Toutes nos excuses, aucun Tweet n'a pu être chargé.
S'abonner à Twitter
2011_Repsol_Honda_Team_line_up_01-500x330

Interview des trois pilotes du team Repsol Honda

Pendant la trêve estivale, les pilotes de la catégorie MotoGP ont le temps de décompresser, mais aussi de répondre aux différentes sollicitations. Vous allez retrouver les déclarations des trois pilotes du team Repsol Honda, qui sont à l’heure actuelle 1er, 3ème et 4ème au classement provisoire du championnat

Nous commençons par les propos de l’actuel leader du championnat du monde, Casey Stoner. Les propos d’Andrea Dovizioso et de Dani Pedrosa suivent en dessous.

Q : « 5 victoires et 4 autres podiums sur les 10 premières courses du championnat, plutôt pas mal comme première partie de saison non ? »

CS : « Oui.  Je pense que sans le problème que nous avons eu lors de la deuxième course (ndlr: l’accrochage avec Rossi à Jerez) nous aurions été sur le podium lors de toutes les courses depuis le début de la saison, ce qui est quand même assez extraordinaire. Je suis heureux cette année dans le team Repsol Honda. La moto est juste fantastique et même lors des jours sans cela ne va pas si mal que cela. C’est vraiment très positif. quand nous avons la possibilité de pouvoir remporter la victoire nous répondons toujours présents, tout proche de la tête, et cela augmente nos chances de remporter des courses. »

Q : « Quelle a été ta course préférée depuis le début de ta collaboration avec le team Repsol Honda ? »

CS : « Je dirais, sans aucun doute, qu’il s’agit de la course disputée à Laguna Seca. Le week-end a été très difficile. Depuis la course d’Assen où je suis tombé assez lourdement, je souffre un peu de mes blessures, et ma chute au Sachsenring n’a pas arrangé les choses, ce qui fait que les choses n’allaient pas forcément dans la bonne direction. J’étais assez confiant avant d’arriver à Laguna Seca, mais malheureusement durant le week-end je n’arrivais pas avoir une moto telle que je le souhaitais. Ce n’est que juste avant la course que nous avons fait le bond en avant qu’il nous fallait et qui nous a permis de faire une belle course. »

Q : « Lorenzo, Pedrosa et toi-même semblez démontrer un niveau de performance sensiblement équivalent et vous semblez au-dessus du reste du plateau. Est-ce que cela ne rajoute pas une saveur particulière à tes succès ? »

CS : « Je me suis battu avec ces pilotes depuis le début de ma carrière, donc je pense que mes victoires n’ont pas plus de valeur aujourd’hui qu’auparavant. Nous trois, Jorge, Dani et moi avons eu la malchance d’être en piste dans la même période, une des plus difficiles de l’histoire, où il est très difficile de remporter la victoire, c’est pour cela que l’on ressent un sentiment très fort lorsque l’on parvient à gagner. Mais après avoir combattu avec ces pilotes pendant une grande partie de ma vie, la saveur de la victoire est plus ou moins la même. C’est lors de courses telles que celles de Laguna Seca que le sentiment de victoire est assez spécial, comme lors de ma première victoire lors de ma première course avec Honda. C’était assez extraordinaire. »

Q : « D’ici la fin de la saison, sur quels détails penses-tu que va se jouer le titre de champion du monde ? »

CS : « Je pourrais dire que cela va se jouer sur la régularité, mais je ne pense pas que ce soit la régularité qui fait gagner des titres de champion du monde. Nous devons toujours être à l’affût, gagner des courses, prendre des risques. Je pense que le championnat se jouera là-dessus. Nous allons essayer de faire du mieux que nous pouvons lors de chaque passage en piste, mais si nous ne sommes pas dans le coup pour la victoire, il faudra savoir prendre les points de la deuxième,  la troisième place voire même pire, mais nous devons à chaque fois essayer de gagner. »

Q : « Ou penses-tu que ta moto pourrais progresser ? Parce que lors des dernières courses tu t’es retrouvé en plus grande difficulté que prévu… »

CS : « Nous avons eu des week-ends quelque peu bizarre, comme au Mugello ou nous avons souffert à cause des pneus qui surchauffaient à cause d’un excès de grip à l’arrière. Au Sachsenring nous avons tenté de réduire ce grip, de réduire la température du pneu mais nous ne y sommes pas pris de la manière adéquate.Nous avons essayé de faire la même chose à Laguna Seca, essayer de juguler l’augmentation de la température du pneu, mais ce n’était toujours pas ça. Nous tournions en rond à force d’essayer de trouver du grip, ou d’améliorer la traction dqui est d’une grande importance pour le bon fonctionnement de la moto, parce qu’il s’agit à mon avis du point fort de la Honda, sa traction. Quand nous cherchions dans une autre direction la moto ne disposait pas de véritable point fort et c’est pourquoi nous avons souffert lors de certaines courses.

