Toutes nos excuses, aucun Tweet n'a pu être chargé.
S'abonner à Twitter
pedrosa_010_motogp_2014_malaisie_sepang_test

Dani Pedrosa

pedrosa_036_motogp_2014_malaisie_sepang_test

Date de naissance: 29 septembre 1985
Lieu de naissance: Sabadell, mais a vécu à Castellar del Vallès (Catalogne, Espagne)
Nationalité: Espagnole
Numéro de course: 26
Titres de champion du Monde: 3, 125cc(2003), 250cc(2004, 2005)
Team actuel: Repsol Honda Team

Palmarès

Titres de Champion du Monde:

– 125cc en 2003
– 250cc en 2004
– 250cc en 2005

Général

– 1996 >>> 2e du championnat espagnol de mini-motos
– 1997 >>> 3e du championnat espagnol de mini-motos
– 1998 >>> Vainqueur du championnat espagnol de mini-motos
– 1999 >>> 4e du championnat d’Espagne 125cc
– 2000 >>> 4e du championnat d’Espagne 125cc
– 2001 >>> 8e du championnat du monde 125cc (Honda)
– 2002 >>> 3e du championnat du monde 125cc (Honda)
– 2003 >>> Champion du monde 125cc (Honda)
– 2004 >>> Champion du monde 250cc (Honda)
– 2005 >>> Champion du monde 250cc (Honda)
– 2006 >>> 5e du championnat du monde MotoGP (Honda)
– 2007 >>> Vice-champion du monde MotoGP (Honda)
– 2008 >>> 3e du championnat du monde MotoGP (Honda)
– 2009 >>> 3e du championnat du monde MotoGP (Honda)
– 2010 >>> Vice-champion du monde MotoGP (Honda)
– 2011 >>> 4ème du championnat du monde MotoGP (Honda)
– 2012 >>> Vice-champion du monde MotoGP (Honda)
– 201 >>> 3ème du championnat du monde MotoGP (Honda)

-211 courses en Grands Prix (46 en 125cc, 32 en 250cc, 133 en MotoGP)
-48 victoires en Grands Prix (8 en 125cc, 15 en 250, 25 en MotoGP)
-125 podiums (17 en 125cc, 24 en 250cc , 84 en MotoGP)
-44 pôles (9 en 125cc, 9 en 250cc, 26 en MotoGP)
-3228 points en carrière

Récapitulatif de ses résultats en Grands Prix:

 

Biographie

Daniel Pedrosa démarre très jeune la moto, puisque dès ses 4 ans ses parents lui achètent sa première moto, un Italjet 50cc de cross avec des petites roues à l’arrière.
Pour ses six ans il utilise une minimoto réplique d’un Kawasaki de route.
Il commence la compétition en 1996 en participant au championnat espagnol de mini-motos. Ses débuts s’avèrent prometteurs puisqu’il finit 6e de sa première course après un problème de pot d’échappement, puis sur le podium dès sa deuxième course, et qu’il termine deuxième du championnat.
Des problèmes de santé (il attrape la varicelle peu de temps avant le début du championnat) font qu’il ne peut faire mieux que 3e l’année d’après à 8 points du titre, mais il se rattrape en devenant champion de cette catégorie en 1998.


Pedrosa lors de ses débuts à minimoto

Il commence alors à participer à des courses du mountain-bike du fait du manque de moyens de sa famille pour qu’il puisse continuer à plus haut niveau.
En 1999 il participe aux épreuves de sélection de la coupe Movistar Activa sur le circuit de Jarama. Il s’agit pour lui d’un des seuls moyens pour pouvoir continuer sa carrière. Le hic est qu’il n’a alors quasiment jamais roulé avec une moto de compétition !
Il apprend donc le pilotage d’une moto à vitesses la semaine précédant l’épreuve sur un parking de centre commercial près de chez lui. Un autre problème est qu’il ne peut poser les pieds par terre une fois qu’il a enfourché sa monture.
Bien que ne faisant pas partie des trois plus rapides sur un tour chrono (il est classé huitième sur 25), Alberto Puig décide de le sélectionner, ainsi que Joan Olivé et Raul Jara, détectant chez lui un grand talent.

 

 

 

En 2000 il finit 4e du championnat d’Espagne derrière Olivé, Jara et Elia, réussissant quatre pôles sur les 6 courses du championnat.

Movistar reconduit son soutien envers Dani, il est temps alors pour lui de prendre part au championnat du monde, lui qui n’a encore que 15 ans.
Il est alors dans la structure dirigée par Alberto Puig, et fait figure de benjamin aux côtés de Olivé et de Elias ses coéquipiers.

