Toutes nos excuses, aucun Tweet n'a pu être chargé.
S'abonner à Twitter
MOTEGI-592x394

Déclaration des pilotes avant le Grand-Prix du Japon

Voici ce qu’ont déclaré les principaux pilotes avant la première journée d’essai du GP du Japon :

 

Honda Repsol :

Casey Stoner :

« Le Motegi est un circuit assez atypique, un peu comme Le Mans, très saccadé, comme une piste de kart, mais globalement il reste plus fun que la plupart des circuits où nous allons. Il y a beaucoup de gros freinages, plusieurs grosses accélérations et c’est assez dur sur le plan physique. On part facilement à la faute si on manque un point de freinage et il faut s’assurer que la moto est parfaitement réglée. Comme à Aragón, nous viserons une fois de plus la victoire. Nous avions fait une excellente course là-bas l’an dernier, probablement l’une des meilleures de ma carrière, et ce sera fun de courir là-bas avec Honda et de voir comment la moto se comporte sur cette piste. »

Andrea Dovizioso :

« Nous allons au Japon avec l’objectif de revenir sur le podium, c’est notre objectif. Nous arrivons au GP du Japon exactement comme l’an dernier, après un abandon, et je suis déterminé à oublier cette déception et à faire une bonne course. L’an dernier nous avions fait une excellente course et nous n’étions pas passés loin de la victoire. Je suis donc confiant pour ce week-end, c’est un circuit qui me plaît et où je suis monté sur le podium dans les trois catégories. En ce qui concerne la piste, le Twin Ring Motegi a beaucoup de zones d’accélération et c’est l’un des points forts de la RC212V, nous allons donc pouvoir profiter du potentiel de notre machine. »

Dani Pedrosa :
« Le Motegi est l’un de mes circuits préférés, pour le tracé mais aussi pour l’ambiance. J’ai toujours bien couru là-bas et j’apprécie énormément le soutien des fans japonais. Je pense que l’évènement sera encore plus particulier pour eux cette année. Ça avait évidemment été dur l’an dernier, avec ma blessure, mais je vais me concentrer sur mon pilotage et essayer de me faire plaisir. J’aurai la même approche que lors des courses précédentes : essayer de faire de mon mieux à chaque séance. J’ai gagné là-bas en 125cc et en 250cc mais pas encore en MotoGP et je serai donc très motivé. J’aime courir au Motegi et avec toute l’équipe nous allons faire de notre mieux pour réussir. »

 

San Carlo Honda Gresini :

Marco Simoncelli :

« J’aurais voulu me battre pour le podium à Aragón mais je n’étais pas déçu de prendre la quatrième place. Le pneu avant m’a malheureusement lâché beaucoup trop tôt et même sans ça, je pense que je n’aurais pas pu battre Lorenzo parce qu’il a été très régulier sur l’ensemble de la course. C’était dommage mais je vais pouvoir me rattraper à Motegi. Je suis satisfait des changements que nous avons faits sur le train avant de la moto à Aragón et je suis assez optimiste pour la suite. Le Motegi n’est pas un des mes circuits préférés, il y a des gros freinages et beaucoup de fortes accélérations, ce qui n’est pas une bonne chose pour moi mais je vais essayer de m’adapter. La course ne s’était pas mal passée pour moi l’an dernier, j’avais pu me battre avec Colin Edwards pour la cinquième place et je m’étais imposé là-bas en 250cc en 2008. Après Aragón, j’ai pris quelques jours pour aller en Angleterre et tester la Ford Fiesta WRC durant deux jours aux côtés de Mikko Hirvonen, qui est une véritable légende, et c’était une excellente expérience. Il m’a dit que je m’en étais bien sorti et que j’avais peut-être un avenir en rallye. Nous verrons ça plus tard ! »

Hiroshi Aoyama :

