Toutes nos excuses, aucun Tweet n'a pu être chargé.
S'abonner à Twitter
Pedrosa test Sepang 2013

Essais hivernaux à Sepang : Chronos et Déclarations après la 1ère journée

Après plusieurs mois de trêve hivernale la MotoGP rentre de vacances avec ces trois jours de tests à Sepang du 5 au 7 février.

Voilà les chronos à la fin de cette première journée d’essais

1. Dani Pedrosa ESP Repsol Honda (RC213V) 2m 1.157s (Lap 48/49)
2. Jorge Lorenzo ESP Yamaha Factory (YZR-M1) 2m 1.165s (57/58)
3. Marc Marquez ESP Repsol Honda (RC213V) 2m 1.201s (60/62)
4. Valentino Rossi ITA Yamaha Factory (YZR-M1) 2m 1.584s (30/56)
5. Stefan Bradl GER LCR Honda MotoGP (RC213V) 2m 1.789s (43/59)
6. Cal Crutchlow GBR Yamaha Tech 3 (YZR-M1) 2m 1.881s (46/64)
7. Alvaro Bautista ESP Honda Gresini (RC213V) 2m 1.981s (52/59)
8. Katsayuki Nakasuga JPN Yamaha Test Rider (YZR-M1) 2m 2.968s (50/58)
9. Kosuke Akiyoshi JPN Honda Test Rider (RC213V) 2m 2.972s (46/69)
10. Nicky Hayden USA Ducati Team (GP13) 2m 3.336s (22/62)
11. Wataru Yoshikawa JPN Yamaha Test Rider (YZR-M1) 2m 3.456s (14/46)
12. Bradley Smith GBR Yamaha Tech 3 (YZR-M1) 2m 3.460s (53/56)
13. Andrea Dovizioso ITA Ducati Team (GP13) 2m 3.535s (35/48)
14. Aleix Espargaro ESP Aspar (ART CRT) 2m 3.782s (54/58)
15. Randy De Puniet FRA Aspar (ART CRT) 2m 4.283s (42/56)
16. Andrea Iannone ITA Pramac Racing (GP13) 2m 4.500s (53/57)
17. Ben Spies USA Pramac Racing (GP13) 2m 5.086s (19/21)
18. Takumi Takahashi JPN Honda Test Rider (RC213V) 2m 5.154s (68/70)
19. Hector Barbera ESP Avintia (FTR-Kawasaki CRT)* 2m 5.469s (37/41)
20. Yonny Hernandez COL Paul Bird Motorsport (ART CRT) 2m 5.656s (39/50)
21. Karel Abraham CZE Cardion AB (ART CRT) 2m 5.694s (30/54)
22. Danilo Petrucci ITA IodaRacing (Suter-BMW CRT)* 2m 5.753s (27/29)
23. Hiroshi Aoyama JPN Avintia (FTR-Kawasaki CRT)* 2m 5.919s (47/48)
24. Claudio Corti ITA Forward (FTR-Kawasaki CRT)* 2m 6.426s (29/38)
25. Michael Laverty GBR Paul Bird Motorsport (ART CRT) 2m 6.507s (42/43)
26. Lukas Pesek CZE IodaRacing (Suter-BMW CRT)* 2m 7.015s (40/46)
27. Bryan Staring AUS Honda Gresini (FTR-Honda CRT)* 2m 7.044s (33/41)
28. Colin Edwards USA Forward (FTR-Kawasaki CRT)* 2m 8.206s (24/25)
* Utilisation du boîtier électronique unique

Même si la pôle de l’an dernier était en 2:00:3, il faut se rappeler que les conditions de piste ne sont pas comparables, et qu’à la même période l’an dernier (première journée de tests à Sepang le 31 janvier) Pedrosa signait le meilleur chrono en 2:01:6.

Ci-dessous retrouvez les commentaires des principaux pilotes après ce premier jour.

Dani Pedrosa (Honda Repsol, 1er) :

« Ça fait du bien de rouler de nouveau après une interruption de presque 3 mois et de retrouver la moto. Il y a pas mal de pain sur la planche. en fait on est en train de faire des tests sur la durée de vie des moteurs, puisqu’il y en aura un de moins cette saison. Nous avons fait de bons tours, la piste n’est pas dans un trop mauvais état. Nous devons encore vérifier certains trucs sur la moto et peu à peu nous nous focaliserons sur les réglages de la moto. (On lui demande s’il a un aussi bon feeling avec cette moto qu’en fin d’année dernière) Nous ne nous sommes pas encore penchés sur les réglages, c’est de l’à peu près et la moto n’est pas encore « au point ». Nous travaillerons là-dessus demain et après-demain. Pour l’instant on a surtout vérifié que tout fonctionnait bien sur la moto. »

