Toutes nos excuses, aucun Tweet n'a pu être chargé.
S'abonner à Twitter
danipedrosatestSepang2011

Sepang : Déclarations des pilotes après la première journée

Dani Pedrosa (1er) :

« Nous sommes allés assez vite aujourd’hui et nous avons été réguliers alors que la piste n’était pas très propre. Nous avons bien travaillé sur les deux séances mais j’aimerais être un peu plus à l’aise à l’avant et nous allons aussi devoir choisir le bon pneu pour la distance de course. Pour l’instant nous sommes sur la bonne voie mais nous devons continuer à travailler et essayer de faire mieux demain en qualifications. Les qualif’ s’étaient mal passées en Australie et nous voulons vraiment faire mieux ici. »

Casey Stoner (2ème) :

« Tout s’est bien passé aujourd’hui, nous ne sommes pas loin du rythme sur pneus de course, nous avons couvert la distance et nous sommes satisfaits des temps que nous faisons avec le pneu tendre. Lorsque nous avons mis le pneu dur, c’était un petit peu mieux et nous étions plus réguliers. Nous devrons attendre de voir la météo de demain mais pour l’instant nous sommes assez contents du comportement de la moto. Nous devons progresser dans plusieurs domaines, la moto doit tourner un peu mieux dans certains virages, être plus stable au freinage et avoir un peu plus de motricité, si nous réussissons à améliorer tout ça nous serons beaucoup plus proches. »

Andrea Dovizioso (3ème) :

« Ce matin nous avons commencé avec une bonne base et nous avons continué à travailler pour améliorer le feeling à l’avant. Les modifications que nous avons faites ont fonctionné mais j’ai toujours un peu de mal quand je prends de l’angle parce que cette piste n’offre pas beaucoup de grip et nous allons donc continuer à travailler sur les réglages. Aujourd’hui nous avons essayé le pneu dur à l’arrière, lors des deux séances, mais je crois qu’on pourra aussi courir sur pneus tendres demain. Nous l’essayerons demain pour voir si ça fonctionne et nous ferons notre choix après. Il faisait très chaud aujourd’hui mais la course de dimanche aura lieu à 16h, il fera un peu moins chaud et ce sera un élément à prendre en considération. Globalement tout va bien, j’aime cette piste et ce n’est que notre première journée ici. »

Marco Simoncelli (4ème) :

« Nous avons eu un très bon week-end en Australie mais les choses sont plus difficiles ici. Nous avons progressé entre ce matin et cet après-midi mais Pedrosa est comme un missile. Nous allons regarder les données accumulées cette nuit et travailler pour réduire l’écart. Tout en choisissant les pneus pour la course nous devons améliorer notre feeling de l’avant de la moto en entrée de virage ainsi que travailler sur l’électronique pour avoir plus d’accélération sur la fin du circuit. Il y a du pain sur la planche mais je suis confiant. »

Hiroshi Aoyama (5ème) :

« C’est un bon départ et j’ai un bon feeling avec la moto. J’étais déjà très en confiance sur la moto la semaine dernière à Phillip Island mais la pluie a tout gâché. Les conditions ici sont complètement différentes, la température de la piste est élevée ce qui me donne un feeling de la moto encore meilleur. Nous avons pu faire des comparaisons intéressantes entre les données acquises aujourd’hui et celles des tests de cet hiver et celles des dernières courses, ce qui devrait nous aider à être performant ce week-end. Demain nous allons essayer de nous améliorer encore et de nous qualifier en bonne place sur la grille pour Dimanche. »

Colin Edwards (6ème) :

« Aujourd’hui ça a été vraiment une très bonne journée, j’ai été rapide dès ma sortie du box. J’ai été quatrième pendant la quasi-intégralité de la deuxième séance et je suis heureux de terminer sixième. Nous avons couru avec un set-up comparable à celui utilisé lors de la seconde session de tests en Février et ça marche bien. Cela montre l’utilité de venir deux fois ici rouler de nombreux tours sous une chaleur accablante car nous avons essayé quelques modifications mais nous revenions à chaque fois sur les réglages de Février. La première chose dont on a besoin ici est le feeling du train avant et celui-ci est merveilleux depuis le début. Cela nous permet de se focaliser sur la recherche du grip à l’arrière, lui aussi critique sur ce tracé. Si on arrive à mettre le doigt sur un réglage permettant à la roue arrière de ne pas patiner il est possible de faire une belle course. Il manque un peu de gomme sur la piste comparé à Février mais à part cela tout va bien. Il fait toujours très chaud ici à Sepang mais peut-être que cela me gêne un peu moins que certains autres pilotes. Je suis du Texas et je vis avec une chaleur et une humidité comparable, je suis donc habitué. Même si j’ai fait des millions de tours sur cette piste je n’ai jamais fait mieux que 8ème en course, mais avec un départ comme celui d’aujourd’hui je suis persuadé que nous pouvons faire beaucoup mieux que cela. »