« J’étais à moitié satisfait à Aragón, parce que j’avais été régulier et que j’avais pu me battre avec Rossi et Crutchlow, mais que le résultat était tout de même un peu décevant. Quoi qu’il en soit, j’ai pu trouver un bon feeling sur la moto et c’est une source de motivation pour ma course nationale. J’aurai beaucoup de fans au Motegi et je veux leur offrir un bon résultat. Pour moi, la course au Japon est très importante suite aux évènements de mars dernier et mes compatriotes ont su gérer cette tragédie avec beaucoup de courage. Le MotoGP est intimement lié au Japon et ce Grand Prix renforcera ces liens. Ça n’a pas été facile et je comprends pourquoi mais je suis maintenant très heureux que tout le monde fasse le déplacement au Motegi. »

 

LCR Honda MotoGP :

Toni Elias :

“La catastrophe qui s’est produite au Japon il y a quelques mois seulement est tout simplement invraisemblable, et courir ici à Motegi avec les quelques difficultés qui subsistent doit nous permettre d’aider les Japonais à retrouver une existence normale. Le tracé du Twin Ring de Motegi est une belle piste sur laquelle je suis monté sur le podium en MotoGP en 2007. Même si la situation globale demeure toujours délicate dans notre cas, nous arrivons au Japon avec la même motivation et l’objectif bien sûr de réduire l’écart qui nous sépare des pilotes de pointe.”

 

Yamaha Factory

Jorge Lorenzo :

« C’est la course nationale de Yamaha et pour nous c’est toujours un plaisir de courir ici. Le Motegi est une piste où j’ai déjà gagné et l’an dernier je m’étais bien battu pour essayer de monter sur le podium. J’aimerais gagner à nouveau ici et ce sera notre objectif pour ce week-end. Après les évènements de Fukushima, nous sommes finalement ici, en pleine forme et prêts à faire le spectacle pour Yamaha, en cette année si particulière. Nous commencerons vendredi et nous essayerons de tout faire au mieux ! »

Ben Spies :

« J’avais bien aimé la course de l’an dernier, après avoir digéré la frustration d’avoir perdu autant de places sur les premiers tours. J’avais réussi à doubler beaucoup de pilotes pour remonter à la huitième place et la course avait donc été assez excitante. J’espère faire un meilleur départ cette année et éviter d’avoir à remonter ! Nous courrons de nouveau en rouge et blanc et jusqu’ici ça m’a toujours porté chance ! »

 

Monster Yamaha Tech 3 :

Colin Edwards :

« Les dernières courses n’ont pas été conforme à notre plan, donc il n’y a pas meilleur endroit pour essayer de remettre les choses à l’endroit que le GP national de Yamaha. J’ai fait mon meilleur résultat de l’an passé sur ce circuit de Motegi, donc j’arrive avec beaucoup de confiance pour pouvoir me battre avec le top 6. Ce ne sera pas une tache facile quand vous regardez la niveau de la concurrence, mais nous savons que le package du team Tech3 est meilleur que l’année dernière, donc j’espère que nous aurons un bon résultat. La 7ème place du championnat n’est pas hors de notre portée et il y a encore quatre course, donc nous avons encore du temps pour nous battre. Le GP du Japon est toujours un moment important pour Yamaha et cette année ne fait pas exception. C’est une période difficile pour le peuple japonais, donc venir ici et montrer notre soutien est vraiment important. J’espère que nous pouvons leur apporter un peu de joie avec ce spectacle et particulièrement pour Yamaha et tous nos fans. »

Cal Crutchlow :

Je suis vraiment impatient d’aller au Japon ce week end et je me sens en pleine confiance après notre bon résultat d’Aragon. Se battre pendant toute la course avec un pilote de la trempe de Valentino Rossi était vraiment bien pour l’expérience et j’ai appris beaucoup de choses qui m’aideront pour le futur.
Evidemment, le Twin Ring de Motegi est un nouveau circuit pour moi, mais j’ai montré sur les autres nouvelles pistes que je pouvais être vite rapide et compétitif, donc j’espère que ce sera pareil au Japon. Ce qui est bien c’est qu’après ce week end, on sera à Phillip Island, Sepand et Valencia et j’espère que je pourrai terminer la saison avec de belles courses dans le top 10. C’est un honneur pour moi de représenter Yamaha au GP du Japon et après la difficile période du au tremblement de terre, je suis pressé de pouvoir montrer mon soutien au peuple japonais et à tous ceux qui sont autour de Yamaha.

