Toutes nos excuses, aucun Tweet n'a pu être chargé.
S'abonner à Twitter

GP du Qatar : Rossi patient, Stoner trop gourmand

Après avoir dominé toutes les séances d’essais, Casey Stoner semblait intouchable. Mais trop pressé d’étouffer la concurrence, il est parti à la faute.

GP du Qatar : Rossi patient, Stoner trop gourmand

Patient, Rossi a profité de l’erreur de son rival pour marquer un maximum de points, tandis que son autre adversaire Lorenzo est revenu du diable Vauvert pour arracher la 2e place devant Dovizioso (3e) qui coiffe Nicky Hayden sur la ligne d’arrivée.

C’est encore Dani Pedrosa qui a surgit comme un boulet de canon pour virer en tête à la sortie du premier virage, devant Valentino Rossi, auteur probablement de son meilleur départ depuis Jerez 2005. Suivent les deux Ducati, dans l’ordre original de Hayden suivi de Stoner. Mais dès le second tour, le rouleau compresseur australien met la machine en route et double son coéquipier puis ne fait qu’une bouchée de Rossi. Au 3e tour, il s’empare du commandement devant Pedrosa et n’attend pas son reste pour commencer à forger son avance. Mais trop pressé de coiffer son 4e succès qatari d’affilée et certainement d’enterrer trop profondément la concurrence, il part à la faute au 6e tour, après avoir collé plus d’une seconde à Rossi (désormais second) dans le tour précédent. N’ayant que le meilleur tour en course pour se consoler (1’55.537), l’énorme favori de la piste qatari rentre bredouille de ce premier round.

Pendant ce temps, Valentino Rossi utilise toute sa science pour compenser son gros déficit de vitesse (la Yamaha rend 10 km/h aux Ducati et aux Honda), pour résister à la menace de Hayden et de Dovizioso. Dani Pedrosa a lâché prise et perd inexorablement du terrain et se fait dépasser par Lorenzo, Spies, puis De Puniet au 10e tour. Au 15e tour, Dovizioso est revenu dans la roue de Rossi et profite de la puissance de sa Honda pour doubler dans la ligne droite le champion du monde. Rossi se remémore alors le GP du Qatar 2008, où son compatriote l’avait doublé dans le dernier tour pour lui ravir la 4e place. Finalement, c’est Nicky Hayden en embuscade, qui vient se faufiler entre Dovi et lui, qui lui permettra de prendre un peu d’avance. A force de jouer au chat et à la souris, les trois leaders sont rejoints par un fauve féroce qui n’est autre que Jorge Lorenzo. Toujours aussi dangereux quand il est blessé, le Majorquin est revenu comme une balle et se permet même de dépasser successivement Hayden puis Dovizioso. La troisième marche du podium se jouera donc entre Hayden et Dovizioso, le pilote Honda passant finalement sur le fil le pilote Ducati. Ben Spies termine à une belle 5e place, juste devant Randy de Puniet, 2e pilote Honda. Pedrosa est 7e. Edwards 8e. Capirossi, qui prenait son 300e départ en GP, est 9e et Hiroshi Aoyama, premier des « autres » rookies, est 10e. Alvaro Bautista chute dans le dernier virage du dernier tour alors qu’il se battait avec Simoncelli pour la 11e place. Barbera est 12e et Melandri 13e et dernier. Aucun des deux pilotes Pramac ne rallie l’arrivée (chute de Kallio et abandon de Espargaro).

Valentino Rossi (1er) : « J’étais assez inquiet par notre manque de vitesse et il va falloir qu’on remédie rapidement à ça. J’ai fait un bon départ, puis j’ai perdu un peu de temps avec Dani. Mon objectif était de ne pas laisser Stoner s’échapper. Puis Stoner a chuté en rentrant très vite dans le deuxième virage. Comme je ne pouvais pas prendre l’avantage sur Dovizioso et Hayden, qui revenaient systématiquement sur moi dans les lignes droites, je me suis appliqué à ne pas faire d’erreurs. Finalement, avec la chute de Stoner, je prends 5 points de plus que prévu et c’est très important. Dans le tour d’honneur, je suis tombé en panne d’essence : je pense que comme j’ai beaucoup glissé, j’ai consommé plus que prévu. Mais comme disait Enzo Ferrari : la voiture parfaite est celle qui casse après la ligne d’arrivée. »

