Toutes nos excuses, aucun Tweet n'a pu être chargé.
S'abonner à Twitter
Randy de Puniet Pramac Racing Team

Bilan mi-saison: Randy De Puniet (1/17)

Début de notre série sur le bilan des pilotes MotoGP en cette première partie de saison 2011. Vous retrouverez d’ici le GP de République Tchèque tout ce qui nous a marqué depuis la première manche au Qatar. Pas de langue de bois…

Et pour commencer, rien de mieux que le moins bon au classement, le français Randy de Puniet:

Catastrophique. Voila le mot qui résume le mieux la première partie de saison du pilote français. 15 points en huit courses, une blessure lors des essais de Laguna Seca, cinq abandons, aucun top 8, des chutes en pagaille lors des essais, des qualifications loin de ses habitudes passées, une ambiance de plus en plus difficile dans son team. Bref, que retenir de positif ? Que son coéquipier est aussi loin, que les autres pilotes Ducati ont du mal ? Certes…

Comment un pilote qui était l’an passé à même époque le meilleur privé sur sa Honda se retrouve à une position aussi ridicule ? Plusieurs constats à noter : depuis sa double fracture tibia-péroné en Allemagne en juillet 2010, Randy ne s’est jamais remis pleinement de cette blessure. Un hiver de repos quasi-total après être passé sur la table d’opération en novembre, une rééducation plus difficile que prévue, une nouvelle opération après Estoril, Randy revenait à 100% de ses capacités depuis quelques semaines seulement avant cette nouvelle blessure aux vertèbres à Laguna Seca.

De plus, une nouvelle moto, une nouvelle équipe, cela faisait des changements pour le français. Sans l’excuser il ne faut pas oublier que Pramac n’obtient aucun résultat depuis plusieurs années. L’équipe italienne devrait aussi se remettre en question. Les ingénieurs sortent de l’usine Ducati et arrivent sans grande expérience en MotoGP. La confiance entre un pilote et son ingénieur piste est primordiale pour obtenir des résultats. Randy travaillait depuis cinq saisons avec Christophe Bourguignon et les résultats étaient conformes aux attentes. Beaucoup voulaient voir Randy sur la Desmosedici pensant que son style de pilotage pourrait convenir à l’italienne.

Les résultats médiocres sont-ils surprenants ? Oui et non. On notera que lors de ses premières saisons sur une nouvelle machine, Randy n’a jamais réalisé de bons résultats. En 2006 lors de son arrivée en MotoGP chez Kawasaki, il n’obtint que 37 points avec une 12ème place comme meilleur résultat. Deux ans plus tard, passage chez Honda dans une équipe qu’il connaissait depuis plusieurs années et résultats catastrophique une nouvelle fois. Des problèmes avec les pneus Michelin qu’il ne connaissait pas, des suspensions dont il était le seul pilote Honda à utiliser, mais une 15ème place finale avec une 8ème place comme meilleur résultat avec là aussi de nombreuses chutes et blessures. Mais ses contrats couraient sur deux saisons, il ne « risquait » pas grand-chose malgré les mauvais résultats. Alors qu’avec Pramac il n’a signé que pour une année.

Une image que l'on voit trop souvent cette année

Malgré tout, Randy est dans sa 6ème année en MotoGP et à 30 ans il ne devrait plus se faire aussi souvent piéger. Une nouvelle fois il regrette son erreur qui lui cause cette blessure aux vertèbres. Comment un pilote avec plus de 200 départs tombe alors que ses pneus ne sont pas assez chauds ? L’expérience ne lui fait pas défaut. Des pilotes comme Karel Abraham, rookie dans la catégorie, ou Hector Barbera, eux aussi sur Ducati ont moins de mal. Même s’il faut noter que Randy a été plusieurs fois meilleur pilote Ducati lors des essais libres.

Gros point faible de Randy depuis maintenant six ans : Ses départs. Alors qu’il est un des meilleurs pilotes en qualifications, accumulant les deuxièmes lignes les saisons précédentes, il perdait à chaque début de course tout l’avantage acquis la veille. Aujourd’hui, alors qu’il a plus de mal en qualifications, il se retrouve en dernière (ou avant dernière dans le meilleur des cas) position après le premier virage. Comment réussir un bon résultat par la suite ?