Il réalise pourtant une excellente première saison, décrochant le titre symbolique de rookie of the year avec une huitième place au championnat, et une deuxième moitié de saison très prometteuse (2 podiums et deux Top 5 sur les six dernières courses de la saison).

En 2002, Pedrosa confirme les espoirs mis en lui en remportant ses premières courses (à Assen, Motegi et Valence), tout en montant sur 9 podiums. Il ne finit qu’à 30 points du champion du monde Arnaud Vincent.

2002 pedrosa

A Valence en 2002, victoire pour lui, titre pour Vincent

Il devient alors, du haut de ses 17 ans, un des favoris pour le titre en 2003. Il ne tremblera pas, et dans un championnat dominé par les Aprilia (8 Aprilia dans le top 10 du championnat), il domine le championnat avec sa Honda et remporte le titre en Malaisie deux courses avant le terme du championnat avec 5 victoires et 6 podiums.


Pedrosa à Sepang, week-end de titre

Il devient alors le deuxième plus jeune champion 125cc de l’histoire derrière Loris Capirossi

Hélas, lors des essais libres du GP d’Australie à Phillip Island, il ne peut se relever d’une très grosse chute. Le verdict ? Deux chevilles cassées, saison terminée.

Cette blessure compromet son intersaison, et alors qu’il passe en 250cc au sein du team officiel Honda, on se demande si Dani est assez fort pour surmonter simultanément un retour de blessure et un changement. Il donnera sa réponse le jour du premier GP à Welkom.

En effet, il s’immisce en tête de course alors qu’il n’était pas attendu à pareille fête, et tel un vieux briscard double Randy de Puniet dans le dernier virage.

welkom 2004

Il s’est passé autre chose que la victoire de Rossi à Welkom en 2004…

La vidéo du dernier tour

 

Lors des courses suivantes, malgré un faux-pas en Espagne il confirme qu’il faudra compter sur lui pour le titre, avec une victoire en France face à de Puniet (qui se vengera en gagnant en Catalogne à 12km de Sabadell), puis une série de 4 deuxièmes places. Il mène alors le championnat avec seulement 11 points d’avance sur de Puniet.
C’est le moment choisi par Pedrosa pour mettre les voiles, finissant toutes les courses sur le podium hormis celle de Phillip Island où il finit 4e, et ce agrémenté de 5 victoires. Il s’empare donc logiquement du titre en Australie, lui qui débutait alors dans la catégorie !

Il souhaite cependant rester en 250cc l’année suivante pour conserver sa plaque de #1. La tâche sera rude puisque le plateau est très relevé (sur les 11 premiers du championnat seul Porto ne roulera jamais en Moto GP).
Le début de saison se révèle d’ailleurs assez difficile puisque après 3 courses il n’est que troisième du championnat derrière les deux pilotes issus de la 125cc Stoner et Dovizioso. Il remporte alors 3 courses consécutives, et empoche 178 points sur les 200 possibles sur la période de 8 courses suivant le début du championnat.

2005 sachs

 Pedrosa devant la meute 250cc au Sachsenring

La fin de saison est marquée par le retour aux affaires de Stoner, qui entretient le suspense jusqu’à l’antépénultième course de la saison où il s’auto-élimine en chutant.

Pedrosa vient ainsi de remporter 3 titres en 3 saisons, avec notamment 15 victoires sur 32 courses (soit plus que Rossi lors de son passage en 250cc). Il est donc courtisé en MotoGP et signe chez le team officiel Honda, une consécration pour le pilote tout juste âgé de 20 ans.

Malgré son talent manifeste, beaucoup d’observateurs sont perplexes quant à la capacité de Dani à s’adapter et à domestiquer sur l’ensemble d’une course les monstres de puissance que sont les 990cc, du fait notamment de son petit gabarit.

Mais c’est toujours lorsqu’on l’attend le moins que Pedrosa signe ses plus grandes prouesses.

Pedrosa arrive en MotoGP dans l’équipe Repsol Honda sur une 990cc. Dès la première course, il montre son talent en se qualifiant en seconde ligne, avant de terminer le grand prix en seconde position derrière Loris Capirossi. Il remporte la première victoire de sa carrière le 14 mai lors du GP de Chine, en devançant son coéquipier Nicky Hayden. Il devient ainsi le second plus jeune vainqueur d’un Grand Prix de la catégorie reine, n’étant devancé que par Freddie Spencer. Il remporte sa seconde course lors du Grand Prix d’Angleterre et devient par la même occasion un candidat sérieux pour le titre. En effet, à mi-saison, il est en deuxième position du classement général derrière son coéquipier Hayden mais devant Rossi et Melandri (respectivement champion du monde et vice champion du monde 2005). Comme lors de sa victoire en Chine, Dani réalise le hat trick avec la pôle position, le meilleur tour en course et la victoire. Il réalisera deux autres pôles lors de cette première saison en Allemagne (finissant en 4ème position à 3 ixièmes de la victoire) et en France (2ème au final).

