Toutes nos excuses, aucun Tweet n'a pu être chargé.
S'abonner à Twitter
01+jorge+lorenzo+action+motogp_3_original

Déclarations des pilotes après le Mugello

Jorge Lorenzo: «J’ai la chance de gagner souvent des courses spectaculaires, mais cette victoire est sûrement l’une des plus belles de ma carrière, et elle est encore plus agréable que celle de Jerez en début de saison. J’étais très fatigué à la fin, parce que c’était très dur, il faisait très chaud, et je n’ai pas pu boire de toute la course. Au début, Casey (Stoner) allait très vite avec ses pneus froids et je ne pensais pas pouvoir gagner, mais je n’ai pas voulu abandonner. Je me suis bien battu avec Andrea (Dovizioso), qui freinait très tard, ce qui m’a obligé à prendre de gros risques pour le dépasser, et après j’ai fait le même dépassement sur Casey, dans la même portion du circuit. A partir de la mi-course, ma moto marchait de mieux en mieux et j’ai pu hausser mon rythme. C’était important de gagner cette course, pour éviter que Casey prenne trop d’avance au Championnat. Ben (Spies) a gagné à Assen la semaine dernière, je gagne ici, ça montre que Yamaha a fait un gros travail et ça prouve qu’on est capables de se bagarrer en tête. Mais je ne sais pas si on sera plus ou moins compétitifs au Sachsenring dans 15 jours, sur un circuit que je n’apprécie pas beaucoup.»

Andrea Dovizioso: «J’ai vraiment attaqué jusqu’au bout, mais Jorge (Lorenzo) était plus rapide que moi dans plusieurs portions du circuit. Avec le nouveau revêtement, on était tous à la limite, et j’ai continué à attaquer quand j’ai vu que Casey (Stoner) avait un peu de mal, j’ai essayé de le suivre et de voir où je pouvais le passer, mais je ne voulais pas attendre les deux derniers virages du dernier tour. Je me sentais très soutenu par le public, surtout celui de la colline que je regardais en passant, ça me faisait du bien et c’était important parce que la course était de plus en plus dure, à cause de la température. Je ne voulais pas les décevoir. Je n’ai jamais été aussi rapide et constant que cette année, je suis très content de ma position au Championnat. Je suis là, je vais vite, et je dois continuer à attaquer.»

Casey Stoner : «Je suis vraiment déçu par ce podium, parce que j’avais une moto pour gagner ici, mais on a fait une grosse erreur dans la pression des pneus, qui était trop haute, alors qu’on s’était déjà rendu compte au warm-up, ce matin, qu’on dégradait trop vite les pneus. C’était bien en début de course, avec des pneus froids, mais beaucoup moins bien en fin de course, à cause de la température très élevée. J’ai essayé de prendre des risques en freinant plus tard, pour résister à Jorge (Lorenzo), mais j’ai bloqué les roues deux ou trois fois et je ne pouvais pas faire plus, je n’avais plus du tout d’adhérence. Andrea (Dovizioso) a encore de bonnes chances pour le titre et je suis contre les consignes de course, comme en F1, parce que notre sport est d’abord une compétition individuelle, entre pilotes, pas un sport d’équipe comme le football.»

Valentino Rossi : “Nous avons une moto assez différente de celle que nous avions au début de la saison. Nous savons qu’elle a besoin d’être développée du côté technique mais elle a cependant déjà montré qu’elle avait une bonne marge de progression au niveau des réglages. La météo ne nous avait pas aidés à Assen et ça a été pareil ici. Nous avons été limités ce week-end et nous avons une fois de plus fait un grand pas en avant durant le warm-up. J’étais plus rapide en course que pour les essais mais nous perdions un peu d’adhérence dans les virages. Je pense cependant que nous avons trouvé une bonne direction à suivre pour nos réglages. J’ai perdu un peu de temps au départ parce que l’embrayage a glissé. Je me suis retrouvé derrière dans le premier virage et j’avais beaucoup de retard à rattraper. C’est dommage parce que j’avais jusqu’ici fait de bons départs avec la Ducati cette année, mais je ne sais pas si j’aurais pu rester avec Spies et Simoncelli. L’écart en termes de chronos est moins important qu’à Assen mais est tout de même assez important, à peu près huit dixièmes. Nous devons continuer à travailler pour pouvoir rester avec les Honda et les Yamaha. Nous faisons tout notre possible, nous sur le circuit mais aussi les employés chez Ducati. C’est une situation difficile mais venir ici au Mugello et voir tous ces drapeaux et les fans nous encourager nous a motivé à revenir aux avant-postes.”

Nicky Hayden : “J’avais fait mon meilleur départ depuis le début de la saison, j’étais cinquième dans le premier virage et la moto marchait bien. Les pneus ont vite monté en température et je me disais que je devais rester avec les premiers. Ensuite, quand je suis arrivé dans le premier virage du deuxième tour, je n’ai pas suffisamment freiné, ma moto a continué et je me suis retrouvé sur la partie sale de la piste. Je pensais réussir à rétablir la situation mais j’ai fini dans les graviers. Je me suis retrouvé dernier, j’ai réussi à retrouver un bon rythme et ça m’a permis de sauver les meubles. C’était vraiment dommage. C’est facile à dire maintenant mais sans cette erreur je crois que nous aurions pu faire une belle course, pour le team comme pour moi. En tout cas l’ambiance dans l’équipe reste positive, nous nous soutenons et tout le monde travaille dur. Je pense que notre travail finira pas payer.”

