Toutes nos excuses, aucun Tweet n'a pu être chargé.
S'abonner à Twitter
ita12_moto2_arb6410_slideshow

[Moto2] Les Tops à mi-saison

Nous parlons aujourd’hui des Tops de ce début de saison en Moto2. Peu de surprises dans cette catégorie, si ce n’est l’excellent début de saison de Pol Espargaro.

 

1) Pol Espargaro :

LA grosse surprise de cette première partie de saison. En difficulté l’an passé sur ces mêmes circuits alors qu’il découvrait la catégorie, le plus petit des frères Espargaro surprend en bien.

Très rapide en pré saison sur son nouveau chassis Kalex, il nous a montré qu’il fallait compter sur lui comme en 2010 lorsqu’il se battait pour le titre avec Marquez.  Excepté en Allemagne, Pol s’est toujours qualifié sur les deux premières lignes, jamais moins bien classé que 6ème (mais deux abandons). Costaud en bagarre, présent sur la durée de la course, ne lachant rien, il pourrait remporter le titre mais il ne doit commettre aucune erreur sur la deuxième partie de saison.

 

2)Tom Luthi :

Habitué aux débuts de saisons en fanfare avec de très belles qualifications, le Suisse nous avait habitué à reculer lors des courses puis à disparaitre du top 5 après quelques courses. Mais cette saison, nous avons un autre Luthi, le pilote vainqueur d’un GP en fin de saison 2011, un pilote capable de se mêler à la lutte pour le titre déjà hauteur de 5 podiums en 9 courses sans oublier l’incident du Qatar qui lui fit perdre de nombreux points. Son abandon à Assen coute cher au niveau du classement puisque le Suisse est actuellement classé en 4ème point, mais avec 40 points de retard sur Marquez. Le Bernois aura du mal à remporter le titre mais pourrait finir sur le podium final.

 

3) Marc Marquez :

Grand favori en début de saison, il assume son rôle à la perfection avec 4 victoires, 7 podiums, et un seul abandon en France. Seule une 5ème place à la régulière en Italie contrarie ce début de saison presque parfait pour un favori au titre. Son contrat pour la MotoGP sur une Honda du team Repsol déjà en poche, Marquez nous a montré une fois de plus qu’il pouvait attaquer et prendre le large quand il le souhaitait (Portugal, Allemagne, Pays-Bas). Malheureusement, ces belles performances ont été marquées par des polémiques dès l’ouverture de la saison au Qatar. Non sanctionné après une manœuvre dangereuse sur Tom Luthi lors du dernier tour, Marquez récidivait quelques semaines plus tard sur Pol Espargaro lors du GP d’Espagne, envoyant une nouvelle fois un de ses adversaire direct dans les graviers. Même si la seconde manœuvre paraissait involontaire, le pilote Suter revenant sur sa trajectoire après un écart, il ne faut pas oublier les déboires connus par l’espagnol l’an passé en Australie lors de son accrochage avec Wilairot en fin de session libre. 36 points d’avance à mi championnat, l’écart est fait, Marquez peut griller un joker, mais attention tout de même, le titre n’est pas acquis, loin de là.

 

4) Andrea Iannone:

Enfin régulier, le pilote Speed Master commet moins d’erreurs que par le passé. Deux victoires, deux deuxièmes places, des qualifications enfin maitrisées, et une deuxième place au général à 34 points de Marquez, Iannone semble enfin avoir passé un cap. Alors que l’on parlait de lui comme possible pilote MotoGP dès cette saison, l’italien prouve qu’il a bien fait de rester en Moto5 pour essayer de remporter un titre de champion du monde. Même si Marquez semble plus rapide et constant, Iannone pourrait être le pilote le plus dangereux pour l’espagnol. Très costaud en bagarre, on sait qu’il n’est pas du genre à lacher après un abandon. Quand il le faut, Iannone tente le tout pour le tout quitte à chuter ce qui nous augure quoi qu’il arrive de belles courses.

 

5) Claudio Corti:

Décevant depuis son arrivée en Moto2 en 2010 après quatre très belles années en Superstock (un titre en STK600, trois 2èmes places en STK1000, 13 victoires et 25 podiums en 51 courses), il arrivait dans la catégorie comme un des favoris logique connaissant déjà les 4-temps. Seulement 43 points lors de ses deux premières saisons, une seule pôle position, le refus de se rendre au Japon l’an passé après la catastrophe de Fukushima, Corti ne brillait pas par ses performances. Mais de bons essais en février et l’italien débute la saison comme possible outsider. 8ème à mi-saison (59 points) avec 1 podium au Mans ainsi que quatre autre tops 10 en 9 courses, Corti surprend en bien sur sa Kalex du team Italtrans.

Vous aimerez peut-être :

Tags: , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

moto2 le mans

[GP de Catalogne] Présentation des Moto2

Attention ! Le champion du Monde est de retour. Tito Rabat...

wpilote

Nous contacter

Pour nous contacter, merci de remplir le formulaire ci-dessous. Nous...

spies

Ben Spies

·Date de naissance : 11 Juillet 1984 · Lieu de naissance...

rossi_004_motogp_2013_usa_laguna_seca

Valentino Rossi

   Date de naissance: 16 Février 1979 Lieu de naissance:...

mgp_2011_02_23_Sepang_MarcoSimoncelli_56701298483742

Marco Simoncelli (1987-2011)

 Marco Simoncelli nous a quitté le 23 octobre 2011 sur...

Italie – 3 Juillet

MotoGP : Pos. No. Rider Manufacturer Time Diff 1 1...