du monde avait fait le plus dur, pour filer vers le 101e succès de sa carrière. résistant aux assauts de Lorenzo, Rossi a su jouer de tactique en choisissant des trajectoires extrêmes dans les derniers hectomètres de la course. Les deux pilotes Yamaha ont devancé pedrosa qui lui a su mettre la pression sur Stoner, longtemps leader, mais qui a lâché prise en fin de course.

 

GP d’Allemagne 125 : Simon impérial

125 german 2009 simonJulian Simon remporte enfin sa seconde victoire de la saison (après celle au GP de France). Il a dominé la course de la tête et des épaules, tandis que son principal adversaire pour le titre, Bradley Smith, partait à la faute dès le premier tour.

Bradley Smith prend le meilleur départ mais chute avant la fin du premier tour, laissant le commandement à son coéquipier Julian Simon. L’Anglais repart mais rechute 5 tours plus tard en tentant de remonter. Julian Simon est alors seul en tête avec 2,9 secondes d’avance sur Nicolas Terol et Sergio Gadea. Un troisième groupe est composé de Olive, Corsi, Marquez et Iannone.

La course des Français a en revanche été des plus difficiles. Alexis Masbou, mal parti de sa 6e position sur la grille, chute dans le second tour, tandis que Johann Zarco est bon dernier après s’être accroché avec un autre pilote au départ.

A mi-course, Simon a 5,9 secondes d’avance sur Gadea. Chute de Simone Corsi à 12 tours de l’arrivée, et également du héros local, Jonas Folger, qui occupait la 12e position seulement. Grosse chute également de Stefan Bradl à 7 tours de l’arrivée, dont la moto va percuter les rails de sécurité pour revenir sur la piste, sans heureusement faucher aucun pilote. Abandon de Scott Redding dans le même tour.

Après avoir mené la course du premier au dernier tour, sans l’ombre d’une menace, Julian Simon franchit le drapeau à damiers avec plus de 8 secondes d’avance sur Sergio Gadea. Olive et Marquez sont revenus sur Terol pour lui ravir la 3e place, mais dans la bagarre, Marquez chute violemment. Joan olive monte donc sur la 3e marche du podium devant Terol, tandis que Marquez repart pour terminer 16e, à la porte des points. Sandro Cortese est le premier pilote allemand classé, en 6e position, derrière cinq Espagnols. Zarco est 23e et avant-dernier malgré sa chute en début de course.

Résultats course 125
1. Simon (Aprilia) 27 laps
2. Gadea (Aprilia) +9.415sec
3. Olive (Derbi) +17.559sec
4. Terol (Aprilia) +17.587sec
5. Espargaro (Derbi) +19.740sec
6. Cortese (Derbi) +20.778sec
7. Iannone (Aprilia) +20.908sec
8. Webb (Aprilia) +38.221sec
9. Aegerter (Derbi) +38.434sec
10. Koyama (Loncin) +40.085sec

Redding (Aprilia) DNF
Smith (Aprilia) DNF

 

 GP d’Allemagne 250 : Simoncelli brillant

250 german 2009 simoncelliTout comme Simon en 125, Simoncelli a remporté une brillante victoire, laissant Aoyama et Bautista se chamailler pour la 3e place sur le podium.

Après un meilleur départ de Simoncelli, une chute collective et une chute en solitaire de Jules Cluzel, la course est arrêtée sur drapeau rouge dès le 2e tour. Une petite averse s’abat en effet sur le circuit.

Les pilotes repartent donc en réglages et pneus pluie, mais la piste n’est pas beaucoup mouillée. Sur la grille de départ quasiment sèche, les mécaniciens chaussent finalement des slicks sur les motos. Jules Cluzel est absent de la grille de départ, tout comme Valentin Debise. Ils peuvent heureusement s’élancer de la voie des stands pour le tour de chauffe, mais partent dernier et avant-dernier sur la grille.