Randy forfait pour cause de blessures

Et maintenant ? Qu’attendre de la fin de saison de Randy ? Ou ira-t-il l’an prochain ? De nombreuses questions auxquels les réponses sont difficiles à trouver. Son contrat avec Pramac ne sera pas renouvelé à moins de résultats exceptionnels. Tout d’abord retrouver ses capacités après sa grosse blessure des États-Unis, ne pas vouloir revenir coûte que coûte, les expériences passées doivent servir de leçon et essayer de terminer le plus de courses possible avec pourquoi pas suivant les circonstances une belle performance. On voit que cette année tout les pilotes peuvent terminer en 8ème position. Randy n’a rien à envier à Hector Barbera ou Alvaro Bautista.
Rester en MotoGP ? Cela sera très difficile malgré l’arrivée des CRT (Claiming Rules Team). Peu de places sont disponibles dans la catégorie reine. Aspar aurait une deuxième moto mais devrait engager Julian Simon ou un autre pilote espagnol (et vu les antécédents entre le manager espagnol et Randy, on ne devrait pas les revoir ensemble), la place chez LCR serait la meilleure solution pour les deux parties mais la collaboration s’est mal terminée l’an passé. Une place chez Tech3 devrait se libérer avec la fin du contrat de Colin Edwards, mais Hervé Poncharal lorgne sur Stefan Bradl. Suzuki ne devrait pas changer son line up. Une place chez Gresini devrait se libérer avec le départ d’Hiroshi Aoyama mais Andrea Dovizioso pourrait arriver.
Autre solution le World Superbike. On voit cette année que Marco Melandri revit dans la catégorie. On parle d’une place chez Kawasaki qui réalise une saison correcte par rapport aux autres années. Honda Ten Kate se retrouverait sans pilotes si Jonathan Rea quitte l’équipe et un pilote d’expérience pourrait intéresser l’équipe hollandaise. Un passage en Moto2 est exclu. Aujourd’hui comme depuis dix ans, c’est à Eric Mahé de jouer…

Vous aimerez peut-être :

Tags: , , , , , , ,

4 Commentaires

  1. Larsouille06

    Très bon article qui reflète bien la difficile passe que traverse RdP..
    En tant que supporter, j’espère qu’il réussira à sortir la tête de l’eau. Il le mérite…

  2. binoo

    supporter de randy depuis de nombreuses années, je suis triste de cette premiière partie de saison.
    jamais remis de sa fracture, de nouvelles blessures qui s’accumulent …

    peut être le signal qu’il est temps de raccrocher pour Randy ?
    constat dressé à contrecoeur 🙁

  3. Emeric

    Bon résumé de mi-saison pour Randy, comme pour les autres d’ailleurs,quoiqu’ un poil « sévère » pour Bautista.
    Pour revenir à Randy, LA boulette était la signature chez Pramac ou plutôt « sur un Ducati », alors qu’il était constant chez LCR, très bonne perf, bonne saison , bonnes qualifs (bon la chute certes mais bon). Donc un peu de régularité, une machine qu’il maitrisait pas mal et qui avait un bon potentiel, ça aurait pu donner qq chose de vraiment bien. Si seulement il ne s’était pas fritté avec son team, c’est trop con. Vu ses résultats et ceux de LCR, j’aimerai croire à un retour de Randy chez eux, mais vont-ils mettre leur égo de côté pour reformer une alliance qui n’était vraiment pas si mal que ça, sur un contrat d’un an, pourquoi pas.mais Randy n’est plus tout jeune et les espagouins arrivent en force.

  4. touzalin daniel

    arrete avant de te tuer. desole de dire cela tu chutais deja en 250 maintenant c est pire alors que cela fait six ans que tu es en moto gp ce n est pas normal autant de chutes 22 chutes dans une saison c est enorme. fais autre chose merci.

Laisser un commentaire

moto2 le mans

[GP de Catalogne] Présentation des Moto2

Attention ! Le champion du Monde est de retour. Tito Rabat...

wpilote

Nous contacter

Pour nous contacter, merci de remplir le formulaire ci-dessous. Nous...

spies

Ben Spies

·Date de naissance : 11 Juillet 1984 · Lieu de naissance...

rossi_004_motogp_2013_usa_laguna_seca

Valentino Rossi

   Date de naissance: 16 Février 1979 Lieu de naissance:...

mgp_2011_02_23_Sepang_MarcoSimoncelli_56701298483742

Marco Simoncelli (1987-2011)

 Marco Simoncelli nous a quitté le 23 octobre 2011 sur...

Italie – 3 Juillet

MotoGP : Pos. No. Rider Manufacturer Time Diff 1 1...