Lors du Grand Prix de Malaisie, alors que Dani est toujours en deuxième position du général, il chute lourdement lors de la troisième séance d’essais libres. Alors que personne ne pense revoir Dani sur la piste pour la suite du week-end après ses blessures au genou, il bénéficie de l’annulation de la séance de qualification due aux pluies torrentielles sur le circuit malais pour être finalement classé en 5ème position après le cumul des trois séances d’essais libres. Grâce à sa volonté (et surtout après avoir été poussé par Alberto Puig à prendre le départ), Dani réalise une course remarquable en terminant sur le podium. En rentrant dans le parc fermé, ce sont les mécaniciens de son équipe qui l’aident à descendre de sa moto. Une chaise l’attend sur le podium vu qu’il ne peut rester debout…

La veille de la course en Malaisie conclue en 3ème position

Après deux courses conclues difficilement dans le top 10, Dani est toujours mathématiquement en course pour le titre de champion du monde, mais seul un miracle pourrait lui permettre de remporter le titre. En effet, il est redescendu à la 5ème place du général se retrouvant à 34 points de Nicky Hayden. Arrive le Grand Prix du Portugal à Estoril. Au 5ème tour, alors que Colin Edwards et Nicky Hayden viennent de le dépasser, Dani commet l’irréparable en tentant une attaque suicide sur son coéquipier, leader du championnat. Les deux pilotes Repsol terminent dans les graviers et Valentino Rossi peut ainsi reprendre la tête du général. Dani est énormément critiqué que ce soit de la part des dirigeants de Honda qui attendent le titre depuis 3 ans, mais surtout des fans de MotoGP ou des journalistes. Dani s’excuse mollement voyant le tollé après son erreur. Il se « rattrapera » lors du dernier GP de la saison, en ne gênant pas son coéquipier plus rapide que lui. Dani termine ainsi sa première saison en MotoGP en 5ème position en obtenant le titre de « Rookie of the Year » devant Casey Stoner.

Dani découvre la nouvelle Honda 800cc pour la saison 2007. Il fait parti des grands favoris pour le titre mondial du fait de son gabarit qui doit convenir à cette cylindrée. Malheureusement la Honda n’est pas bien née et pour la première fois Pedrosa se doit de développer la moto. Hayden n’arrive pas à s’adapter à la taille de la moto et l’espagnol est vite critiqué par les fans de Honda. De plus Pedrosa bénéficie de toutes les aides possibles de la part du constructeur japonais, voyant bien que leur pilote est leur meilleure chance de remporter le titre. Hayden est ainsi sacrifié par Honda alors qu’il est champion en titre. Pedrosa gagne malgré tout 2 victoires lors des GP d’Allemagne et de Valencia. Il termine en seconde position en fin de saison ne devançant Valentino Rossi que d’un point. Mais Dani n’arrive pas à remporter de courses lorsqu’il est en duel et perd toujours ses combats face à Rossi ou Stoner. Toutes ses victoires sont acquises de la même manière : un très bon départ (son point fort depuis son arrivée en MotoGP), alignant des tours les plus rapides les uns que les autres jusqu’à creuser un gros écart puis ensuite gérer son avance.

 

La saison 2008 ne débute pas de la meilleure manière possible avec une fracture de la main lors d’une chute en Malaisie lors des essais de pré-saison. Il ne peut ainsi développer la Honda et doit laisser son coéquipier faire le travail. Vu leurs différences de gabarits, Pedrosa débute la saison au Qatar avec des réglages de bases mais termine tout de même à la 3ème place. Dani enchaine les bonnes performances avec 8 podiums lors des 9 premières courses de la saison, le podium ne lui échappant qu’à l’occasion du GP de France. Après le GP des Pays Bas, Dani est en tête du classement général juste devant Valentino Rossi.

assen 2008Devant son coéquipier Nicky Hayden

Arrive le GP d’Allemagne couru sous la pluie. Une fois n’est pas coutume Pedrosa est le plus rapide lors des premiers tours, roulant 1 seconde au tour plus vite que les autres pilotes. Au début du 6ème tour Pedrosa ne peut éviter la chute en bout de ligne droite. Une fracture du poignet gauche ainsi qu’une entorse de la cheville droite sont diagnostiquées.


