Toutes nos excuses, aucun Tweet n'a pu être chargé.
S'abonner à Twitter

L’étoile texane brille doublement dans la nuit qatarie

Ben Spies n’en finit plus de réjouir ses fans de la première heure et de faire croître les craintes des dominants traditionnels du MotoGP.

L’étoile texane brille doublement dans la nuit qatarie

Après avoir laissé Sepang sur un 5ème temps déjà notable pour un Rookie, le Texan s’est offert le luxe de brièvement prendre la tête du classement hier à Losail. Au final, malgré une dernière heure compromise par une chute, il apparaît au 3ème rang de cette soirée d’essais.

« Je connais cette piste depuis l’an dernier, mais y piloter avec cette illumination c’est vraiment très différent ! Ca ne ressemble à rien de ce que j’ai connu par le passé. De nuit on perçoit une vitesse beaucoup plus rapide, mais je m’amuse beaucoup, » assure le Champion WSBK en titre. « Bien sûr, c’est génial pour moi d’être bien placé au classement, mais je continue à avancer à pas de bébé pour progresser, sans me laisser tourner la tête. Cette chute, ça n’était rien de sérieux : j’avais monté le pneu avant dur et je n’avais pas un bon feeling ; nous avons changé la pression pour tenter de m’aider sur mon second run, mais j’ai perdu l’avant au 2ème virage. »

Spies a été le 2ème pilote le moins actif hier soir (après Loris Capirossi, malade) et il assure pouvoir encore progresser durant l’ultime soirée d’essais de cette intersaison. De son côté, Colin Edwards aura à cœur de ne pas laisser s’échapper ce coéquipier pour le moins stimulant. Le vétéran a réalisé hier la 4ème performance de la soirée, mais a concédé 6 dixièmes à Spies. Son programme était focalisé sur un nouveau bras oscillant fourni par Yamaha et le test du nouveau pneu avant dur de Bridgestone.

« Ce fut une bonne soirée. Je n’ai pas très bien commencé et il m’a fallu du temps avant d’entrer dans le rythme. Nous avons joué avec le set-up en utilisant certaines des nouvelles pièces que j’avais aimées à Sepang, puis en montant des éléments de l’an dernier pour obtenir de bonnes informations. Mes temps restaient assez similaires, les nouvelles pièces ne font donc pas une grande différence sur cette piste, contrairement à la Malaisie, » explique Colin Edwards. « J’ai réalisé un long run avec le pneu avant dur et je l’ai apprécié. J’ai couvert la distance d’une course avec cette gomme et elle s’est très bien comportée. J’ai d’ailleurs fait 27 tours avec ce pneu, soit 5 tours de plus que la distance d’une course, et il continuait à vraiment bien se comporter. J’obtiens la réponse dont j’ai besoin au maximum de l’angle et il tient beaucoup mieux le virage. »

Losail – J1 : Les temps Yamaha Tech3

B. Spies : 1’55.954 – 44 tours : +0.552s par rapport à Rossi
C. Edwards : 1’56.540 – 59 tours : +1.138s par rapport à Rossi

source: motogp.automoto365.com

Vous aimerez peut-être :

Laisser un commentaire

moto2 le mans

[GP de Catalogne] Présentation des Moto2

Attention ! Le champion du Monde est de retour. Tito Rabat...

wpilote

Nous contacter

Pour nous contacter, merci de remplir le formulaire ci-dessous. Nous...

spies

Ben Spies

·Date de naissance : 11 Juillet 1984 · Lieu de naissance...

rossi_004_motogp_2013_usa_laguna_seca

Valentino Rossi

   Date de naissance: 16 Février 1979 Lieu de naissance:...

mgp_2011_02_23_Sepang_MarcoSimoncelli_56701298483742

Marco Simoncelli (1987-2011)

 Marco Simoncelli nous a quitté le 23 octobre 2011 sur...

Italie – 3 Juillet

MotoGP : Pos. No. Rider Manufacturer Time Diff 1 1...