Marc Marquez (Honda Repsol, 3ème) :

« Je suis plutôt content. Après deux mois d’interruption je pensais avoir plus de difficultés pour me remettre dans le bain. Assez vite j’ai pu progresser et avoir un meilleur feeling avec la moto, et c’est le plus important avant de tester des choses sur la moto. Plus que le chrono ou le rythme, le plus important c’est d’emmagasiner de la confiance. Tout le monde teste beaucoup de choses, mon but était d’abord d’avoir un rythme suffisant pour pouvoir changer les réglages et sentir la différence. Pour la suite on va continuer à faire des kilomètres avant de commencer à travailler sur le set-up, notamment l’électronique, pour débuter. »

Jorge Lorenzo (Yamaha Factory, 2ème) :

« J’ai un feeling plutôt bon avec la moto. nous sommes partis dans la bonne direction, nous avons beaucoup de choses à essayer. Je dois aussi reprendre le rythme parce qu’après 3 ou 4 mois sans moto il est dur de s’y remettre. Nous sommes plutôt bien comparés aux autres pilotes. Les choses que nous avons essayé n’apportent pas d’amélioration notable, mais nous disposons ainsi de points de référence pour l’avenir. Nous travaillons pas mal sur le châssis, nous avons encore besoin de temps pour cerner nos avancées et les points où progresser.
(On lui demande s’il a été surpris par Rossi) Non, clairement pas surpris, j’avais déjà dit auparavant à la presse que Marquez et Valentino feraient partie des favoris au titre. »

Valentino Rossi (Yamaha Factory, 4ème) :

« Je suis très très heureux de cette première journée parce qu’après deux saisons très difficiles je me posais pas mal de questions. Dès ce matin j’étais relativement rapide, j’étais capable de faire mieux à chaque sortie des stands. J’ai exactement le même feeling avec la M1 que dans mes souvenirs. je suis très heureux car j’ai aussi pris du plaisir à piloter. Nous avons travaillé sur le setting, nous avons fait quelques progrès, et je suis content car nous sommes 4ème et pas loin du trio de tête. L’après-midi nous avons plus travaillé sur les nouvelles pièces pour 2013. Il y a du travail, mais nous avons beaucoup de potentiel. Cette première journée est donc très positive.
(On lui demande s’il s’est surpris lui-même d’être aussi proche des meilleurs de ces deux dernières années) Oui, j’étais le premier à ne pas savoir à quoi s’attendre. Comme j’ai pu le dire plus tôt, c’est ma moto, la plus adaptée à mon style de pilotage, je m’y suis bien senti dès les premiers tours. Le niveau est très élevé, Pedrosa et Lorenzo sont incroyablement rapides, Marquez est lui aussi incroyable, mais nous ne sommes pas très loin d’eux. Dans les stands mon équipe est aussi ravie de travailler sur la M1, on peut facilement y apporter des modifications qui se sentent à chaque sortie des stands. il y a encore des choses à expérimenter et à comprendre mais pour un premier jour c’est parfait.
(On lui demande à quel point cette machine a évolué depuis son départ fin 2010) La moto est meilleure. Yamaha, Lorenzo et son team ont bien travaillé pendant ces deux années. Évidemment la moto est plus rapide parce que c’est une 1000cc, mais elle est aussi meilleure à d’autres points de vue, elle est plus facile à piloter, donne un meilleur feeling. L’électronique a aussi progressé, on peut faire ce qu’on veut sur la moto »

 Stefan Bradl (Honda LCR, 5ème) :

« C’était plutôt pas mal. Nous démarrons d’un autre niveau cette année, c’est très différent de l’an dernier. Je suis beaucoup plus détendu et je peux travailler plus facilement sur la moto que l’an dernier. Tout fonctionne correctement, nous avons certaines choses à tester mais pour l’instant nous respectons notre plan de marche. Nous attendons avec impatience les deux prochains jours. Le temps aujourd’hui était parfait et nous avons pu déjà bien travailler. Il était important aujourd’hui de se remettre assez vite en tête la moto, les différents points de repère… pour pouvoir tester les pièces fournies par le HRC qu’ils nous ont demandé d’essayer, ce qui devrait nous permettre d’améliorer la machine et d’aller plus vite. »

Cal Crutchlow (Yamaha Tech3, 6ème) :