Alex Debon vire en tête au premier virage et s’échappe alors que des gouttes de pluie tombent à nouveau. Valentin Debise rentre au stand. Simoncelli est second à 1,5 secondes de Debon, mais revient sur lui. Suivent Bautista, Lüthi, Aoyama, Faubel. Mike Di Meglio est 10e, Jules Cluzel 16e.

Après trois tours, Simoncelli passe Debon. Derrière, grosse bagarre pour la 3e marche du podium entre Aoyama 3e, Faubel 4e, Bautista 5e, Barbera 6e et enfin Di Meglio 7e. Hélas, à six tours de l’arrivée, Mike Di Meglio part à la faute. Cluzel est 14e. Debon perd un peu de terrain sur Simoncelli et le spectacle se trouve donc derrière, avec la Honda de Aoyama pourchassée par les trois Aprilia de Bautista, Barbera et Pasini, qui chute malheureusement à 2 tours de l’arrivée.

Bautista passe Aoyama et fond sur Debon, vraisemblablement en difficultés avec ses pneus. Bien qu’il ait signé le meilleur temps en course dans le dernier tour, Bautista ne parviendra pas à prendre la 2e place à Debon. Simoncelli est donc le grand vainqueur du jour, et Aoyama est 4e. Jules Cluzel termine 14e, avec un pneu arrière complètement détruit. Valentin Debise est bon dernier après avoir dû repasser à son stand durant la course.

Résultats course 250
1. Simoncelli (Gilera) 19 laps
2. Debon (Aprilia) +0.479sec
3. Bautista (Aprilia) +0.528sec
4. Aoyama (Honda) +0.866sec
5. Barbera (Aprilia) +1.260sec
6. Faubel (Honda) +5.972sec
7. Espargaro (Aprilia) +8.721sec
8. Luthi (Aprilia) +8.762sec
9. de Rosa (Honda) +19.176sec
10. Locatelli (Gilera) +27.950sec

17. Markham (Aprilia) +1 lap

 

 GP d’Allemagne MotoGP: Rossi : « C’était fun, mais dur ! »

motogp german 2009 the doctorNouvelle victoire de Rossi, qui prend encore 5 points à Lorenzo et 12 à Stoner. Belle perf’ de Pedrosa, troisième.
Valentino Rossi prend le meilleur départ. Bel envol aussi de Randy de Puniet, à tous les sens du terme : alors qu’il occupait la 3e position entre Pedrosa et Stoner, le Français chute à très haute vitesse dans le premier droite du circuit. C’est la première chute en course du français cette année, heureusement sans blessures.

On retrouve les quatre hommes forts du championnat devant et dans l’ordre suivant : Rossi, Pedrosa, Stoner, Lorenzo. Stoner semble en forme puisqu’il passe en l’espace d’un tour Pedrosa puis Rossi. Lorenzo dépasse de son côté Pedrosa, qui se laisse un peu distancer. A mi-course, Rossi s’empare du commandement. Son coéquipier l’imite en doublant lui aussi Stoner.

La course tourne rapidement au mano à mano entre Rossi et Lorenzo. A 5 tours de l’arrivée, Lorenzo vire en tête, au même moment où Pedrosa passe à son tour Stoner. L’Australien commet ensuite une petite faute qui le privera définitivement d’une place sur le podium à la régulière tout du moins.

A deux tours de l’arrivée, Rossi repasse en tête en bout de ligne droite. Lorenzo essaye de lui rendre la monnaie de sa pièce au même endroit, mais à l’extérieur, le tour suivant. Mais ça ne passe pas. On n’apprend pas au vieux singe à faire la grimace et Valentino Rossi ferme toutes les portes jusqu’à l’arrivée.

L’écart entre Rossi et Lorenzo est le même qu’à Barcelone : 99 millièmes. Dani Pedrosa assure une belle 3e place sur le podium et signe le nouveau record du tour. Stoner est 4e.