Jorge Lorenzo (2e) : « Je suis très content de cette seconde place, même si j’ai pris beaucoup de risques et que j’aurai pu chuter. Je m’étais dit que je resterai tranquille et que je ne prendrai pas de risques, mais dès que je suis plein d’adrénaline, je n’arrive pas à rester calme ! Je n’étais pas très bien en début de course et j’ai pris mon mal en patience, pour commencer à attaquer dès que mon réservoir a commencé à se vider. Maintenant, j’ai quelques jours devant moi pour essayer de récupérer au maximum de ma main droite pour le Japon. »

Andrea Dovizioso (3e) : « C’est un résultat très bon et très important pour nous, d’autant qu’on termine plus près du vainqueur que l’an dernier. Je perdais du terrain à certains endroits et j’en récupérais en ligne droite. j’ai fait l’intérieur à Nicky dans le dernier virage, et même si la Honda est identique à la Ducati en accélération, elle est un peu plus rapide en vitesse de pointe, ce qui m’a permis de passer Nicky sur la ligne d’arrivée. »

Randy de Puniet (6e) était un peu déçu à l’arrivée : « ça s’est un peu chamboulé dans la ligne droite au départ, du coup j’ai été obligé de couper et j’ai perdu 5 places. Après, il a fallu que je force pour revenir, j’étais bien derrière Spies, qui roulait fort. J’étais mieux que lui dans le T1 et T2, il me reprenait dans le T3, ça se stabilisait dans le T4. Je voyais qu’on revenait sur les deux hommes de tête, mais à 7 tours de la fin, j’arrivais dans le virage n°1 et je n’ai pas réussi à rétrograder la 2e; Je suis rentré en 3e et j’ai pris une demi seconde en 2 virages et j’ai perdu le contact. J’ai aussi eu pas mal de soucis d’avant, contrairement aux essais : ça bougeait beaucoup et j’ai failli perdre 2 ou 3 fois l’avant. Je suis déçu car je pense qu’avec un meilleur départ, je pouvais rester avec Dovizioso et Hayden. A un moment, je roule en 56’2, et j’étais le plus vite avec Spies. C’est encourageant car je suis à moins de 10 secondes du vainqueur, en ayant perdu 3 secondes dans les trois derniers tours. Je suis 2e pilote Honda et c’est une bonne entame pour le championnat. On est bien en vitesse de pointe, pas comme l’an dernier où je prenais 20m dans la ligne droite. ça change la vie ! »

Classement Course MotoGP :

1. Valentino Rossi ITA Fiat Yamaha Team 42m
50.099s

2. Jorge Lorenzo SPA Fiat Yamaha Team 42m
51.121s

3. Andrea Dovizioso ITA Repsol Honda Team 42m
51.964s

4. Nicky Hayden USA Ducati Marlboro Team 42m
51.975s

5. Ben Spies USA Monster Yamaha Tech 3 42m
54.002s

6. Randy de Puniet FRA LCR Honda MotoGP 42m
59.421s

7. Dani Pedrosa SPA Repsol Honda Team 43m
6.607s

8. Colin Edwards USA Monster Yamaha Tech 3 43m
9.966s

9. Loris Capirossi ITA Rizla Suzuki MotoGP 43m
10.992s

10. Hiroshi Aoyama JPN Interwetten Honda MotoGP 43m
11.199s

11. Marco Simoncelli ITA San Carlo Honda
Gresini 43m 21.737s
12. Hector Barbera SPA
Paginas Amarillas Aspar 43m 22.672s
13. Marco Melandri ITA San Carlo Honda Gresini
43m 30.879s

DNF:
Alvaro Bautista
SPA Rizla Suzuki MotoGP

Aleix Espargaro SPA Pramac Racing
Casey Stoner AUS Ducati Marlboro Team

Mika Kallio
FIN Pramac Racing

source: sport-bikes.fr

Laisser un commentaire

[GP de Catalogne] Présentation des Moto2

Attention ! Le champion du Monde est de retour. Tito Rabat...

Nous contacter

Pour nous contacter, merci de remplir le formulaire ci-dessous. Nous...

Ben Spies

·Date de naissance : 11 Juillet 1984 · Lieu de naissance...

Valentino Rossi

   Date de naissance: 16 Février 1979 Lieu de naissance:...

Marco Simoncelli (1987-2011)

 Marco Simoncelli nous a quitté le 23 octobre 2011 sur...

Italie – 3 Juillet

MotoGP : Pos. No. Rider Manufacturer Time Diff 1 1...