Toutes nos excuses, aucun Tweet n'a pu être chargé.
S'abonner à Twitter

Interview Dani Pedrosa

Passées les 2 premières séances d’essais de l’année, soit à peine 4 jours de travail sur le circuit de Sepang, les divers bilans tirés au sein des équipes Honda ne sont guère glorieux.

Interview Dani Pedrosa

Le HRC a laissé la vedette à Yamaha et Ducati, chacun de ses pilotes tentant de trouver la clé du nouveau package qui allie la RC212V en version 2010 aux suspensions Öhlins. Chef de file de l’équipe officielle Honda, Dani Pedrosa estime que l’intersaison n’a pas encore apporté assez de réponses alors qu’elle ne compte plus que 2 jours de travail en piste : dans cette interview, relayée par Repsol, le Catalan pointe les défauts de sa machine.

Peux-tu résumer ces 2 jours d’essais ?

Dani Pedrosa : « Une nouvelle fois, nous nous sommes principalement concentrés sur le nouveau châssis et les suspensions Öhlins, dans la prolongation des essais réalisés en Malaisie en début de mois. Pour être franc, les sensations avec cette machine sont encore nouvelles pour moi parce que, outre le fait que Honda et moi-même commençons à travailler avec Öhlins après avoir passé tant de temps en Showa, le châssis a changé et l’électronique a évolué. Ce que nous recherchons désormais c’est un bon ensemble : nous ne l’avons pas encore trouvé, nous n’avons pas accomplis les progrès que nous attendions. Nous devons donc réfléchir à la question, comprendre de quoi nous avons besoin et progresser lors des prochains essais au Qatar. »

Tu n’as pas finis les essais là où tu l’attendais. Es-tu inquiet de savoir qu’il ne reste que 2 jours de tests avant le début du championnat ?

DP : « Je ne suis pas inquiet, mais il est vrai que nous n’avons plus que 2 jours d’essais et cela ne sera peut-être pas suffisant pour nous. Mais c’est ainsi et nous devons nous en contenter. Nous essaierons donc d’être prêts pour la première course. Honda réalise de gros efforts et je m’implique moi-même autant que possible, les résultats devraient donc se voir bientôt. »

Quel est le problème actuellement ?

DP : « C’est difficile à expliquer car mes sensations sont contradictoires. Le point positif c’est que nous avons réussi à bien contrôler les moto à la sortie des virages, elle est un peu plus fluide. »

Penses-tu que Honda puisse faire quelque chose, par exemple fournir du nouveau matériel ?

DP : « Je ne sais pas ce qui est prévu car, bien entendu, nous devons avant tout analyser et contrôler ce dont nous avons besoin et ce qu’il nous faut faire. Ensuite, nous prendrons les mesures nécessaires. »

Quel serait le problème à résoudre en priorité ?

DP : « Nous avons actuellement des problèmes avec le châssis et les suspensions. L’ensemble n’a pas bien fonctionné et ne s’accorde pas vraiment. »

Après avoir pu t’entraîner correctement cet hiver sans rencontrer les problèmes des années précédentes, comment te sens-tu physiquement ?

DP : « Lors des premiers essais, je ne me sentais pas totalement en forme. Après avoir réalisé ces 2 premiers jours de tests, nous avons préparé un programme d’entraînement plus spécifique, focalisé sur les points où je me sentais un peu faible, comme le freinage par exemple. Nous avons multiplié les exercices portant sur les bras et je me suis mieux senti lors de cette 2ème séance. Il reste des aspects qui peuvent être améliorés et il manque encore un mois avant la première course, nous allons donc en profiter. »

Avez-vous progressé dans les freinages, là où se situait l’un des plus gros soucis l’an dernier ?

DP : « Pas assez pour pouvoir dire que nous pouvons oublier ce problème. »

Qu’en est-il de l’électronique ?

DP : « Je pense que nous avons avancé sur ce point, même si nous n’avons pas encore réussi à ajuster le châssis, ce qui nous empêche donc d’exploiter l’électronique au maximum. Dès que nous aurons trouvé la direction à suivre avec le châssis et les suspensions, nous pourrons tirer profit du nouveau système électronique, qui est positif je crois. »

Les prochains essais auront lieu au Qatar, de nuit, dans des conditions très différentes de celles que vous rencontrerez pendant le reste de la saison…

DP : « Oui, ces essais seront plutôt focalisés sur la première course, mais nous devrons les exploiter au maximum pour notre machine. »

Penses-tu que les changements opérés dans ton stand (Alberto Puig devenu team manager) vont t’affecter ? As-tu remarqué une quelconque différence ?

DP : « Pour le moment, c’est comme avant. Les choses se passent bien mais, si nous rencontrons des problèmes, j’espère qu’ils pourront être corrigés plus rapidement car il dit les choses de façon très claire. »

La présentation du team Repsol Honda aura lieu le 13 Mars, c’est un évènement que tu as manqué l’année dernier. Il s’agira d’un jour spécial pour toi ?

DP : « Bien sûr, j’ai vraiment hâte d’y être parce que, effectivement, l’année dernière je n’ai rien pu voir, je n’ai pas pu apprécier cette journée avec les fans. Cette année, je serai présent pour en profiter avec chacun d’eux. »

source: motogp.automoto365.com

Vous aimerez peut-être :

Laisser un commentaire

moto2 le mans

[GP de Catalogne] Présentation des Moto2

Attention ! Le champion du Monde est de retour. Tito Rabat...

wpilote

Nous contacter

Pour nous contacter, merci de remplir le formulaire ci-dessous. Nous...

spies

Ben Spies

·Date de naissance : 11 Juillet 1984 · Lieu de naissance...

rossi_004_motogp_2013_usa_laguna_seca

Valentino Rossi

   Date de naissance: 16 Février 1979 Lieu de naissance:...

mgp_2011_02_23_Sepang_MarcoSimoncelli_56701298483742

Marco Simoncelli (1987-2011)

 Marco Simoncelli nous a quitté le 23 octobre 2011 sur...

Italie – 3 Juillet

MotoGP : Pos. No. Rider Manufacturer Time Diff 1 1...