Q : « Ou penses-tu que tu dois t’améliorer ? Et comment te sens-tu physiquement parlant ? »

CS : « Nous avons dorénavant une pause de quelques semaines et je suis sûr que je me sentirais bien mieux après celui-ci, parce que week-end après week-end je ne progressais plus trop. C’est quelque chose dont nous avons pâti, mais nous devons continuer à nous battre et à ne pas trop penser à cela. il y a tant de choses que je dois améliorer dans mon pilotage, notamment avec cette moto. J’apprends des choses depuis les dernières courses, mais mon manque d’expérience avec la Honda ne m’aide pas. Ce serait bien de savoir à l’avance de quelle manière un certain set-up fonctionne dans telles conditions, et d’avoir une ligne directrice quand nous sommes à la recherche de grip ou de maniabilité. Peut-être qu’avec un peu plus d’expérience nous aurions eu moins de moments difficiles, je pense donc que cette expérience va s’avérer cruciale dans l’amélioration de la moto, puisque nous avons à plusieurs reprises montré des faiblesses lors des dernières épreuves. »

Q : « Que souhaites-tu pour cette deuxième partie de saison ? »

CS : « Franchement, la meilleure chose qui pourrait m’arriver serait que la deuxième partie de saison soit identique à la première ! Arriver avec plus de points que nos adversaires en fin de championnat est bien évidemment notre principal objectif. Je veux remporter d’autres courses, je veux faire de mon mieux jusqu’à la fin de la saison. La moto est saine, rapide, je pilote bien, le problème c’est que c’est aussi le cas de mes rivaux. Nous devons attendre pour voir ce que nous sommes capable de faire lors de cette deuxième moitié de championnat, mais je suis certain que ce sera difficile. « 

Q : « Qu’as-tu prévu de faire d’ici la course de Brno ? « 

CS : « Je n’ai pas prévu grand chose, juste essayer de me rétablir de mes blessures, et si j’ai suffisamment récupéré, recommencer à m’entraîner avant le début de la deuxième partie du championnat à Brno. Cette année, je suis soit malade soit blessé depuis la course du Mans et il était très difficile de trouver du temps pour m’entraîner, donc ce serait bien de retourner en piste au maximum de mes moyens. « 

Vient le tour d’Andrea Dovizioso, actuel 3ème au classement du championnat

Q : « Qu’avez-vous prévu pour vos vacances ? »
AD : « Des vacances en famille, cinq jours en Sardaigne, je vais me reposer, profiter de la plage avec ma famille et mes amis, recharger les batteries pour Brno. »

Q : « Etes-vous satisfait d’être troisième du Championnat ? »
AD : « Je suis satisfait de la troisième place mais pas de la différence de points avec Casey (Stoner) et Jorge (Lorenzo). Cinquante points, c’est beaucoup trop, mais rien n’est impossible. »

Q : « Quel bilan faites-vous de la première moitié de la saison ? »
AD : « Je préfère regarder le positif, nous sommes troisièmes du championnat, je n’ai jamais été aussi fort à chaque course que cette année. Je suis très content du travail réalisé par l’équipe et de mon feeling sur la moto mais nous visons naturellement le championnat et actuellement nous ne sommes pas assez compétitifs. Nous sommes cependant bien placés et il reste huit courses alors nous devons rester optimistes. »

Q : « Vous êtes monté sur les deux plus basses marches du podium cette saison. De quoi avez-vous besoin pour gagner ? »
AD : « C’est très difficile parce que le niveau est très élevé. Lorenzo fait une excellente saison, Casey est très fort et Dani (Pedrosa), quand il est forme, peut faire la différence. C’est très difficile de les battre, surtout de les battre tous les trois en même temps. »

Q : « Quelle a été votre meilleure course cette saison ? »
AD : « Je pense que c’était celle du Mugello, qui a vraiment été magnifique cette saison. Courir au Mugello, me battre pour la victoire et atteindre la seconde place devant le public italien a été très important pour moi. J’étais vraiment très heureux de sentir leur soutien et je m’en souviendrai toujours. »

