Toutes nos excuses, aucun Tweet n'a pu être chargé.
S'abonner à Twitter
197-stoner

Déclaration des pilotes MotoGP après la course d’Indianapolis

Voici ce qu’ont déclaré les pilotes MotoGP a l’issue de la course de ce week-end au Motors Speedway d’Indianapolis :

 

Yamaha Factory :

Ben Spies :

« Je n’ai pas fait un si mauvais départ, je me suis simplement retrouvé coincé derrière deux pilotes qui arrivaient un peu trop brusquement dans le premier virage. Je crois que Dovi m’est soudainement passé devant dans le quatrième virage et j’étais content de rester sur ma moto. Je ne l’avais vraiment pas vu. Après ça il a fallu revenir sans trop s’emballer non plus. Nous avons bien roulé mais il aurait fallu être devant dès les premiers virages. Je suis allé aussi vite que je le pouvais, c’était compliqué pour doubler, nous ne pouvions pas le faire sur la ligne droite et j’ai donc dû trouver d’autres endroits. Je suis content d’avoir réussi à revenir et d’avoir maintenu un bon rythme en fin de course. »

Jorge Lorenzo :

« C’est dommage, je pensais pouvoir réduire l’écart sur Casey à Indy mais j’ai eu des problèmes avec l’asphalte et le pneu avant dès la première séance. Nous avons tout essayé pour rétablir la situation mais nous n’avons pas réussi. Mon pneu avant était déjà mort au bout de quatre ou cinq tours. Je voyais les trois pilotes qui étaient devant et leurs pneus étaient parfaits. Je ne sais si c’est à cause de la piste mais je ne suis en tout cas pas le seul à me plaindre. Maintenant le Championnat va être beaucoup plus compliqué mais j’espère que c’est la dernière course que nous perdons. Nous courrons de nouveau le week-end prochain, à Misano, et je suis impatient d’y être pour oublier ce résultat. »

 

Monster Yamaha Tech3:

Colin Edwards :

Je pense avoir pris un excellent départ, le problème est que ma Yamaha manque un peu de coffre. J’aurais eu besoin de Fred Pierrafeu derrière moi pour me donner un coup de pouce et aller un peu plus vite, sans lui quelques pilotes sont passés devant moi avant le premier virage. Lors des premiers tours je sentais que je pouvais encore aller un peu plus vite mais avec Bautista devant moi, je me serais retrouvé juste derrière lui et il m’aurait repris quelques mètres en sortie de virage. Dans la portion sinueuse en fin de circuit je rattrapais tout mon retard sur lui et je manquais de le percuter dans le dernier virage. Mais dès le premier virage il reprenait quelques longueurs d’avance sur moi. Je voulais vraiment terminer devant lui mais dans la deuxième partie de la course il s’est mis à rouler bien plus vite. J’étais dans sa roue arrière, en train de l’observer pour voir où je pouvais essayer de le dépasser mais j’ai perdu l’avant au virage n°10, c’était un avertissement pour me dire de rester 7e et de ne pas tenter le diable. Le pneu avant a perdu pas mal de grip lors des dernières boucles mais je n’étais pas le seul dans cette situation. Cependant je termine 1er pilote non-officiel, et je grimpe d’une position au championnat, donc au final ce n’est pas un mauvais après-midi. Nous nous rendons maintenant du côté de Misano et nous verrons si nous pouvons nous battre pour le Top6.

Cal Crutchlow :

Tout d’abord je tiens à remercier toute l’équipe du team Monster Yamaha Tech3. Ils n’ont jamais baissé les bras de tout le week-end, même lorsque nous étions quelque peu en difficulté, cela peut sembler bizarre je ne pense pas que quelqu’un dans le box se soit déjà trouvé aussi heureux de terminer 11e. Après mes dernières contre-performances je me devais de terminer la course et c’est ce que j’ai fait. Le résultat n’est pas des meilleurs mais mon rythme en fin de course était plutôt bon et je suis plutôt content de cela, et nous avons beaucoup de leçons à tirer de cette course avant Misano. En fin de course je tournais plus vite que Jorge Lorenzo. J’étais très loin derrière lui mais c’est toujours encourageant. Comme beaucoup de monde j’ai eu pas mal de problèmes avec le pneu avant, en début de course ce n’était pas évident mais je n’ai pas baissé les bras et j’ai attaqué jusqu’à la fin. Ce résultat va au moins nous servir de base pour les prochaines courses, à commencer par Misano, qui est un circuit que je n’ai pas à apprendre. J’ai besoin de terminer des courses pour emmagasiner de l’expérience et je suis heureux de l’avoir fait aujourd’hui parce que nous avons beaucoup appris et que nous avons recueilli beaucoup de données qui vont nous aider à améliorer la moto à Misano

