Toutes nos excuses, aucun Tweet n'a pu être chargé.
S'abonner à Twitter
casey_stoner_aragon_2011_race_1

Déclarations des pilotes après la course d’Aragon

Voici les propos tenus par les différents protagonistes de la 14ème épreuve du championnat du monde disputée ce week-end au Motorland d’Aragon.

Casey Stoner (1er) :
« Tout le monde était un peu inquiet avant la course parce qu’il y avait de plus en plus de vent et que les conditions étaient très différentes de celles que nous avions eues durant le reste du week-end. C’était un peu préoccupant et nous devions aussi penser à bien chauffer les pneus durs pour nous assurer que tout se passe bien au départ de la course. Notre départ a été moyen, j’ai tiré à gauche et j’ai réussi à éviter Dani mais Ben est ensuite venu par l’extérieur et je me suis retrouvé troisième ou quatrième dans le premier virage. J’étais cependant bien placé et j’étais surtout très à l’aise sur la moto. Je voulais passer devant le plus tôt possible parce que la moto avait été parfaite tout au long du week-end et que la victoire ne dépendait que de nous. Je voulais donc passer devant et creuser l’écart. J’ai doublé Dani dès que j’ai pu et j’ai tenté de m’échapper, Dani est resté avec moi durant les premiers tours mais j’ai petit à petit creusé l’écart et après je n’ai eu qu’à gérer la course. Je crois que tout le monde a eu des soucis avec les pneus mais la moto était fantastique et ça ne me dérange pas quand ça glisse un peu ! Un grand, grand merci à toute l’équipe, c’était vraiment spécial pour nous de remporter cette centième victoire pour Repsol Honda. »

Dani Pedrosa (2ème) :
« Depuis les essais, nous savions que Casey était très rapide ici et qu’il allait aussi l’être pour la course. Je perdais plusieurs dixièmes dans le premier secteur et je n’arrivais par à rattraper mon retard sur les autres sections du circuit. A partir de la mi-course je glissais tout le temps et je me suis bien amusé mais c’était dommage de ne pas être plus proche de Casey. J’ai eu des soucis avec mon pneu arrière durant toute la course. Ma priorité était de contrôler mon avance sur Spies et Jorge afin de finir sur le podium. J’ai fini deuxième lors des trois dernières courses mais je voudrai continuer à progresser sur les prochaines. »

Jorge Lorenzo (3ème):
« Nous avons été en difficulté dès le début de la course, nous avons perdu plusieurs places et nous avons dû revenir petit à petit. Nous ne pouvions pas faire mieux que le podium, c’est le meilleur résultat que nous pouvions faire aujourd’hui ! Je n’étais pas en confiance à l’arrière et il était impossible de rattraper Dani sur cette piste. C’est dommage mais j’ai au moins eu un podium sur lequel je n’étais pas monté l’an dernier. Nous luttons toujours pour le Championnat et c’est l’essentiel, nous irons au Japon avec nos espoirs intacts.

Marco Simoncelli (4ème) :
« Je suis heureux de ce résultat – nous avons eu à serrer les dents mais je suis persuadé que même sans mon erreur nous aurions été incapables de nous battre pour le podium jusqu’au bout. Lorenzo était plus rapide que moi avec les pneus usés, je n’ai donc pas à me plaindre. Je n’ai pas pris un très bon départ mais j’ai réussi à me mettre rapidement en action et à réaliser quelques dépassements pour me retrouver en troisième place. Les pneus se sont substantiellement dégradés à partir du dixième tour, le phénomène s’accentuant encore 5 tours plus tard, même si cela semblait encore pire pour Ben ce qui m’a permis de récupérer la quatrième place. »

Ben Spies (5ème) :
« Je savais que je n’allais pas faire long feu étant donné la vitesse à laquelle Casey et Dani roulaient mais je me sentais assez bien en début de course. Vers le quatrième ou cinquième tour, j’avais l’impression de creuser l’écart sur la quatrième place. J’étais vraiment à l’aise et j’avais l’impression que nous pouvions nous battre pour le podium. Puis vers le sixième ou septième tour, le pneu est devenu beaucoup moins performant et il a continué à baisser. En général les pneus baissent soudainement en performances puis restent réguliers après. Je n’étais pas confiant à l’arrière et je n’avais pas de motricité. Je suis frustré parce qu’avant ça tout allait bien et que la moto fonctionnait aussi très bien. »

Alvaro Bautista (6ème) :
« Aujourd’hui nous avons rencontré des conditions très différentes que lors des essais avec une température bien plus faible. Je voulais faire une belle course à domicile devant mes fans, j’ai donc attaqué aussi fort que possible afin de bien faire travailler la moto et les pneus dès les premiers tours. Malheureusement je n’ai pas pris un très bon départ et d’autres pilotes se sont incrusté devant moi au premier virage et il était assez difficile de dépasser d’entrée de jeu. Je suis revenu sur Hector et Nicky et ça a été le début d’une grande bagarre entre nous trois et une fois que je me suis retrouvé sixième les autres pilotes étaient bien trop loin devant moi et je devais encore batailler, je n’ai donc pu prendre un rythme optimal. J’ai réussi à me débarrasser de mes poursuivants dans les derniers tours et j’ai alors pu piloter de manière plus coulée et régulière pour me détacher et sécuriser ma sixième place. Il s’agit d’un bon résultat, mais je pense que si les conditions avaient été similaires à celles des essais nous aurions pu nous retrouver à la lutte pour une place sur le podium. Je suis heureux de tout ce que nous avons réalisé ce week-end et j’attends avec impatience le prochain week-end de course pour continuer notre travail. »