En lutte avec Lorenzo en début de course, Dovizioso a rapidement lâché prise, victime d’un pneu avant détruit. Mais c’est une panne électronique qui l’a contraint à l’abandon, à 5 tours de l’arrivée.

Superbe remontée de Toni Elias depuis la dernière place sur la grille, puisqu’il termine 6e. Belle course également de son coéquipier, Alex de Angelis, qui termine 5e. Les deux coéquipiers Gresini avaient bien besoin d’un résultat comme ça pour sauver leur place en Grands Prix. Marco Melandri réalise aussi une très belle course avec la 7e place finale, ce qui le place 6e au championnat. Incroyable !

Randy de Puniet : « La déception est grande évidemment, après un bon départ qui m’avait permis de pointer en troisième position derrière Pedrosa. Mais j’ai ensuite commis une erreur dans le premier virage à droite avant la grande descente en rouvrant les gaz un peu trop tôt alors que la machine était encore bien sur l’angle. Ça n’a pas pardonné et je me suis immédiatement fait éjecter. Même si je m’estime chanceux de m’en sortir indemne de cette chute, c’est une petite régression pour l’équipe et moi-même au championnat. Avec le rythme que nous avions, nous aurions eu l’opportunité de réaliser une superbe course et de nous battre pour une place dans le top 5. Je conserve malgré tout la 10e place au championnat provisoire et nous allons repartir d’une feuille blanche pour construire un résultat positif à Donington. »

Résultats course MotoGP
1. Valentino Rossi ITA Fiat Yamaha Team 41min 21.769 sec
2. Jorge Lorenzo SPA Fiat Yamaha Team 41min 21.868 sec
3. Dani Pedrosa SPA Repsol Honda Team 41min 24.668 sec
4. Casey Stoner AUS Ducati Marlboro Team 41min 31.995 sec
5. Alex de Angelis RSM San Carlo Honda Gresini 41min 43.291 sec
6. Toni Elias SPA San Carlo Honda Gresini 41min 52.621 sec
7. Marco Melandri ITA Hayate Racing Team 41min 53.070 sec
8. Nicky Hayden USA Ducati Marlboro Team 41min 53.495 sec
9. Colin Edwards USA Monster Yamaha Tech 3 41min 54.634 sec
10. James Toseland GBR Monster Yamaha Tech 3 42min 5.695 sec
11. Loris Capirossi ITA Rizla Suzuki MotoGP 42min 19.144 sec
12. Niccolo Canepa ITA Pramac Racing 42min 22.308 sec
13. Chris Vermeulen AUS Rizla Suzuki MotoGP 42min 25.414 sec
14. Mika Kallio FIN Pramac Racing 42min 25.924 sec
15. Gabor Talmacsi HUN Scot Racing Team MotoGP 41min 22.338 sec

DNF:
Randy de Puniet FRA LCR Honda MotoGP lap 1
Andrea Dovizioso ITA Repsol Honda Team 35min 10.150 sec

Vous aimerez peut-être :

Laisser un commentaire

moto2 le mans

[GP de Catalogne] Présentation des Moto2

Attention ! Le champion du Monde est de retour. Tito Rabat...

wpilote

Nous contacter

Pour nous contacter, merci de remplir le formulaire ci-dessous. Nous...

spies

Ben Spies

·Date de naissance : 11 Juillet 1984 · Lieu de naissance...

rossi_004_motogp_2013_usa_laguna_seca

Valentino Rossi

   Date de naissance: 16 Février 1979 Lieu de naissance:...

mgp_2011_02_23_Sepang_MarcoSimoncelli_56701298483742

Marco Simoncelli (1987-2011)

 Marco Simoncelli nous a quitté le 23 octobre 2011 sur...

Italie – 3 Juillet

MotoGP : Pos. No. Rider Manufacturer Time Diff 1 1...