 

 

Ducati Marlboro :

Valentino Rossi :

« J’avais fait une bonne course au Motegi l’an dernier, malgré mon problème d’épaule. Je m’étais battu en duel avec Lorenzo et j’avais fini sur le podium. La Ducati a gagné là-bas l’an dernier et avait toujours été performante sur cette piste alors nous verrons si nous pouvons faire mieux que lors des dernières courses. Nous avons beaucoup de travail devant nous mais nous abordons chaque Grand Prix avec l’objectif de faire mieux. Nous allons travailler dur avec ce dont nous disposons actuellement mais en pensant également à l’avenir. »

Nicky Hayden :

« J’ai beaucoup de fans au Japon et il y a beaucoup de passionnés là-bas. J’espère que nous pourrons leur offrir un beau spectacle parce qu’ils ont eu une année difficile. Les radiations semblent être contrôlées et seuls les tremblements de terre pourraient nous inquiéter. J’espère que nous aurons une bonne course. Le Motegi est probablement l’un des pires circuits pour moi depuis que je suis chez Ducati, j’ai toujours eu du mal à tourner dans toutes ces épingles. Je m’attends à un week-end difficile mais Ducati travaille dur pour nous fournir plus d’options et trouver la meilleure direction à suivre pour la suite. Ils font beaucoup d’efforts, nous n’avons pas de résultat immédiat mais nous apprenons beaucoup de choses et ça nous aidera sur le long terme. »

 

Ducati Pramac :

Randy de Puniet :

« Je veux vraiment terminer cette saison le mieux possible. J’ai été malchanceux sur de nombreuses courses, et j’ai commis des erreurs sur d’autres. Cependant nous avons bien travaillé lors de la dernière course à Aragon, et j’espère partir du bon pied ce week-end à Motegi. Il s’agit d’un de mes circuits préférés et j’y ai ai obtenu quelques bons résultats par le passé. (ndlr: il y a effectué son meilleur résultat en MotoGP avec une 2ème place en 2007)

Damian Cudlin :

« C’est difficile de mettre des mots sur ce que représente cette opportunité pour moi. Je rêve de courir en MotoGP depuis que je suis enfant, et jusqu’à maintenant ce n’était que cela, un rêve. Ce rêve est en train de devenir réalité et pour être franc, j’en suis encore abasourdi ! Je ne me fais pas d’illusions et je sais que la course sera très difficile. Je n’ai jamais roulé sur une MotoGP auparavant, et je ne suis jamais allé à Motegi non plus, mes ambitions ne peuvent donc être trop élevées. Je vais juste essayer de faire du mieux possible, profiter de cette expérience et voir ce que cela va donner. Je n’ai absolument rien à perdre, donc pourquoi pas ? Je ne sais pas ce que j’ai fait pour mériter cela. J’ai toujours autant de mal à croire que je vais remplacer Loris Capirossi – j’avais des posters de lui dans ma chambre gamin ! Je tiens à remercier Sito Pons pour m’avoir recommandé, le team Pramac de me donner cette chance, mais aussi mon team actuel BMW pour me permettre de profiter de cette opportunité. J’espère que tout le monde sera fier d’avoir laissé cette chance à un pilote comme moi.  »

 

 

Vous aimerez peut-être :

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

moto2 le mans

[GP de Catalogne] Présentation des Moto2

Attention ! Le champion du Monde est de retour. Tito Rabat...

wpilote

Nous contacter

Pour nous contacter, merci de remplir le formulaire ci-dessous. Nous...

spies

Ben Spies

·Date de naissance : 11 Juillet 1984 · Lieu de naissance...

rossi_004_motogp_2013_usa_laguna_seca

Valentino Rossi

   Date de naissance: 16 Février 1979 Lieu de naissance:...

mgp_2011_02_23_Sepang_MarcoSimoncelli_56701298483742

Marco Simoncelli (1987-2011)

 Marco Simoncelli nous a quitté le 23 octobre 2011 sur...

Italie – 3 Juillet

MotoGP : Pos. No. Rider Manufacturer Time Diff 1 1...