Toutes nos excuses, aucun Tweet n'a pu être chargé.
S'abonner à Twitter
circuit+phillip+island+autralie

Déclaration des pilotes MotoGP avant le Grand-Prix d’Australie

Le deuxième round de la tournée outre-mer a lieu ce week-end sur le superbe tracé de Phillip Island.

 

Honda Repsol :

Casey Stoner :

« J’attends Phillip Island avec impatience tous les ans, c’est l’un des rares circuits que j’aime vraiment, avec le Mugello et Brno, et je suis curieux de voir comment notre moto se comportera là-bas. J’adore revenir en Australie, c’est toujours un bon moment et nous n’avons pas beaucoup d’occasions de revenir ici. L’ambiance au circuit est toujours géniale. J’étais déçu au Japon parce que nous avions le potentiel pour gagner. La saison a été fantastique jusqu’ici et nous voulons continuer comme ça. Ça serait génial de conclure avec une victoire chez moi à Phillip Island. Le week-end va être long et nous avons encore beaucoup de travail devant nous pour remporter le Championnat, mais nous sommes prêts. »

Dani Pedrosa :

« Je suis impatient d’aller à Phillip Island parce que c’est un circuit génial, avec beaucoup de virages rapides et beaucoup de glisse. Les pneus jouent un rôle important, le côté gauche est beaucoup plus sollicité et il faut qu’il ait une bonne endurance. L’an dernier j’avais repris la compétition en Australie après ma fracture de la clavicule et durant les essais libres j’avais réalisé que je n’allais pas pouvoir finir la course. C’était très dur à accepter mais je n’étais pas prêt pour la course à cause de ma blessure. J’avais dû rentrer chez moi les mains vides après un gros effort. Cette année j’espère que nous courrons dans des conditions normales et que nous repartirons d’Australie avec un bon résultat. »

Andrea Dovizioso :

« Phillip Island est un superbe circuit, situé dans un lieu unique. L’an dernier ça ne s’était pas passé comme nous l’espérions, un problème technique m’avait empêché de me battre pour le podium. Mon objectif pour ce week-end est de retrouver le podium et de marquer des points pour conserver la troisième place au Championnat. Phillip Island est un circuit exigeant et j’avais des problèmes là-bas au début. Le principal problème maintenant se situe au niveau de la météo, avec des vents forts, de la pluie et des températures très basses qui peuvent compliquer la course. D’un point de vue technique, il faut un style agressif et arriver à faire tourner la moto quand elle glisse. C’est un endroit spectaculaire, avec l’océan juste à côté et beaucoup de passionnés qui viennent nous voir. Après le GP du Japon je suis impatient de courir en Australie. J’ai couru avec Honda depuis le début de ma carrière, en 2002, et pour l’an prochain j’ai décidé de relever un nouveau challenge mais il s’agit de la saison prochaine et je vais rester concentré pour ces trois derniers Grands Prix. Je veux faire de bonnes courses et offrir de bons résultats à Honda, à mon team et à mes fans. »

 

San Carlo Honda Gresini :

Marco Simoncelli :

 « Après le GP du Japon, j’ai eu l’opportunité de tester la RC213V, la moto que je piloterai avec les couleurs de San Carlo Honda Gresini l’an prochain. C’était une expérience incroyable, cinquante tours de pure adrénaline. La moto est très agréable à piloter et elle décolle même en cinquième et en sixième. J’ai pu donner mes impressions aux ingénieurs du HRC et ce sera important pour le développement. Maintenant je suis motivé et prêt à me battre à Phillip Island. Au Motegi j’étais de nouveau dans le groupe de tête et ce week-end nous serons sur un circuit où j’ai gagné en 250cc en 2008 et 2009, alors j’espère au moins faire aussi bien. Si je n’avais pas grillé le départ au Motegi j’aurais pu être sur le podium et nous allons donc essayer de réussir ce week-end. »

Hiroshi Aoyama :