Nicky Hayden 7ème :
« J’ai pris un bon départ et le tout début de course a été plus que correct. Nous savions que la tenue de route des pneus allait constituer un problème et que nous allions baisser en performance après les premiers tours. Cela manquait de grip, et je ne pouvais pas charger suffisamment l’avant de la moto pour tourner. J’étais à l’aise sur certaines portions du circuit, mais je perdais du temps sur les pilotes les plus rapides dans le dernier virage. J’ai essayé de m’accrocher au second groupe, mais c’était tout simplement impossible. J’aurais aimé me battre avec Bautista lors du dernier tour parce que nous disposions d’un rythme similaire, mais Barbera et moi nous nous sommes doublés sans cesse ce qui lui a permis de partir. C’est dommage, car en arrivant ici nous espérions nous battre pour de meilleures places. Cependant, il s’agit de la première course que je termine sans encombres avec la GP11.1 puisqu’à Indianapolis j’ai eu toutes les peines du monde à rallier l’arrivée. Cela va nous permettre d’engranger quantité de données qui s’avéreront fort utiles pour l’avenir. »

Hector Barbera (8ème) :
« La course d’aujourd’hui a été difficile parce les températures étaient très différentes de celles que nous avions eu pour les essais. La moto se comportait différemment et nous avons dû nous adapter à la situation. Je pense que j’ai fait un bon départ et j’en suis assez content parce que je n’en avais pas fait un aussi bien depuis le début de la saison. A un moment j’étais même en sixième position, mais Hayden est repassé devant et Bautista s’est échappé. A deux tours de l’arrivée, j’ai malencontreusement bloqué sur la pitboard de Nicky et elle affichait un tour de moins. Ça m’a mis dans la confusion et il en a profité pour passer. J’ai réussi à revenir devant mais je suis parti trop large et je n’ai pas pu rester avec lui. C’est dommage de ne pas finir comme premier pilote Ducati mais la course d’aujourd’hui a mis en évidence tous nos efforts. Je tiens à souligner l’excellent travail de mon équipe aujourd’hui. Je suis sur une bonne série de courses et je tiens à continuer comme ça. »

Cal Crutchlow (9ème) :
« Je suis très heureux de la manière dont s’est déroulée la course d’aujourd’hui parce que je suis de retour au top et que j’ai participé à une bagarre enthousiasmante avec deux des meilleurs pilotes du plateau MotoGP, vainqueurs de nombreux Grand Prix. C’est dommage que j’aie perdu quelques places lors du premier virage parce que je pense qu’avec un meilleur départ j’aurais été capable de me battre avec Hayden et Bautista. Je me suis retrouvé à l’intérieur sur la partie sale de la piste et au moment de freiner le train avant s’est verrouillé et j’ai failli chuter. Ce qui m’a plu c’est le fait de compenser mon manque de vitesse en ligne droite dans le sinueux où ma Yamaha était merveilleuse grâce au team Monster Yamaha Tech3 qui m’a fourni une très bonne moto aujourd’hui. Mais battre Rossi et Aoyama dans les derniers tours ne fut pas de tout repos. Je pense que s’ils avaient entamé le dernier tour devant moi il m’aurait été difficile de les dépasser avec l’aide de l’aspiration. Il y a beaucoup de choses à garder de ce week-end de course parce que je rentre dans le top10 sur un circuit sur lequel je n’avais jamais été tout en battant des pilotes bien plus expérimentés que moi. Rouler avec Valentino m’a permis d’emmagasiner beaucoup d’expérience et de confiance pour les prochaines courses. »

Valentino Rossi (10ème) :
« Ce fut une course difficile, même si objectivement parlant nous pouvions faire un petit peu mieux que cela. Nous avons utilisé les réglages de hier matin avec lequel j’avais réussi à faire de bons chronos avec des pneus très usés. Malheureusement en course le pneu arrière glissait bien plus que lors des essais. Il était déjà en fin de vie lorsque j’essayais de rattraper le groupe de Nicky. Cela dit, nous ne sommes pas là ou nous devrions être. nous travaillons sur plusieurs fronts, avec des solutions à court terme qui ne se sont pas avérées concluantes, et d’autres plus su le long terme qui apporterons je l’espère des améliorations substantielles. Nous verrons ce qu’ils en pensent à l’usine. Pour le moment nous sommes encore trop loin, et nous allons continuer notre course contre la montre tout en travaillant sur le développement pendant les courses. »

