Toutes nos excuses, aucun Tweet n'a pu être chargé.
S'abonner à Twitter
bradl-marquez-iannone Aragon

[Bilan Saison 2011] Moto2 (2/2)

Après avoir parlé des pilotes Moto2 décevants pour cette saison 2011, nous analysons l’année de ceux qui ont eu de bons résultats avec les sept meilleurs pilotes de la catégorie au classement général.

Stefan Bradl : Le champion de la sagesse. Après un début de saison en fanfare avec 4 victoires en 6 courses (et 6 pôles positions en 7 GP), il aurait pu s’affoler quand Marquez enchainait les victoires. Mais le fils d’Helmut, vice champion du monde 250cc, n’a pas perdu son sang froid. Malgré un début de week end désastreux à Indianapolis et une 22ème place sur la grille, il remonta petit à petit le dimanche, prenant des risques mesurés malgré la domination de Marquez, son principal adversaire et conclut la course à une excellente 6ème place. Rebelote à Aragon, alors qu’il se battait pour la victoire avec notamment Marquez, Iannone ou Corsi, de gros problèmes de pneus l’empêcha de lutter jusqu’aux derniers tours pour la victoire. Mais alors que beaucoup auraient forcé quitte à chuter, Bradl perdit du temps et vit un groupe de 12 pilotes revenir sur lui. Il trouva les ressources nécessaires pour terminer à la 8ème place, limitant ainsi les dégâts et ne repartit pas avec un 0 pointé. Ces 8 points pris dans la douleur seront fondateurs pour le titre et pour le moral de l’allemand. Le public vit ainsi que le pilote Kiefer Racing ne craquerait pas sous la pression. La blessure de Marquez en fin de saison l’aida bien entendu dans sa quête de titre, mais une nouvelle fois en Malaisie, alors qu’avec la victoire le titre lui était assuré, il préféra ne prendre aucun risque quand Luthi le dépassa et prendre ainsi les 20 points de la 2ème place. On restera malgré tout sur notre faim, une fin de championnat avec le duel Marquez-Bradl n’aurait pu être que magique. Alors qu’il pensait rester en Moto2 défendre son titre, la DORNA l’aida pour monter en MotoGP, dans le team de Lucio Cecchinello. Il disposera ainsi d’une Honda dans une équipe compétente qui souhaite se racheter après une année 2011 difficile.

Marc Marquez : LE pilote de cette saison en Moto2. Même si le titre de champion du monde ne lui revient pas, il suffit de regarder les statistiques pour s’apercevoir que ce jeune n’est pas qu’un simple pilote de moto. Quinze courses disputées, 7 victoires, 11 podiums, 4 abandons. Bref quand il termine, il monte sur la boite. Après un début de saison compliqué avec trois abandons lors des trois premières manches du championnat avec notamment des erreurs de jeunesse, Marquez à éclaboussé de son talent cette année 2011. Alors que l’an passé, en 125cc, la concurrence était bien moindre, on ne savait pas ce que valait le jeune espagnol en bagarre face à des pilotes excités comme Iannone. Et on a vu très rapidement qu’il n’avait pas peur de dépasser là où d’autres n’y pensaient même pas. Alors qu’on ne voyait pas comment le titre pouvait lui échapper avec ses trois victoires consécutives à Indianapolis, Aragon, Misano ainsi que sa 2ème place de Motegi, une grossière erreur lors de la premières séance d’essais libres d’Australie lui coutera les qualifications et un départ sur la dernière ligne. Après une fabuleuse remontée sur le podium juste derrière Stefan Bradl, on s’attendait à une bagarre exceptionnelle pour les deux derniers GP de la saison. Mais une grosse chute lors des essais libres de Malaisie mit fin à sa saison, des problèmes de visions l’empêchant de prendre part aux courses. Sera assurément le grand favori pour la saison 2012 avant un passage en MotoGP qui ne fait aucun doute.

 

Andrea Iannone : Une saison en on/off pour l’italien. Capable de remporter de magnifiques victoires en Espagne, au Japon ou en République Tchèque, mais aussi capable de terminer aux alentours de la 15ème place à plusieurs reprises, on ne peut pas lui décerner la palme de la constance. Grand favori en début de saison, son rêve de titre s’est envolé avec des week ends catastrophiques. Mais sa deuxième partie de saison doit être une motivation pour l’an prochain. On a enfin retrouvé le Iannone de 2010. Souvent très rapide dans les premiers tours après des qualifications pas loin d’être désastreuses, il ne peut tenir sur la durée de la course, ses pneus ayant trop souffert dans les premiers tours. Doit surement être le pilote qui a le plus doublé cette saison. Ses bagarres avec Bradl, Marquez mais encore plus avec De Angelis ou Corsi resteront comme des moments forts de ce championnat. Agressif, quelques erreurs mais quel pilote quand tout fonctionne comme il le souhaite.