« Je voulais vraiment faire un bon résultat à domicile mais je n’ai pas réussi. Nous avons souffert de problèmes d’adhérence et c’était vraiment dommage pour mes fans. Maintenant nous allons à Phillip Island, c’est un circuit que j’adore quand il ne fait pas trop froid. Je rêve d’un week-end qui me permettre de vraiment montrer tout mon potentiel avec le team et nous allons tout faire pour y arriver. Il nous reste trois courses et nous restons toujours aussi motivés. »

 

Yamaha Factory :

Jorge Lorenzo :

« Je vais en Australie après quelques jours d’entraînement en Indonésie. Je suis impatient de rouler à Phillip Island, c’est l’un de mes circuits préférés et c’est probablement la plus belle piste du calendrier. Après la course au Japon, où nous avons eu un résultat positif, nous sommes déterminés à continuer sur le podium. Nous savons que ce ne sera pas facile parce que Casey a été invincible à domicile ces dernières années, mais je vais faire de mon mieux ! »

Ben Spies :

« Phillip Island est un circuit exceptionnel, j’ai d’excellents souvenirs de quand j’y étais allé avec le World Superbike mais aussi de l’an dernier parce que j’avais vraiment fait une bonne course. Nous n’avons pas eu de chance au Japon mais j’ai quand même bien roulé, nous allons garder les points positifs et nous donner à 100% ce week-end. J’ai pris quelques jours de repos ici en Australie et je suis donc en pleine forme, prêt à reprendre ! »

 

Monster Yamaha Tech 3 :

Cal Crutchlow :

« J’attends ce week-end depuis un moment parce que Phillip Island est un circuit incroyable et que je suis impatient de voir comment se comportera la MotoGP là-bas. J’ai couru à Phillip Island en Supersport 600 et en World Superbike et ça s’était plutôt bien passé, j’espère que ce sera aussi le cas ce week-end. On m’a prévenu au sujet de la météo qui est paraît-il instable, ce qui sera un peu bizarre pour moi parce que je viens habituellement en février et qu’il fait très chaud à cette période. Quoi qu’il en soit, ce sera pareil pour tout le monde et je vais essayer de marquer des points pour la cinquième course consécutive. Je suis confiant, je n’aurai pas à découvrir le tracé, comme c’est habituellement le cas cette année, et ça fera une grosse différence. Je vais me concentrer sur mes réglages et essayer d’atteindre le top 10. »

Colin Edwards :

« C’est toujours spécial quand nous allons à Phillip Island parce que j’ai beaucoup d’amis en Australie et qu’ils viennent toujours me soutenir. C’est une piste très particulière, il n’y en a pas d’autre comme celle-ci sur le calendrier. J’étais tombé amoureux du circuit quand j’étais venu avec le World Superbike et ça me fait toujours la même impression. C’est une piste très rapide, très ondulée et sur laquelle on peut pousser les MotoGP jusqu’à leurs limites. La météo nous réserve toujours quelques surprises et je suis sûr qu’elle en aura de nouveau pour ce week-end. Nous serons de toute façon prêts à faire de notre mieux, après deux courses difficiles j’étais de retour dans le top 10 au Japon et ce sera aussi mon objectif pour ce week-end. »

 

Ducati Team :

Valentino Rossi :

« Malgré ce qui s’est passé en course et les conséquences de ma chute, nous avons pu tirer quelques points positifs au Motegi. Nous avons bien travaillé sur l’équilibre et les réglages de la moto et à ce niveau c’était probablement l’un des meilleurs week-ends de la saison. Phillip Island est un circuit qui a toujours réussi à Ducati, comme à moi-même, et j’espère que nous pourrons aussi bien travailler qu’au Japon. En ce qui concerne ma main, elle est moins enflée et il nous reste quelques jours avant d’arriver au circuit. Nous devrons attendre vendredi matin pour voir où j’en suis. »

Nicky Hayden :

« Phillip Island est vraiment l’un des meilleurs moments de l’année. C’est un circuit très rapide, très fluide et très fun à parcourir. La seule inconnue demeure la météo. Il peut y avoir de la pluie, du vent, du soleil, le tout en un seul week-end. Casey a remporté beaucoup de courses là-bas avec Ducati et j’aurais été sur le podium là-bas l’an dernier si je n’avais pas laissé la porte ouverte à Vale en fin de course. C’est un bon circuit pour moi, je sais que ce ne sera pas facile mais j’espère que nous travaillerons bien. Simoncelli me rattrape dans le classement mais je n’y pense pas trop. Je veux juste obtenir un bon résultat le dimanche, c’est tout ce qui compte. »

