Toutes nos excuses, aucun Tweet n'a pu être chargé.
S'abonner à Twitter
HopperBrnoMotoGP11

Résultat des essais qualificatif MotoGP

La qualification MotoGP à eu lieu ce samedi sur le circuit Tchèque de Brno, où la pluie n’était pas présente contrairement aux essais matinaux.

 

MotoGP :

Cette qualification se résume en un mot : Bataille.
Cette séance de qualification fut marquée par une bataille énorme entre le pilote Honda Repsol Dani Pedrosa, Jorge Lorenzo pilote Yamaha Factory et Casey Stoner du HRC.Nos trois personnages se sont livrés un superbe duel en améliorant à chaque tour leurs chronos, jusqu’à ce que ce soit Dani Pedrosa qui fasse claquer une pendule de 1.56.591. Il laisse derrière lui Lorenzo à 0.113s et Stoner à 0.26s.

D’ailleurs voici ce que déclaraient nos personnages principaux :

Dani Pedrosa :

« C’est ma première pole cette année, ça faisait longtemps et je suis très content. Jusqu’ici le week-end a été très bon pour nous, la moto fonctionne bien et physiquement je me sens très bien. Nous avons fait quelques petits changements sur la moto et cela m’a permis de mieux me concentrer sur mon pilotage. J’espère que nous pourrons garder ce rythme pour la course demain et nous battre pour un bon résultat. Nous devons aussi garder les pieds sur terre parce que nos adversaires ne sont pas loin. Je pense que nous pouvons progresser encore un peu, notamment sur le châssis pour avoir plus d’adhérence, mais je suppose que ça glissait surtout à cause de la pluie de ce matin. »

Jorge Lorenzo :

« Ça ne s’est pas passé comme nous l’espérions mais nous avons fait plusieurs changements et nous avons progressé sur le freinage, la moto est maintenant plus stable. Nos chronos sont meilleurs, nous sommes plus proches de Dani et nous avons réussi à passer devant Casey. Notre rythme de course est bon et nous sommes donc satisfaits. Je tiens à remercier mon équipe parce qu’ils ont beaucoup travaillé pour améliorer la moto. Demain notre objectif sera le podium et nous nous battrons peut-être pour la victoire. »

Casey Stoner :

« Après la journée que nous avions eue hier, nous espérions progresser sur le feeling ce matin mais nous avons malheureusement eu une séance sur piste mouillée et nous n’en avons pas du tout profité. La séance a en plus mal commencé puisque j’ai tout de suite chuté, nous avons perdu un peu de temps et ça a aussi un peu touché ma confiance. Cet après-midi nous avions de meilleures réactions sur la moto. Nous avons cependant de plus en plus de vibrations et c’est assez frustrant. Je crois que j’aurais pu faire mieux en qualifications parce que nous avons quasiment fait les mêmes chronos sur pneus usés et sur pneus neufs. Il nous reste du travail à faire. Nous sommes évidemment satisfaits d’être en première ligne mais nous ne sommes pas exactement là où nous voulons être. Je suis cependant certain que nous parviendrons à trouver quelque chose avant la course. »

 

Pour ce qui est des personnages secondaires nous avons Ben Spies dans le rôle du pilote qui ne rigole jamais, qui réalise le quatrième temps alors qu’il souffre d’une douleur au cou et qui ira à la Clinique Mobile ce soir pour se préparer pour la course de demain… où il ne rigolera toujours pas.

En cinquième place et dans le rôle du mauvais garçon nous avons Marco Simoncelli. Un peu moins présent aux essais – peut-être pour être mieux présent en course – le chevelu voudra réaliser son premier podium dans la catégorie reine et mettra du coeur à l’ouvrage sans pour autant se mettre à terre.

La sixième place, revient à Valentino Rossi dans le rôle de…  Valentino Rossi (nonuple champion du monde il ne peut jouer que son rôle…). Le Docteur semble retrouver des couleurs sur le tracé qui l’avait vu remporter sa première victoire en championnat du monde 125 en 1996. Les temps ont bien changés mais le talent est toujours intact est fait toujours des étincelles même si le joyau à du mal à briller avec la Ducati.