 

Suzuki Rizla + :

Alvaro Bautista :

« Je suis content de ma position aujourd’hui parce que ce week-end nous n’avions pas le même rythme que lors des deux précédents. J’ai fait une bonne séance de qualifications mais je n’étais pas au niveau des meilleurs, je n’ai pas pu rester avec eux en course. Mon départ a été correct et j’ai doublé deux pilotes mais je ne pouvais tout simplement pas suivre le groupe de tête. Nous avons eu quelques soucis sur cette piste parce que la moto ne tournait pas vraiment comme nous le voulions et je pense que nous ne sommes pas au niveau des autres ici. J’ai été régulier tout au long de la course et je me suis bien battu avec les autres, surtout avec Edwards. Au final j’avais un bon rythme et j’ai pu me défaire de ceux qui étaient derrière moi. Je crois qu’aujourd’hui nous ne pouvions pas obtenir un meilleur résultat, nous avons fait le maximum. Maintenant nous allons à Misano et je pense que nous serons compétitifs dès le début là-bas. »
« C’était aussi important de finir la course après mes deux derniers abandons et je suis content d’avoir réussi ! Cela nous motive et le team avait aussi besoin d’un résultat. Je tiens à dire un grand merci à toute l’équipe pour la passion avec laquelle ils ont travaillé ce week-end. Maintenant nous sommes bien partis pour continuer à avancer. »

 

Ducati Marlboro :

Nicky Hayden :

« La journée a vraiment été dure. Nous pensions que le pneu tendre pouvais être une option pour la course mais malheureusement ça n’a marché que pour sept ou huit tours. J’ai ensuite perdu beaucoup de terrain, puis quand ça a commencé à trembler en ligne droite je n’ai plus eu d’autre choix que de rentrer. Il fallait finir pour marquer les points et je suis donc reparti en piste, ça valait le coup de prendre ces deux points. J’avais pris un bon départ et j’étais devant durant les premiers tours, j’avais l’impression que c’était la première fois que je pouvais me battre aussi bien sur le sec cette année. Ma moto était rapide en ligne droite et grâce à la nouvelle boîte de vitesses je pouvais sortir très vite du dernier virage. C’est notre première course sur cette moto et nous n’avons peut-être pas encore assez d’informations. Désolé pour tous mes fans et ceux de Ducati qui sont venus nous soutenir ici, nous essayerons de faire mieux la semaine prochaine. »

Valentino Rossi :

« Ce week-end il y a eu plusieurs choses qui ont contribué à la difficulté de la course : ma chute en qualifications, qui m’a fait perdre en confiance et m’a obligé à partir loin derrière sur la grille, et puis aujourd’hui il y a eu ce problème avec la boîte de vitesses. La moto est restée coincée au point mort six ou sept fois, ça me faisait perdre du temps. Au bout d’un moment je me suis retrouvé dernier et j’ai décidé de faire tout mon possible pour essayer de marquer des points. Durant le warm-up nous avions fait un changement qui améliorait notre cadence mais la course a vraiment été très difficile. Nous savons que nous devons travailler. Ducati fait tout son possible, comme l’équipe et moi-même, parce que nous devons essayer de rendre la moto plus compétitive tout en attendant des changements. »

 

Ducati Pramac :

Randy De Puniet :

Je suis heureux, il s’agit de ma meilleure course de la saison !. J’ai pris un mauvais départ lorsque Loris m’a heurté et m’a ainsi fait perdre au moins trois positions, autrement je serais resté avec le groupe devant moi et je me serais battu pour un meilleur classement. Mais notre rythme était plutôt bon, comme je le disais hier, et constant jusqu’à l’arrivée et cela m’a permis de dépasser pas mal de pilotes dans la seconde partie de la course. Je suis satisfait de la manière dont s’est déroulée la course aujourd’hui, le team à très bien travaillé et après un début de saison difficile nous méritions tous un bon résultat. Nous en avions besoin et j’espère continuer à ce niveau-là la semaine prochaine à Misano. »