 

Ducati Pramac :

Randy de Puniet :

« A Motegi nous n’avons pas réitéré nos bonnes performances d’Aragon. Je n’avais pas un bon feeling de la moto car la piste de Motegi réclame des réglages différents de la normale. Par le passé je n’ai jamais obtenu de très bons résultats à Phillip Island, mais je veux bien faire et terminer cette saison du mieux possible »

Loris Capirossi :

« Je suis heureux d’être de retour sur ce tracé. Je suis très attaché à ce circuit de Phillip Island. Par le passé j’y ai gagné à trois reprises et terminé de nombreuses fois sur le podium. Je vais y aller pour la dernière fois, j’espère bien faire, et ce même si mon épaule me pose encore beaucoup de problèmes malgré les soins médicaux prodigués ces derniers jours »

 

Ducati Aspar :

Damian Cudlin :

« Pour moi il s’agit encore d’une incroyable opportunité, sincèrement j’ai encore du mal à y croire. Il y a de cela une semaine je participais à ma première course MotoGP et ce fut un véritable choc. C’est une immense fierté de courir en MotoGP, le championnat le plus relevé au monde, et ça l’est d’autant plus de le faire avec une équipe comme le team MAPFRE Aspar. Ma première expérience au Japon fut inoubliable, et là deux semaines plus tard je suis de retour pour profiter de cette nouvelle opportunité. l’an dernier j’avais eu la chance de participer au Grand Prix d’Allemagne que j’avais terminé 7ème, mais c’était en Moto2. Je suis très heureux, je pense être quelqu’un de très chanceux, je veux profiter de chaque minute de cette expérience. Le niveau de la catégorie et des motos est on ne peut plus élevé, comme j’ai pu le constater au Japon. Je n’avais jamais été à Motegi par le passé, et j’ai du apprendre beaucoup de choses en très peu de temps, nous avions donc énormément de travail. Cela m’a permis d’apprendre beaucoup, et après cette première expérience, je suis persuadé que j’attaquerai ce GP de Phillip Island avec un meilleur niveau. Je connais déjà déjà le circuit, cela m’aide à arriver ici en toute confiance. »

 

Rizla Suzuki MotoGP :

Alvaro Bautista :

« J’étais en colère et très déçu à la fin de la course au Japon parce que nous méritions de conserver cette place (ndlr : la 4ème) après tout le travail effectué par l’ensemble de l’équipe. Nous devons tirer les bonnes leçons de ce week-end ainsi que des courses précédentes pour essayer de travailler dans le même état d’esprit en Australie. Je sais que cela n’aura plus grand chose à voir, mais la moto est performante dans toutes les conditions et ce week-end montrera jusqu’où nous sommes allés cette saison. L’année dernière, j’avais manqué le top 10 à Phillip Island pour moins d’un centième de seconde et je suis certain que nous pouvons faire beaucoup mieux ce week-end. Il est impossible de savoir le temps qu’il va faire là-bas, mais nous sommes prêts quoi qu’il arrive ! »

 

 

Vous aimerez peut-être :

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

moto2 le mans

[GP de Catalogne] Présentation des Moto2

Attention ! Le champion du Monde est de retour. Tito Rabat...

wpilote

Nous contacter

Pour nous contacter, merci de remplir le formulaire ci-dessous. Nous...

spies

Ben Spies

·Date de naissance : 11 Juillet 1984 · Lieu de naissance...

rossi_004_motogp_2013_usa_laguna_seca

Valentino Rossi

   Date de naissance: 16 Février 1979 Lieu de naissance:...

mgp_2011_02_23_Sepang_MarcoSimoncelli_56701298483742

Marco Simoncelli (1987-2011)

 Marco Simoncelli nous a quitté le 23 octobre 2011 sur...

Italie – 3 Juillet

MotoGP : Pos. No. Rider Manufacturer Time Diff 1 1...