Dani Pedrosa : « Je suis très content de ma performance et le résultat prouve que ça valait le coup, même si je suis encore loin d’être à 100% physiquement. Par le passé, j’ai abandonné plusieurs fois en essayant de revenir de blessure mais aujourd’hui j’ai réussi à finir la course. Même en ayant été absent assez longtemps, je n’ai pas perdu ma vitesse et je suis sûr que ça ira mieux une fois que je serai plus fort physiquement. Au début de la course j’ai eu un problème avec l’embrayage et j’ai perdu beaucoup de temps. J’ai perdu beaucoup de places et lorsque l’embrayage s’est remis à fonctionner normalement j’ai essayé de trouver mon rythme. C’était très dur physiquement et je suis épuisé maintenant, j’ai tout donné pour prendre la huitième position et je crois que c’est un bon résultat étant données les circonstances. Je ne pensais pas pouvoir tourner dans les 1’49 – 1’50 durant les vingt-trois tours et je suis content d’avoir réussi. Félicitations à Jorge (Lorenzo) pour sa course et merci à tous mes fans et à mes médecins pour m’avoir aidé à revenir. »

Ben Spies: “C’était une bonne course, nous nous sommes bien battus avec Simoncelli. J’ai fait deux erreurs au début et je m’en veux un peu. Quand on regarde les chronos on voit que nous n’étions pas les plus forts mais je pense que nous n’étions pas loin de lutter pour le podium. J’ai fait deux erreurs déterminantes dans les troisième et sixième tours et ceux qui étaient devant moi se sont échappés. Nous avons réussi à revenir sur Simoncelli et une fois que j’ai compris que nous ne pouvions pas rattraper les autres, je l’ai laissé passer devant pour me mettre derrière et voir sur quelles portions du circuit il était plus fort. J’ai attendu jusqu’au dernier tour et dans le dernier virage j’ai vu qu’il laissait la porte ouverte, je suis passé et j’ai pris la quatrième place. La victoire et cette quatrième place sont de très bons résultats pour Yamaha, j’aurais aimé être sur le podium mais on ne peut pas réussir à chaque fois. Nous nous sommes bien amusés avec Marco, nous avons fait des bons dépassements et j’étais assez content !”

Marco Simoncelli: « La course a été très difficile parce qu’il faisait très chaud. Nous avons eu des conditions que nous n’avions pas rencontrées pendant le week-end et je n’avais pas le même grip arrière que pendant les essais, les autres – les trois premiers – ont pu adopter un rythme un peu meilleur. Je suis resté derrière eux pendant six ou sept tours, puis ils m’ont échappé peu à peu. Au final, je me suis battu contre Spies, mais il a été plus rapide dans le dernier virage, il a réussi à garder l’intérieur alors que je devais l’affronter plus à l’extérieur : c’est ainsi qu’il m’a passé dans le dernier tour. Je suis quand même content parce que cette course a été vraiment difficile. Je considère avoir passé un bon week-end parce qu’il était très important de finir la course.  Le plus étrange c’est que, dans les courses très difficiles où les 5 premiers sont séparés de 5 secondes et où l’on peut finir 1er comme 5e, moi je suis toujours 5e ; tandis que dans les courses où les écarts entre les premiers sont plus grands et où je pourrais gagner des positions, j’ai toujours fait des désastres ! »

Randy De Puniet:« Je crois qu’il n’y a pas grand-chose à dire. C’est encore une mauvaise course, même si cette fois j’ai réussi à rallier l’arrivée. J’ai rencontré plusieurs problèmes, en particulier au freinage et en passage de virage. Je ne pouvais pas être plus rapide parce que j’ai essayé d’accélérer et j’ai perdu l’avant. Je pouvais me montrer plus rapide que le groupe qui me devançait, mais je n’ai pas pu passer qui que ce soit. Mon pneu arrière est pratiquement détruit. Je suis déçu et j’ai besoin de bons résultats. »

Vous aimerez peut-être :

Laisser un commentaire

moto2 le mans

[GP de Catalogne] Présentation des Moto2

Attention ! Le champion du Monde est de retour. Tito Rabat...

wpilote

Nous contacter

Pour nous contacter, merci de remplir le formulaire ci-dessous. Nous...

spies

Ben Spies

·Date de naissance : 11 Juillet 1984 · Lieu de naissance...

rossi_004_motogp_2013_usa_laguna_seca

Valentino Rossi

   Date de naissance: 16 Février 1979 Lieu de naissance:...

mgp_2011_02_23_Sepang_MarcoSimoncelli_56701298483742

Marco Simoncelli (1987-2011)

 Marco Simoncelli nous a quitté le 23 octobre 2011 sur...

Italie – 3 Juillet

MotoGP : Pos. No. Rider Manufacturer Time Diff 1 1...