Alex De Angelis : 4ème place au général pour De Angelis. Rien de bien surprenant quand on s’aperçoit qu’il termina au pied du podium à six reprises cette année, alors qu’il accumulait les places de deuxièmes il y a quelques années. Cette année restera contrastée pour le San Marinais. Une deuxième victoire consécutive en Australie sur un circuit qui lui réussit décidément bien tout comme un nouveau podium en Allemagne (environ 20% de ses podiums en Mondial sur le circuit allemand) mais aussi des contres performances avec quatre places en dehors du top 10 ce qui le relègue rapidement de la bagarre pour le titre. Malgré son pilotage toujours très agressif et malgré sa réputation de pilote dangereux, De Angelis reste comme un des pilotes les plus agiles sur ses roues avec seulement un abandon sous la pluie anglaise, étant ainsi le pilote le plus souvent à l’arrivée avec Dominique Aegerter parmi les 15 meilleurs du championnat Moto2. Il sera l’an prochain dans l’équipe Forward Racing avec Yuki Takahashi comme coéquipier et un objectif pour le San Marinais : le titre.

 

Bradley Smith : Après un très bon début de saison, Smith aura eu plus de mal en cette deuxième partie d’année, terminant malgré tout à la 7ème place du général. Une fracture de la clavicule au Malaisie plombe sa fin de saison. Sept fois parmi les 6 meilleurs pour une première année en Moto2, c’est encourageant pour l’anglais de Tech3. Deux abandons, une 29ème place au Portugal ternissent sa saison, mais rien de bien grave. A déjà signé un contrat pour rouler en MotoGP en 2013 dans l’équipe Tech3, la saison prochaine sera celle de la confirmation avec on l’espère une première victoire en Moto2 pour l’anglais.

Tom Luthi : Que dire de la saison de Tom Luthi ? Chaque année nous avons l’impression de revoir les mêmes courses de la part du Suisse. De bons essais de pré-saison, des attentes, de bonnes qualifications et de très bons départ puis des fins de courses difficiles avec un abandon ou une descente dans le classement. Mais on se souviendra de sa victoire en Malaisie après cinq années de disette. Le pilote Bernois retrouve enfin le goût de la victoire et ce n’est que justice après tant d’années au plus haut niveau. Au final, Luthi termine 5ème du championnat, à la place où on l’attendait. Mais on se dit que sans quelques trous d’air en cours de saison, TomTom pourrait se battre pour les victoires plus souvent.

Simone Corsi : Une excellente première partie de saison avec de magnifiques courses, très proches des meilleurs, puis une deuxième partie de saison bien moins bonne avec deux 15ème places et deux abandons. Souvent très rapide en début de course, il eut du mal à les terminer, reculant au fur et à mesure que le GP avançait. Mais on ne l’attendait pas parmi les meilleurs cette saison surtout avec une moto et un chassis qui découvrait le championnat du monde. On ne parle que rarement de Simone Corsi, mais après une 5ème place finale en 2010, il confirme en terminant 6ème cette année. Ce n’est plus le pilote de la période 125cc, très rapide, mais trop fougueux qui terminait souvent son week end dans les graviers ou bien loin des meilleurs. Attention au Romain pour l’an prochain qui continuera son aventure dans cette équipe Ioda Racing.

Vous aimerez peut-être :

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

moto2 le mans

[GP de Catalogne] Présentation des Moto2

Attention ! Le champion du Monde est de retour. Tito Rabat...

wpilote

Nous contacter

Pour nous contacter, merci de remplir le formulaire ci-dessous. Nous...

spies

Ben Spies

·Date de naissance : 11 Juillet 1984 · Lieu de naissance...

rossi_004_motogp_2013_usa_laguna_seca

Valentino Rossi

   Date de naissance: 16 Février 1979 Lieu de naissance:...

mgp_2011_02_23_Sepang_MarcoSimoncelli_56701298483742

Marco Simoncelli (1987-2011)

 Marco Simoncelli nous a quitté le 23 octobre 2011 sur...

Italie – 3 Juillet

MotoGP : Pos. No. Rider Manufacturer Time Diff 1 1...