Hiroshi Aoyama (11ème) :
« Ce fut une belle course et une bataille amusante avec Rossi et Crutchlow. Finir derrière eux n’est pas génial mais je suis satisfait de la manière dont j’ai piloté dans des conditions difficiles, avec beaucoup moins de grip que hier ce qui a rendu la course encore plus difficile. Valentino, Cal et moi nous nous sommes dépassé à plusieurs reprises et ce fut amusant. Maintenant j’espère être plus performant pour mon Grand Prix à domicile. »

Randy De Puniet (12ème) :
« Une fois encore j’ai à dire que je suis déçu après la course. J’aurais pu être dans le top 5 ou 6, mais au lieu de cela je finis la course douzième. Quand Abraham a chuté, je ne pouvais rien faire d’autre que d’aller tout droit, j’ai ensuite pu rattraper mon retard et récupérer quelques places. J’étais presque au contact du groupe devant moi et j’attaquais très fort jusqu’à une erreur qui m’a fait perdre tout ce que j’avais fait. Nous ne sommes pas chanceux, ça c’est sûr. »

Colin Edwards (13ème) :
Ce n’est certainement pas la meilleure façon de célébrer ma 150ème course en MotoGP. Nous avons essayé d’adapter la moto ce week-end mais nous avons surtout tourné en rond. Nous essayions d’améliorer le grip de l’arrière pour compenser le temps perdu dans la ligne droite et nosu avons modifié la répartitions des masses pour cela. Nous avons mis beaucoup de poids sur l’arrière mais cela n’a pas fonctionné. Après 5 tours le grip a disparu et je ne pensais pas que cela interviendrait si vite. Je ne pouvais plus alors rester dans le groupe où j’étais et j’ai donc rétrogradé. Même si quelqu’un me donnait 10 millions d’Euros pour tourner en 1:51 tout de suite j’en serais incapable. Les deux dernières courses ont été très difficiles, nous allons donc réfléchir ensemble pour trouver une solution pour le Japon en avant pour but de retrouver le top 10 où j’ai été presque toute la saison.

Andrea Dovizioso (abandon sur chute) :
« J’ai fait une petite glissade dans le premier virage à droite mais j’allais assez vite et tout le poids est arrivé à l’avant, je n’ai pas pu contrôler la moto et j’ai immédiatement perdu l’avant parce que le pneu n’était pas encore à température. C’est très décevant de finir dès le deuxième tour, nous avions travaillé très dur ce week-end. Ce matin nous avions eu des problèmes durant le warm-up mais avant le départ j’étais concentré à 100% et très motivé. C’est dommage parce que nous avions le rythme pour nous battre pour le podium et que le team avait fait du bon travail. Repartir d’Aragón sans le moindre point est une mauvaise opération pour le Championnat. Nous sommes toujours troisièmes, avec quinze points d’avance sur Dani, mais maintenant nous devons remonter sur le podium et faire de bons résultats. L’an dernier j’avais fait une bonne fin de saison, surtout au Japon et en Malaisie, et je suis donc optimiste pour les prochains GP. »

 Toni Elias (abandon sur chute):
“Même si je ne finis pas le Grand Prix suite à cette chute, je reste malgré tout satisfait de ma course au cours de laquelle j’ai fait preuve de combativité. J’ai de nouveau pris un très bon départ depuis le fond de la grille avant de faire mon maximum pour rester au contact du groupe de pilotes dans lequel je figurais. Mais à l’image des GP précédents, je manquais de motricité et de vitesse en sortie de courbe avant que tous les gars ne me dépassent un par un. Je ne pouvais pas maintenir un rythme suffisamment élevé, et Loris est malheureusement venu me percuter à sept tours de l’arrivée. On a tous les deux fini dans le bac à graviers mais je ne lui en veux pas, ça fait partie des aléas de la course. Je lui souhaite maintenant un bon rétablissement pour son épaule droite.”
Loris Capirossi (abandon sur chute) :
« Il n’y a pas grand chose à dire. j’ai chuté de nouveau sur ma « célèbre » épaule droite et je souffre donc en retour d’une nouvelle luxation. C’est très douloureux, même après avoir pris des anti-douleurs. Après la course de Misano, je voulais essayer d’au moins terminer la course, mais hélas les choses se sont déroulées autrement. A l’heure actuelle ma présence au Japon est très incertaine, mais j’espère récupérer à temps. »

 

Vous aimerez peut-être :

Tags: , ,

Laisser un commentaire

moto2 le mans

[GP de Catalogne] Présentation des Moto2

Attention ! Le champion du Monde est de retour. Tito Rabat...

wpilote

Nous contacter

Pour nous contacter, merci de remplir le formulaire ci-dessous. Nous...

spies

Ben Spies

·Date de naissance : 11 Juillet 1984 · Lieu de naissance...

rossi_004_motogp_2013_usa_laguna_seca

Valentino Rossi

   Date de naissance: 16 Février 1979 Lieu de naissance:...

mgp_2011_02_23_Sepang_MarcoSimoncelli_56701298483742

Marco Simoncelli (1987-2011)

 Marco Simoncelli nous a quitté le 23 octobre 2011 sur...

Italie – 3 Juillet

MotoGP : Pos. No. Rider Manufacturer Time Diff 1 1...