Loris Capirossi :

« A partir du 4eme tour la moto ne réagissait pas comme je le souhaitais. Je perdais en permanence l’avant et manquais de tomber à chaque virage, et ce à tel point que je ne pouvais plus contrôler la moto et que je fus obligé d’abandonner. En rentrant au box nous nous sommes rendu compte que le pneu avant était très usé. Je suis très désolé que cela arrive en course parce que tout du long du week-end nous n’avons pas rencontré ce problème. Pas grand chose d’autre à ajouter, nous regardons vers l’avenir et nous concentrons sur Misano où nous espérons obtenir un bon résultat devant nos fans »

 

Ducati Aspar :

Hector Barbera :

C’est vraiment dommage de terminer la course comme ça après piloté autant de tours à la limite. Après les quatre premiers tours, j’ai vu que le pneu était pratiquement mort. J’ai baissé de rythme, parce qu’en continuant de pousser je perdais l’avant dans chaque virage. J’ai improvisé un nouveau style de pilotage, qui m’a pris 5 à 6 tours, peut être que j’aurais du le faire plus rapidement. La chose la plus importante est que j’ai repris confiance et je pilotais confortablement alors que le pneu avant n’était pas en bon état. Le dernier tour était presque parfait, sauf la dernière partie. Je savais que le dernier virage serait difficile parce que le pneu ne répondait pas, j’ai été dépassé par De Puniet et Aoyama. Dans le dernier virage j’ai joué au tout ou rien pour récupérer une position mais je suis mal sorti et j’ai chuté. Ma sensation est que même si ça a été une course difficile je me suis amusé, et j’ai été à 100%. Dans ce grand prix, nous avons franchi une nouvelle étape, j’espère que nous pourrons continuer ainsi à Misano et terminer la course.

 

Ducati Cardion AB :

Karel Abraham :

Le départ a été un désastre, j’étais confiant pour faire un bon résultat après avoir bien progressé prenant le warm up, mais dès le départ j’ai eu des problèmes.
Valentino était derrière moi mais m’a dépassé et a creusé un écart. Malheureusement, je n’étais pas capable de rester avec lui à cause de problèmes avec mon pneu avant. L’avant glissait beaucoup et j’ai failli chuter plusieurs fois. Je ne pouvais pas continuer la course comme ça et j’ai décidé de rentrer aux stands.

 

 

Honda Repsol :

Casey Stoner :

« Nous avons pris un départ correct mais j’aurais dû être un peu plus agressif dans le premier virage. Quand je suis entré dans le deuxième, Dani a freiné assez dur et je n’étais pas prêt, mes freins n’étaient pas chauds et j’ai eu du mal à ralentir, j’ai eu de la chance de boucler le premier tour. La course a été dure, les températures étaient élevées et ça rendait la piste un peu plus glissante que pour les essais et les qualifications. A un moment j’ai perdu l’avant et la moto a failli tomber sur mon genou, j’étais quasiment par terre mais j’ai réussi à la relever sans trop perdre en confiance. J’ai ensuite commencé à revenir sur Dani et puis j’ai pris l’avantage. Les conditions étaient très difficiles mais tout a bien fonctionné, l’équipe a fait un travail fantastique, merci à tous ! »

Dani Pedrosa :

« Nous sommes très contents de notre deuxième place, pour plusieurs raisons. Après les qualifications nous avions dû travailler très dur pour rattraper le retard que nous avions sur Casey, ce n’était pas normal d’être aussi loin de lui. Je suis content de finir deuxième après ma chute à Brno. Je savais que mon rythme de course n’était pas aussi élevé que celui de Casey mais le team a fait du très bon travail, m’a aidé à avoir plus de confiance sur le train avant et j’ai pu trouver un bon rythme, à trois ou quatre dixièmes de celui de Casey. C’était dur d’être tout seul mais je me suis concentré sur mes chronos et j’ai fait mon meilleur tour en fin de course, je suis vraiment content de mes performances. Marquer vingt points après mon abandon à Brno est une bonne chose et maintenant je suis impatient d’aller à Misano pour continuer comme ça. »