En septième position, nous avons Andrea Dovizioso dans le rôle du parfait père de famille. Dovi nous a déçu sur cette qualification, il est à 0.851 s de son coequipier, toujours bien placé mais jamis gagnant. Peut-être que le retour chez une structure privée lui enlèverait toute la pression présente au HRC ?

Pour le reste du plateau :
Colin Edwards, dans le rôle du Papy Flingueur, en huitième position qui réalise une nouvelle fois une belle qualification devant son coéquipier. Pour demain il pourra viser largement un Top 10 voir un Top 8 si les conditions de course sont en sa faveur.
Nicky Hayden, dans le rôle de l’homme de l’ombre, neuvième et qui est pour une fois devancé par son coéquipier. On sait qu’il voudra faire mieux en course et se battre dans le second groupe sur un circuit qu’il apprécie.
Hiroshi Aoyama, dans le rôle du fantôme, une dixième place loin de ses espérances du début de saison et qui risque d’être englué demain dans le ventre mou du classement sans qu’on ne puisse réellement le voir.

Cal Crutchlow, dans le rôle du rookie. Après un début de saison excellent Cal à l’air de marquer le pas : sa onzième position sur la grille en témoigne sur un circuit qu’il connait déja pour y avoir rouler en Mondial Supersport et Superbike, on verra ce qu’il pourra faire demain.

Toni Elias, dans le rôle du revenant avec cette douzième place, bon résultat pour Toni comparé au début de saison. Le nouveau pneu apporté par Bridgestone pourrait le mettre d’avantage en confiance et nous espérons le voir jouer le Top 10 demain (ce qui semble quand même difficile à imaginer sans erreur de ses adversaires).

Alvaro Bautista, dans le rôle de l’orphelin (à cause du forfait de son coèquipier), quatorzième des qualifications très decevantes pour le pilote Espagnol. Il était sur une bonne dynamique depuis l’Allemagne, il faudra qu’il trouve de bon réglages au warm-up pour esperer bien figurer en course.

Randy de Puniet, dans le rôle du chuteur fou, quinzième avec une nouvelle chute en fin de séance (tout comme hier). Des problèmes encore et encore avec cette Ducati pourtant équipée de l’ancien chassis GP11 de Rossi, mais toujours aucun feeling avec son avant qui explique ses chutes.

Loris Capirossi, dans le rôle du vieux briscard, seizième, Loris Capirossi semble avoir abandonné avec cette Ducati récalcitrante. On peut s’attendre au même résultat demain pour la course.

Karel Abraham, dans le rôle du fils à Papa, dernier des qualifications pour son Grand Prix national c’est pas brillant pour le tchèque, trop de pression… On se souvient de l’année dernière où il avait chuté deux fois à l’annonce de son passage en MotoGP… peut-être une remontée pour la course avec ses supporters derrière lui ?

John Hopkins, dans le rôle de l’homme bléssé, annulaire cassé sur une chute ce matin sous la pluie. John Hopkins ne pourra malheureusement pas prendre le départ de la course demain. Vraiment dommage car John faisait jusque-là un très bon Grand Prix. Peut-être que Paul Denning lui réserve une autre wild card.

Vous aimerez peut-être :

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

moto2 le mans

[GP de Catalogne] Présentation des Moto2

Attention ! Le champion du Monde est de retour. Tito Rabat...

wpilote

Nous contacter

Pour nous contacter, merci de remplir le formulaire ci-dessous. Nous...

spies

Ben Spies

·Date de naissance : 11 Juillet 1984 · Lieu de naissance...

rossi_004_motogp_2013_usa_laguna_seca

Valentino Rossi

   Date de naissance: 16 Février 1979 Lieu de naissance:...

mgp_2011_02_23_Sepang_MarcoSimoncelli_56701298483742

Marco Simoncelli (1987-2011)

 Marco Simoncelli nous a quitté le 23 octobre 2011 sur...

Italie – 3 Juillet

MotoGP : Pos. No. Rider Manufacturer Time Diff 1 1...