Toutes nos excuses, aucun Tweet n'a pu être chargé.
S'abonner à Twitter
65+stefan+bradl,+moto2

Bradl, champion de la régularité

Stefan Bradl est le nouveau champion du monde Moto2 et ceci dès les qualifications de ce samedi. En effet, il profite du forfait de Marc Marquez, qui ne s’est toujours pas remis de sa grosse chute de Sepang. Retour sur la saison de l’allemand…

On pourrait penser que Bradl remporte ce titre sans combattre avec cette fin de saison tronquée après les blessures de Marc Marquez. Alors que l’espagnol avait pris le commandement du championnat après le GP du Japon, il ne put conserver sa maigre avance après ses deux forfaits en Malaisie et lors de ce dernier GP de Valencia.

Mais cela serait faire injure au premier allemand champion du monde depuis Dick Raudies en 1993 en catégorie 125cc. En effet Bradl aura été en tête du classement général dès le premier GP au Qatar pour ne la céder que lors d’un week end au profit de Marquez.

Alors qu’il restait sur une très belle fin de saison 2010 sur son chassis Suter avec notamment une victoire au Portugal, il décidait à la grande surprise de choisir un chassis Kalex pour 2011. Malgré tout, on savait que Bradl pouvait faire de bons résultats. Et il nous le prouva dès les essais de pré saison avec de bons chronos puis lors de la première manche du Championnat du Monde dans la nuit Qatarienne. Dominateur lors des séances d’essais libres, il s’empara de la pôle position, la première de sa carrière pour remporter le lendemain une belle victoire en solitaire devant Iannone.

Mais surtout Bradl aura impressionné cette saison lors des qualifications avec sept pôles positions dont les cinq premières de la saison. Il ne connut aucun moment faible dans cette saison avec 11 podiums lors des 16 manches de la saison, ce qui est assez impressionnant dans une catégorie aussi disputée que la Moto2.

Outre le talent, Bradl possède aussi une tête bien faite. Il a mené sa course avec beacoup d’intelligence et de sang froid

Outre le talent, Bradl possède aussi une tête bien faite.

Il fut très fort également dans sa gestion du championnat. Voyant rapidement qu’il pourrait lutter pour le titre, il ne commit qu’une seule erreur lors du GP des Pays Bas avec une chute alors qu’il n’avait pas un bon feeling avec sa moto. Très à l’aise que ce soit sur le sec ou sur le mouillé comme à Jerez ou en Grande Bretagne, il préféra par la suite gérer et ne pas prendre tout les risques pour marquer 3 ou 4 points de plus.

Marc Marquez est assurément le pilote qui aura le plus surpris cette année, mais contrairement à l’espagnol qui compte plusieurs abandons malgré de nombreuses victoires, Bradl aura de son côté terminé de très nombreuses fois juste derrière son adversaire direct pour le titre. On se souvient notamment des courses du Mugello, du Sachsenring ou de Misano où Bradl dut se débarrasser d’Andrea Iannone, Bradley Smith ou Alex De Angelis, des pilotes connus pour leur férocité en piste.

Alors que Marquez revenait week end après week end sur l’allemand, on pensait que le championnat prendrait une tournure différente lors de la manche d’Indianapolis avec un Marquez impérial en qualification et un Bradl perdu dans les réglages qui ne put faire mieux que 22ème le samedi après midi. Mais lors de la course, en grand champion, Bradl ne s’affolait pas et remontait petit à petit pour terminer à une 6ème place inespérée la veille au soir.

Lorsque Marquez fut pénalisé en Australie après son accrochage lors des essais libres du vendredi et dut partir de la dernière place, Bradl aurait pu cogiter et se poser des questions lors de la course, lui qui pouvait faire un grand pas pour le titre avec cet avantage mais qui voyait tours après tours le retour de son adversaire direct. Il passa très près de la correctionnelle lors du dernier tour mais termina 2ème et reprit ainsi la tête du championnat pour trois petits points.

Alors qu’il ne restait plus que 2 courses au calendrier, on s’attendait à un final de toute beauté mais le sort en décida autrement avec une chute de Marquez lors des essais libres de Sepang après que les commissaires n’ont pas agités les drapeaux de changements d’adhérence avec l’apparition de la pluie. Marquez forfait et blessé à l’œil, la seconde place de Bradl le lendemain s’avérera anecdotique deux semaines plus tard lorsque l’espagnol déclara à nouveau forfait.

Vous aimerez peut-être :

Tags: , , , , ,

Laisser un commentaire

moto2 le mans

[GP de Catalogne] Présentation des Moto2

Attention ! Le champion du Monde est de retour. Tito Rabat...

wpilote

Nous contacter

Pour nous contacter, merci de remplir le formulaire ci-dessous. Nous...

spies

Ben Spies

·Date de naissance : 11 Juillet 1984 · Lieu de naissance...

rossi_004_motogp_2013_usa_laguna_seca

Valentino Rossi

   Date de naissance: 16 Février 1979 Lieu de naissance:...

mgp_2011_02_23_Sepang_MarcoSimoncelli_56701298483742

Marco Simoncelli (1987-2011)

 Marco Simoncelli nous a quitté le 23 octobre 2011 sur...

Italie – 3 Juillet

MotoGP : Pos. No. Rider Manufacturer Time Diff 1 1...