Dani ne peut défendre ses chances lors du GP des Etats Unis et revient après la trêve estivale sur le circuit de Brno. Malheureusement la blessure ne lui permet pas de se battre aux avants postes et il doit terminer la course à la 15ème place. Il recule ainsi à la 3ème place du général avec 65 points de retard sur Rossi. Le titre ne sera pas pour Dani en cette année 2008. Après une performance très moyenne au GP d’Indianapolis, Pedrosa décide de changer de marque de pneus, passant de Michelin à Bridgestone ; Le manufacturier français étant en retrait depuis plusieurs week-ends, avec des dégradations importantes en milieu de course. Avec ses nouvelles gommes, Dani Pedrosa trouve rapidement le bon compromis et signe 3 podiums lors des 4 dernières courses. Il termine ainsi le championnat en 3ème position.

La pré saison 2009 est une nouvelle fois perturbée par une chute lors d’essais au Qatar avec une fracture du radius gauche ainsi qu’une greffe de peau sur le genou gauche. La saison débute difficilement, Dani ne pouvant lutter avec les meilleurs et n’arrivant pas à exploiter le potentiel de sa Honda. Il termine à la 11ème place finale après une bagarre musclée avec Alex de Angelis. Dani retrouve les podiums lors des trois courses suivantes mais se blesse à nouveau lors du GP d’Italie avec une fissure au niveau du fémur. Alors que le repos le plus total est conseillé Pedrosa retrouve sa moto dès le GP suivant chez lui à Barcelone. Après une nouvelle chute lors du GP d’Assen, Pedrosa compte 64 points de retard sur Rossi leader du championnat. La suite de la saison sera très belle avec 8 podiums dont 2 victoires et une chute alors qu’il est en tête du GP d’Indianapolis. Dani termine la saison une nouvelle fois en 3ème position.

Pour 2010, Pedrosa une nouvelle fois n’arrive pas à régler la moto comme il le souhaite lors des essais de pré saison et débute la saison en critiquant la nouvelle Honda, moins rapide que les autres motos. Comme en 2009, le premier GP de la saison est très moyen pour le petit espagnol, terminant 3ème pilote Honda et se faisant battre par le pilote privé Randy De Puniet. Mais comme souvent Dani monte sur le podium et remporte sa première victoire de la saison en Italie. Pedrosa enchaine ensuite les secondes places et les victoires jusqu’au GP du japon où une grosse chute l’empêche de participer à l’épreuve nippone. Une quadruple fracture de la clavicule l’oblige à rentrer précipitamment en Espagne pour se faire opérer. Alors qu’il est dans la forme de sa vie et remonte petit à petit sur le leader du championnat Jorge Lorenzo, Dani ne peut donc défendre ses chances lors de cette tournée outre mer. Lors de son retour à Estoril, il ne peut lutter sur la durée de la course et recule pour terminer à la 8ème position, exténué par 10 derniers tours de trop. La dernière épreuve de la saison sera conclue en 7ème position. Malgré cette fin de saison difficile, Dani aura enfin montré qu’il pouvait gagner plus de deux épreuves dans la saison et surtout qu’il n’était plus le gentil garçon en bagarre n’hésitant pas à attaquer Rossi ou Lorenzo de manière virile à plusieurs reprises.

Le nouveau Pedrosa n’hésitant pas à jouer des coudes

2011 sera la dernière saison pour les 800cc et Honda ainsi que Dani visera à nouveau le titre pour leur 11ème saison ensemble.

honda repsol 2011
L’équipe Honda Repsol pour 2011


Dani qui essaie le stand up paddle


Encore une grosse chute de la part de l’espagnol

 

En parler sur le forum !

[Retour Fiches Pilotes]


Vous aimerez peut-être :

Tags: , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

moto2 le mans

[GP de Catalogne] Présentation des Moto2

Attention ! Le champion du Monde est de retour. Tito Rabat...

wpilote

Nous contacter

Pour nous contacter, merci de remplir le formulaire ci-dessous. Nous...

spies

Ben Spies

·Date de naissance : 11 Juillet 1984 · Lieu de naissance...

rossi_004_motogp_2013_usa_laguna_seca

Valentino Rossi

   Date de naissance: 16 Février 1979 Lieu de naissance:...

mgp_2011_02_23_Sepang_MarcoSimoncelli_56701298483742

Marco Simoncelli (1987-2011)

 Marco Simoncelli nous a quitté le 23 octobre 2011 sur...

Italie – 3 Juillet

MotoGP : Pos. No. Rider Manufacturer Time Diff 1 1...