Q : « Si vous pouviez revenir dans le temps pour changer quelque chose sur la première partie de la saison, que feriez-vous ? »
AD : « Je ne le ferai pas. Je pense que nous avons fait le maximum de ce que nous pouvions faire avec ce que nous avions, sauf à Laguna Seca, où le maximum aurait été de faire quatrième et nous n’avons pas réussi. Jusque là j’avais fait mon maximum. Ça ne suffit pas parce que nous voulons nous battre pour le Championnat, mais je pense que nous ne pouvions pas faire beaucoup plus. »

Q : « Comment voyez-vous la suite de la course au titre ? »
AD : « Ce sera très difficile de rattraper Lorenzo et Casey parce que quand tout va bien pour eux, ils gagnent, et quand ça ne va pas ils sont sur le podium. C’est très difficile mais je veux croire en mes chances. Dani va mieux maintenant, il a moins de pression et il est très rapide, il peut se battre pour la victoire à chaque course. »

Q : « Parmi les prochaines courses, quelles sont celles que vous attendez le plus ? »
AD : « Probablement le GP de Malaisie parce que le circuit de Sepang est l’un de mes préférés. C’est un endroit génial pour piloter une MotoGP. »

Enfin, nous terminons par Dani Pedrosa, actuel 4ème du championnat du monde malgré une blessure qui l’a éloigné des circuits pendant 3 courses

 

Q : « Laguna Seca marquait la mi-saison et le début de la trêve estivale. Qu’avez-vous prévu pour ces deux semaines ? »
DP : « Je vais récupérer parce que mes muscles sont un peu raides, je vais essayer de me reposer et quand je me sentirai mieux je reprendrai l’entraînement pour me préparer aux prochaines courses. »

Q : « On dit généralement qu’après une chute, l’important est de se rattraper. Vous avez fait un superbe retour, en gagnant notamment en Allemagne, et vous vous étiez aussi imposé au Portugal. Qu’est-ce que ces victoires ont de particulier ? »
DP : « Ces victoires étaient très spéciales. Surtout après les blessures dont j’avais souffert, je n’étais pas à 100%. Ces victoires m’ont redonné confiance. Mes adversaires étaient en pleine forme et je suis impatient de retrouver ma condition physique pour me battre à armes égales. »

Q : « Le cycle de vie de votre moto touche à sa fin, quelles sont les dernières améliorations que vous espérez avoir avant la fin de la saison ? »
DP : « La stabilité et l’entrée en virage sont toujours des aspects compliqués, notamment sur les pistes qui ont plus de bosses. En tout cas la moto répond très bien pour l’instant. »

Q : « Cette année il y a eu beaucoup de chutes au début des séances d’essais, notamment à cause des pneumatiques. Est-ce qu’on a fait un pas en arrière dans ce domaine ? »
DP : « Oui, certainement. Quand ils sont froids, les pneus, avant comme arrière, sont maintenant un peu plus dangereux. Sur la première moitié de la saison, presque toutes les chutes ont eu lieu avec des pneus neufs. »

Q : « Quelques mots au sujet de vos principaux adversaires ? »
DP : « Ils font du bon travail. J’ai été écarté de la compétition et ça leur a facilité la tâche. La compétition est très serrée. La niveau est très élevé mais personne n’est à 100%. Jorge a fait quelques erreurs et Stoner a pour l’instant été le plus régulier. »

Q : « Quels sont vos objectifs pour les prochaines courses ? »
DP : « Mon objectif est de revenir en pleine forme et de gagner plus de courses. »

Q : « Dans quel état d’esprit abordez-vous les huit prochains Grands Prix ? »
DP : « Pour l’instant je ne suis pas à 100% physiquement mais j’espère progresser rapidement et j’espère que je pourrai bien me battre au final. »

Vous aimerez peut-être :

Tags: , , , , ,

Laisser un commentaire

moto2 le mans

[GP de Catalogne] Présentation des Moto2

Attention ! Le champion du Monde est de retour. Tito Rabat...

wpilote

Nous contacter

Pour nous contacter, merci de remplir le formulaire ci-dessous. Nous...

spies

Ben Spies

·Date de naissance : 11 Juillet 1984 · Lieu de naissance...

rossi_004_motogp_2013_usa_laguna_seca

Valentino Rossi

   Date de naissance: 16 Février 1979 Lieu de naissance:...

mgp_2011_02_23_Sepang_MarcoSimoncelli_56701298483742

Marco Simoncelli (1987-2011)

 Marco Simoncelli nous a quitté le 23 octobre 2011 sur...

Italie – 3 Juillet

MotoGP : Pos. No. Rider Manufacturer Time Diff 1 1...