Andrea Dovizioso :

« Je ne suis pas content de mon résultat aujourd’hui parce que notre objectif était le podium, pour revenir sur Lorenzo au Championnat, mais nous devons aussi voir les points positifs et je suis satisfait d’avoir fait mon meilleur temps, en 1’40.1, dans le dernier tour. Etant données les conditions et les températures, c’est la preuve que nous étions rapides jusqu’à la fin. Nous avons manqué le départ, Nicky (Hayden) m’a bloqué et j’ai ensuite percuté Ben (Spies) dans le quatrième virage et j’ai perdu du temps. C’était une course difficile dès le départ parce que nous n’avions pas beaucoup d’adhérence à l’arrière et que l’avant avait tendance à tomber. J’ai adapté mon pilotage pour préserver les pneus et j’ai essayé d’être régulier. Nous sommes compétitifs et maintenant nous allons à Misano, où je serai à domicile et donc déterminé à prendre un bon résultat. »

 

San Carlo Honda Gresini :

Marco Simoncelli :

«Malheureusement, aujourd’hui, ma course n’a vraiment duré que cinq tours, période pendant laquelle j’ai eu beaucoup de plaisir – c’est juste dommage qu’il y en ait eu 23 autres! Nous avons eu ce problème tous le week-end et même si nous avons pensé que nous avions amélioré la situation ce matin, c’était seulement parce que la température de la piste était plus basse. Dans la chaleur de l’après-midi le problème est revenu après seulement cinq tours et même si j’ai été capable de les garder un rythme constant lors des six ou sept tours suivants, je ne pouvais rien faire pour empêcher le déclin de la performance après cela. Ce fut une véritable mission que de rallier l’arrivée – je me mettais sur la trajectoire et ne faisais que rouler lentement. Maintenant nous avons besoin de déterminer précisément ce qui a causé ce problème.  »

Hiroshi Aoyama :

Je suis heureux, mais pas tout à fait satisfait de ce résultat. La façon dont les pneus se sont déteriorés ainsi que ma condition physique dans cette chaleur intense constituent des points positifs pour nous et nous sommes allés beaucoup plus vite en course que lors des essais, mais peut-être qu’un meilleur départ m’aurait permis de prendre part à des bagarres pour de meilleures positions. Globalement, ça a été un week-end positif qui va nous donner un coup de pouce pour les prochaines courses.  »

 

Honda LCR :

Toni Elias :

« Il semble que nous ayons eu un gros problème avec le pneu arrière qui a patiné pendant toute la course… en tout cas plus que mes concurrents et je ne pouvais conserver beaucoup de vitesse en entrée de virage. Pour toutes ces raisons mon rythme de course a été plus lent de quelques dixièmes au tour par rapport à ce que j’escomptais et je ne pouvais accrocher le bon wagon. J’ai essayé de suivre Aoyama d’abord, puis Rossi et Crutchlow mais ils allaient plus vite que moi. Nous devons trouver ces quelques dixièmes pour nous battre pour le top10, cela sera notre principal objectif pour la prochaine épreuve à Misano. »

 

Prochain Grand-Prix dans une semaine à Misano

 

 

 

 
 

 

Vous aimerez peut-être :

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

moto2 le mans

[GP de Catalogne] Présentation des Moto2

Attention ! Le champion du Monde est de retour. Tito Rabat...

wpilote

Nous contacter

Pour nous contacter, merci de remplir le formulaire ci-dessous. Nous...

spies

Ben Spies

·Date de naissance : 11 Juillet 1984 · Lieu de naissance...

rossi_004_motogp_2013_usa_laguna_seca

Valentino Rossi

   Date de naissance: 16 Février 1979 Lieu de naissance:...

mgp_2011_02_23_Sepang_MarcoSimoncelli_56701298483742

Marco Simoncelli (1987-2011)

 Marco Simoncelli nous a quitté le 23 octobre 2011 sur...

Italie – 3 Juillet

MotoGP : Pos. No. Rider Manufacturer Time Diff 1 1...