Toutes nos excuses, aucun Tweet n'a pu être chargé.
S'abonner à Twitter
moto2_009_slideshow

[Moto2]: Les Flops à la mi-saison

Après avoir analysé la catégorie Moto3, nous passons aujourd’hui aux Flops de la catégorie Moto2. Et force est de constater que des changements sont à intervenir ces prochains jours pour certains pilotes cités (Elias, Rea, Takahashi).

 

1) Toni Elias:

Le Flop des Moto 2 qui se retrouve sans guidon après le GP d’Italie est le champion du monde 2010 de cette catégorie. Après une saison catastrophique en MotoGP en 2011 au guidon de sa LCR Honda, Elias espérait retrouver les avants postes dans la catégorie qui l’avait relancé il y a de cela deux ans. Dans une équipe habitué aux succès, sur un chassis dominateur avec Luthi ou Marquez, Elias est passé complètement à côté de sa saison. Seulement 34 points avec comme meilleur résultat une flatteuse 7ème place au Portugal (souvenez-vous, il y a 6 ans il remportait sa seule victoire en MotoGP sur ce même circuit), mais aussi 3 abandons, Elias est un anonyme parmi tant d’autre dans ce championnat Moto2. Il essaiera de rebondir dans l’équipe Gresini ou Forward.

 

2) Nico Terol :

Champion du monde 125cc en titre, dans une équipe habituée à la catégorie, avec le chassis dominateur (Suter), Nico Terol est comme son ex-coéquipier Elias bien loin d’une première partie de saison réussie. Seulement 8 petits points en 9 courses, souvent aux alentours de la 15ème place, le pilote valencian n’a pas progressé depuis ses premiers tours de roues. Surtout la comparaison avec son ex-adversaire de 2010 Johann Zarco fait mal pour l’espagnol. Alors que le français compte plusieurs tops 10, Terol n’en compte aucun avec comme meilleure performance une 13ème place en Italie. Mais il ne faut pas oublier sa 23ème ou 27ème place lors des deux premiers meetings. Takaaki Nakagami, autre rookie attendu, brille lui aussi bien plus que le pilote Aspar. Après sept ans en 125cc, la marche semble bien haute pour Terol. Même s’il devrait progresser lors des prochains GP, nous ne voyons pas Terol se battre avec les plus rapides ses prochains mois.

 

3) Julian Simon :

Vice-champion du monde Moto2 il y a seulement deux ans avec l’équipe d’Aspar Martinez mais gravement blessé l’an passé en Catalogne, Julian Simon n’est jamais revenu à 100% Après avoir hésité à monter de catégorie et découvrir la CRT du team Aspar, Simon s’était donné un nouveau objectif en s’engageant avec le team Avintia. Mais les résultats ne sont pas présents avec une huitième place comme meilleur résultat au Portugal. Qualifié deuxième sur la grille de départ en Allemagne, il n’aura tenu que quelques tours avec les meilleurs pilotes de la catégorie avant de reculer irrémédiablement jusqu’en 15ème position. Après ses résultats médiocres, Julian Simon aura l’occasion de se relancer en MotoGP, remplaçant son compatriote Ivan Silva sur la CRT du team Avintia. Mais nous ne voyons pas comment l’espagnol pourra retrouver le plus haut niveau.

 

4) Yuki Takahashi:

Autre déception, le japonais, ancien pilote Honda en MotoGP, et vainqueur d’un Grand Prix avec Tech3 en 2010 (à Barcelone) continue ses mauvaises performances après une saison irrégulière avec Gresini l’an passé. Aucun point inscrit en neuf courses, le japonais est sur la sellette et devrait être malheureusement remplacé assez rapidement. La comparaison avec son coéquipier Alex De Angelis fait mal depuis deux courses et le passage d’un chassis Suter à un FTR. Alors que De Angelis est monté sur le podium en Allemagne et parait bien plus rapide, pour Yuki Takahashi, les résultats ne changent presque pas. Anonyme depuis Avril, il est bien triste de voir un ancien vainqueur de GP (3 victoires, 11 podiums) lutter avec une machine qui ne lui convient pas.

 

5) Gino Rea/ Max Neukirchner:

Un duo pour finir ce flop des Moto2. Deux pilotes venant du Superbike ou Supersport, deux pilotes avec des résultats par le passé mais deux pilotes perdus en Moto2. Déjà présent l’an passé, Max Neukirchner subissait les casses de sa MZ. Mais cette année, sur une Kalex, l’allemand ne compte que 8 petits points. C’est bien trop peu pour un pilote vainqueur de manches en WSBK devant des pilotes comme Noriyuki Haga ou Troy Bayliss. Son gros crash en Italie il y a 3 ans l’avait stoppé dans sa progression. Aujourd’hui anonyme parmi les anonymes, le pilote allemands ne devrait pas faire de vieux os en Moto2. Et c’est bien dommage vu le talent du bonhomme.

Pour Gino Rea, nous serons moins sévère, l’anglais débutant dans la catégorie. Sur une Moriwaki du team Gresini (dernier team avec ce chassis), l’ancien pilote Honda brillait en Superstock ou par intermittence en Supersport (1 victoire, 3 podiums en 25 courses). Il arrivait en tant qu’outsider pour ce championnat avec un style de pilotage tout en glisse, coudes écartés, mais après neuf courses, nous ne l’avons presque jamais vu à l’écran, ce qui n’augure rien de bon pour l’anglais.

Vous aimerez peut-être :

Tags: , , , , , ,

Laisser un commentaire

moto2 le mans

[GP de Catalogne] Présentation des Moto2

Attention ! Le champion du Monde est de retour. Tito Rabat...

wpilote

Nous contacter

Pour nous contacter, merci de remplir le formulaire ci-dessous. Nous...

spies

Ben Spies

·Date de naissance : 11 Juillet 1984 · Lieu de naissance...

rossi_004_motogp_2013_usa_laguna_seca

Valentino Rossi

   Date de naissance: 16 Février 1979 Lieu de naissance:...

mgp_2011_02_23_Sepang_MarcoSimoncelli_56701298483742

Marco Simoncelli (1987-2011)

 Marco Simoncelli nous a quitté le 23 octobre 2011 sur...

Italie – 3 Juillet

MotoGP : Pos. No. Rider Manufacturer Time Diff 1 1...