Alvaro Bautista (7ème) :

« Il s’agit pour nous d’une journée plutôt bonne et je suis 7ème, ce qui est pas trop mal pour un Vendredi. Ce matin nous avons essayé un réglage différent, similaire à celui utilisé en Australie, que nous avons préféré à l’ancien et nous avons donc continué avec lui cet après-midi. Nous avons continué à utiliser les pneus tendres tout comme ce matin, j’ai bouclé avec eux plus de tours que n’en compte la course, le rythme restant correct à la fin. En milieu de deuxième séance j’ai essayé un pneu arrière plus dur, mais il n’avait pas autant de grip et j’avais un moins bon retour d’informations qu’avec le pneu arrière plus tendre. Nous avons désormais assez d’informations concernant les pneus et nous pensons utiliser le pneu arrière le plus tendre pour la course si les conditions restent similaires à celles d’aujourd’hui. Je vais essayer de m’améliorer demain en FP3, puis boucler un tour rapide en qualifications, le tout afin d’être le mieux placé possible dimanche. »

Randy De Puniet (8ème):

« Je suis satisfait de ma première journée ici. Honnêtement, je suis même un peu surpris du résultat parce que je n’étais pas très à l’aise sur ma moto mais terminer avec le huitième temps n’est pas une mauvaise chose. Nous avons roulé sur pneus tendres pour la majeure partie de la séance de cet après-midi, nous avons aussi testé les durs pour quelques tours et ça s’est bien passé. Nous sommes en bonne forme ce week-end et j’espère que nous pourrons obtenir un bon résultat, comme en Australie. »

Ben Spies (9ème) :

« Ce fut une rude journée, c’est mon retour après ma chute en Australie et je suis plutôt fatigué et incapable de piloter la moto tel que je le souhaiterais. Nous faisons de notre mieux mais je sens que je suis en difficulté. Nous allons essayer de ramener le maximum de points possibles ce week-end  afin de conserver la cinquième place au championnat. »

Nicky Hayden (11ème) :

« Les conditions sont très différentes de celles que nous venons d’avoir à Phillip Island. Le temps est chaud et moite, même s’il peut certainement faire encore plus chaud ici. La moto est complètement différente de celle que nous avions pour les tests, il faut donc plus de temps pour se mettre dans le rythme, et nous avons utilisé seulement deux trains de pneus de toute la journée ! Nous avons résolu quelques problèmes de maniabilité ce qui est bien, mais nous l’avons perdu en grip de l’arrière, ce qui nous manque à la fois en entrée et en sortie de virage. Nous allons essayer de remédier à cela demain. Nous avons déjà pas mal progressé par rapport à ce matin, mais nous devons au moins autant progresser demain matin. »

Loris Capirossi (12ème) :

« Ce n’est pas si mal aujourd’hui. La douzième position n’est pas bonne, ça c’est sûr, mais pour une première journée je peux être satisfait. J’ai essayé la gomme dure pour le pneu avant et elle me plaît vraiment, cependant demain nous allons étudier d’autres moyens d’améliore notre vitesse de pointe car nous sommes trop lents. Nous allons tout donner pour faire un bon résultat. »

Valentino Rossi (13ème) :

« Les conditions sont vraiment différentes, pires en fait, de celles que nous avions eu cet hiver, l’asphalte était vraiment très glissant aujourd’hui. J’étais vraiment mauvais ce matin, à peine mieux cet après-midi. Il est difficile de faire une comparaison entre cet hiver et aujourd’hui, mais nous ne sommes certainement pas aussi rapides que nous l’espérions. Nous avons effectué une modification en fin de séance sur la suspension arrière qui a amélioré mon feeling de la moto, mais cela ne s’est pas répercuté sur le chrono. Demain nous verrons si nous pouvons faire mieux avec un poil plus de grip. Je ne suis pas trop mal sur les phases de freinage, mais je ne suis pas assez rapide en virage, notamment dans les courbes rapides. J’espère vraiment pouvoir utiliser les pneus durs car je pense qu’il s’agit du bon choix pour la course. »

John Hopkins (14ème) :

