Toutes nos excuses, aucun Tweet n'a pu être chargé.
S'abonner à Twitter

Interview de Shuhei Nakamoto, vice-président du HRC

Du 15 au 20 mars, Honda va fermer sept de ses usines dans un Japon bouleversé.

Thumbnail imageCe qui estarrivé au Japon est terrible, et nous espérons tous que le pays puisse revenir à la normale dès que possible. Quelle est la situation pour le HRC, cette terrible tragédie aura t-elle une incidence sur votre saison ?

« Bien sûr, la situation est très difficile au Japon et nos pensées vont aux personnes directement touchées par ce qui s’est passé. En ce qui concerne le HRC, heureusement nous n’avons pas subi de dommages importants, mais pour le moment il est difficile de travailler dans notre quartier général. »

« Les ateliers ne sont ouverts que cinq heures par jour compte tenu des restrictions électriques mises en place. L’accès aux bureaux est également très problématique – le train principal ne peut pas accéder à la gare d’Asakadai, la plus proche de nos bureaux, et il est très difficile de venir travailler car seul 50% des trains fonctionnent. A cause de cette situation, beaucoup de personnes essayent de venir en voiture, mais le trafic s’est considérablement renforcé et cela prend jusqu’à trois heures de rejoindre les bureaux du HRC, au lieu d’une heure habituellement. Et puis il est difficile d’avoir du carburant, car les nombreuses stations-service sont fermées. »

« Nous avons également un autre problème avec nos fournisseurs. Beaucoup d’entre eux ne peuvent pas travailler actuellement et cela peut poser un problème potentiel pour nos activités de course dans les semaines à venir. Nous avons à l’heure actuelle toutes les pièces dont nous avons besoin pour le Grands Prix du Qatar et de Jerez, mais si la situation ne change pas, nous devrons faire très attention par la suite. En tout cas, tout le monde au Japon fait de son mieux pour régler la situation et nous espérons tous ensemble résoudre tous ces problèmes le plus rapidement possible. »

Le Grand Prix de Motegi a été reporté à Octobre. Que savez-vous de l’état actuel du circuit ?

« C’est définitivement la bonne décision. L’asphalte de la piste du Motegi a subi quelques dégâts ainsi que des tribunes, mais je suis sûr que nous serons en mesure d’améliorer les choses. »

Clairement dans une situation comme celle là les problèmes des compétitions sont vu sous un angle différent, cependant, Honda a fait d’excellents essais hivernaux, terminant toujours à la première place lors de ces huit jours d’essais en 2011. Quel est le secret de ces derniers résultats ?

« Il n’ya pas de secrets. Nous avons pris comme base la moto de l’année dernière et avons cherché à l’améliorer dans tous les domaines, sans distorsion. Disons qu’en ce moment nous avons un bon package de bons pilotes avec une bonne moto. La nouvelle transmission est une amélioration, mais c’est la RC212V dans son ensemble qui a grandi, comme en témoigne la bonne performance de Aoyama qui utilise la nouvelle transmission. »

Le seul pilote Honda en difficulté est Toni Elias. Comment pense l’aider le HRC ?

« Nous savons que Toni est un pilote rapide et l’a prouvé en remportant une course en MotoGP en 2006 et le championnat Moto2 l’an dernier, il n’y a donc aucun doute sur son talent. Toni a un style de pilotage particulier et nous essayons de l’aider ensemble avec son équipe à trouver plus de traction et de température au pneu arrière. Lors les essais au Qatar, il a utilisé un châssis modifié qui nous l’espérons, pourra lui servir à retrouver un bon feeling avec la MotoGP. »

Comment voyez-vous vos adversaires ?

« Les deux pilotes officiels Yamaha sont très rapides et constants. Jorge a fait de long bons runs à Sepang ainsi qu’ici au Qatar, et Spies semble se développer beaucoup plus que l’an dernier. Je m’attends à ce qu’ils soient toujours très compétitifs. A Sepang, Ducati n’a pas réussi à être particulièrement rapide, mais ici ils se sont améliorées et je suis sûr qu’ils vont bientôt être compétitifs. Quant à Suzuki, avec un seul pilote ce n’est pas facile de poursuivre le développement et donc je pense que jusqu’à présent ils ont fait un excellent travail. »

Ces dernières saisons, seuls quatre pilotes ont été en mesure de constamment se battre pour la victoire. Je pense que cette année vous pouvez avoir un plus grand nombre de candidats aux marches du podium ?

« Nous avons besoin voir comment les course iront, mais après les essais hivernaux, il semble que Dovi, Simoncelli et Spies sont très rapides alors ils sont en mesure de se mêler à la lutte pour la victoire. Certainement ce ne sera pas facile parce que le niveau des meilleurs pilotes est très élevé, mais il semble qu’il y ait plus de possibilités de voir que ces dernières années des pilotes différents gagner. »

Communiqué de presse Honda Racing Team

Vous aimerez peut-être :

Laisser un commentaire

moto2 le mans

[GP de Catalogne] Présentation des Moto2

Attention ! Le champion du Monde est de retour. Tito Rabat...

wpilote

Nous contacter

Pour nous contacter, merci de remplir le formulaire ci-dessous. Nous...

spies

Ben Spies

·Date de naissance : 11 Juillet 1984 · Lieu de naissance...

rossi_004_motogp_2013_usa_laguna_seca

Valentino Rossi

   Date de naissance: 16 Février 1979 Lieu de naissance:...

mgp_2011_02_23_Sepang_MarcoSimoncelli_56701298483742

Marco Simoncelli (1987-2011)

 Marco Simoncelli nous a quitté le 23 octobre 2011 sur...

Italie – 3 Juillet

MotoGP : Pos. No. Rider Manufacturer Time Diff 1 1...