« Nous avons consacré la journée d’aujourd’hui à ce que je me sente à l’aise sur la moto afin de me remettre en confiance et être capable de piloter une MotoGP. Le principal était de prendre confiance envers les pneus parce que contrairement à Jerez où Brno où  les pneus m’avaient donné d’emblée un bon ressenti et la possibilité d’attaquer dès le début, ici à cause de la température et de l’humidité je patine un peu et je me débats avec le grip de l’arrière. C’est probablement pas si mal de s’habituer à ce comportement afin de placer la moto comme il faut en sortie de virage. Je suis plutôt à l’aise dans certaines parties du circuit, mais en sortie de certains virages je ne suis pas là où je souhaiterais être, cela a principalement à voir avec mon style de pilotage qui doit se réadapter à la machine. La journée n’a pas été trop mauvaise pour nous, mais je pense que nous pouvons beaucoup nous améliorer demain. Je vais réfléchir à propos du tracé cette nuit et je suis impatient pour le reste du week-end. »

Cal Crutchlow (15ème) :

« Pour être franc, la journée a été plutôt difficile et pas seulement à cause de la chaleur et de l’humidité extrêmes. Nous cherchons du grip aussi bien à l’avant qu’à l’arrière, et quand les conditions sont aussi chaudes cela n’est pas une tâche facile. Il me manque du grip à l’arrière sur l’angle, ce qui a déjà été le cas sur plusieurs autres tracés cette saison, j’ai aussi des problèmes pour faire tourner la moto. La piste est bien évidemment très différente de celle que nous avons laissée fin février puisque nos temps sont à peu près deux secondes plus lents, mais j’espérais être mieux classé. Je savais que ça allait être une journée difficile car ça l’avait déjà été lors de nos deux sessions cet hiver. Le circuit est si long qu’il est difficile de boucler un tour parfait, en regardant les chronos je ne suis qu’à une seconde de la 4ème place tout en n’étant pas satisfait de la moto, cela me donne du courage. Nous allons comme toujours continuer à travailler dur demain et je suis sûr que nous pouvons trouver quelques dixièmes et ainsi grimper dans la hiérarchie. »

Toni Elias (16ème) :

“Lorsque nous avons entamé les essais hivernaux sur ce même tracé en février, nous étions en difficulté sur les phases de freinage avec une machine qui se montrait particulièrement instable et un transfert de masse qui chargeait énormément l’avant. En milieu de courbe nous n’arrivions pas non plus à charger suffisamment le pneu arrière pour le faire monter en température. Quelques mois plus tard avec des réglages de moto radicalement différents, on se trouve toujours en délicatesse avec un niveau d’adhérence restreint par rapport à cet hiver. On a procédé pendant la deuxième séance libre cet après-midi à des comparaisons entre différents pneumatiques et il s’avère finalement que ma préférence aille vers l’option la plus tendre, à l’arrière comme à l’avant. La stabilité de la machine devrait également faire l’objet de toute notre attention demain avant la session qualificative.”

Héctor Barberá (17ème) :
« Honnêtement, ça va plutôt mal. J’espère que ça va aller mieux au fil du week-end parce que je ne pourrai pas courir dans mon état actuel. Je n’ai pu faire que cinq tours ce matin et la douleur était déjà difficile à gérer. Je me sentais un peu mieux cet après-midi mais j’ai dû rouler sous infiltration et c’était quand même dur. Je n’ai pas trop de feeling sur la moto mais je suppose que c’est normal. Quand on a mal, on essaye d’adopter une position confortable mais ça déséquilibre la moto. Je ne peux pas faire les transferts de masses correctement et je ne peux donc pas être agressif. Ce soir je vais travailler avec mon physio et nous verrons si ça va mieux demain. La journée a été dure mais c’était bien d’être de retour sur la moto. »

Vous aimerez peut-être :

Laisser un commentaire

moto2 le mans

[GP de Catalogne] Présentation des Moto2

Attention ! Le champion du Monde est de retour. Tito Rabat...

wpilote

Nous contacter

Pour nous contacter, merci de remplir le formulaire ci-dessous. Nous...

spies

Ben Spies

·Date de naissance : 11 Juillet 1984 · Lieu de naissance...

rossi_004_motogp_2013_usa_laguna_seca

Valentino Rossi

   Date de naissance: 16 Février 1979 Lieu de naissance:...

mgp_2011_02_23_Sepang_MarcoSimoncelli_56701298483742

Marco Simoncelli (1987-2011)

 Marco Simoncelli nous a quitté le 23 octobre 2011 sur...

Italie – 3 Juillet

MotoGP : Pos. No. Rider Manufacturer Time Diff 1 1...