« Le feeling avec la moto est bon, il est vrai qu’elle n’est pas vraiment nouvelle. Mais après plusieurs mois de repos, même si j’ai pu faire du motocross, ça a été un choc de monter à plus de 320km/h dès les premiers tours. Je me suis bien amusé, nous avons bien travaillé sur la moto. Il n’y avait pas grand chose à tester aujourd’hui, il s’agissait surtout de retrouver le feeling avec la moto, et de ce point de vue nous avons fait du bon boulot. C’est conforme à mes attentes, je n’aime pas particulièrement le tracé de Sepang, j’y rencontre toujours les mêmes problèmes. Nous avons essayé de nous en défaire, il y a des progrès mais cela n’a pas encore disparu. Il s’agit de la même moto qu’au soir de Valencia l’an dernier, il n’y a donc pas grand chose à tester, ce qui est à la fois bien pour se familiariser de nouveau avec la moto et moins bien car on veut toujours progresser. On verra ce qu’il y aura à faire lors de la deuxième série de tests ici mais pour les deux jours qui restent je n’ai qu’à rouler. Nous disposons de deux trains de pneus par jour, avec la chaleur ils s’usent rapidement et on ne peut faire les meilleurs chronos. Valentino est de retour aux avants-postes, Marc y est aussi, on va peut-être essayer de les kidnapper et de les cacher quelques temps histoire de pouvoir avoir plus de temps pour progresser ! Ca va être difficile cette année car les deux pilotes satellites sur Honda, Bradl et Bautista, disposent de motos d’usine, il va peut-être falloir que Yamaha nous aide aussi. Les Honda ont vraiment un bon niveau cette année, ça va être la guerre. Nous sommes 7 devant, et je pense que nous sommes tous les 7 capables de gagner une course, ce qui est bien pour les fans et pour nous, qui aimons la bagarre. Nous allons continuer à travailler pour en être. »

Bradley Smith (Yamaha Tech 3, 12ème) :

« Ça a été une bonne journée. J’ai apprécié de pouvoir rouler toute une journée avec la M1, avec un temps bien différent de celui rencontré à Valencia, ça c’est sûr. Ce tracé convient bien mieux à une MotoGP que Valencia. On a essayé de garder les choses aussi simples qu’elles puissent l’être. On a même retiré de la puissance parce que je trouvais que ça allait trop vite ! J’essaye de m’y faire le plus vite possible, et ce n’est pas facile. Je n’avais jamais roulé une journée entière en Malaisie. Je savais qu’il y fait chaud, mais cela n’a rien à voir avec les fois où je venais en Moto2 ou 125cc. J’ai beaucoup appris, et ce en m’amusant, et c’est le principal. Je ne sais pas trop de quoi seront faits les deux jours qui suivent, pour le moment on ne change rien sur la moto, pour simplifier mon apprentissage, avant d’introduire d’autres composantes. Ce test est surtout fait pour que je prenne confiance sur la M1, que cela soit avec des pneus neufs ou usés, essayer différents styles de pilotage, différentes façon de prendre les virages. Les trajectoires ne sont pas du tout les mêmes qu’en Moto2, tout comme la manière de se positionner sur la moto. C’est tout un puzzle à reconstituer pour moi. J’ai la tête qui tourne mais ça a été une bonne journée pour moi, j’attends la suite pour continuer à progresser. Je ne suis pas encore complètement en confiance, je ne comprends pas autant les Bridgestone que je ne le devrais, même si avec les pneus usés j’ai pu mieux me rendre compte d’à quel moment la moto part en glisse et à quel moment le traction control s’enclenche. il me faut plus qu’une seule journée pour comprendre tout ça. »

Alvaro Bautista (Honda Gresini, 7ème) :

« Le feeling n’est pas trop mauvais, surtout après deux mois sans avoir pilote ce type de motos. Après l’hiver se prendre le vent en pleine tête en bout de ligne droite fait bizarre. Mais ça vient petit à petit. On n’a pas testé grand chose ce matin, le temps de se réhabituer à la moto. Cet après-midi nous avons surtout travaillé sur les suspensions. Pour les deux jours qui restent l’objectif est de trouver un bon setting, notamment avec les suspensions, qu’il faut adapter à cette nouvelle moto. Il faut trouver le bon feeling, et créer une référence qui servira pour les prochains tests, emmagasiner des données qui nous permettront de progresser. »

Nicky Hayden (Ducati Team, 10ème) :

« Il était intéressant de retrouver la moto aujourd’hui, recommencer à travailler en compagnie de tous les autres pilotes. Nous n’avons pas opéré de gros changements ce matin, il a surtout été question de se remettre dans le bain. Évidemment nous pouvons aller plus vite, il y a encore beaucoup de travail à faire, il faut bien démarrer de quelque part. Nous avons un certain nombres de choses à essayer, des modifications du set-up. Il ne s’agit pas de bouleversements, on travaille sur le châssis que j’utilisais en fin de saison dernière à Valence et à Jerez, notamment pour confirmer ce qu’on a pu faire comme changements là-bas. mais on a clairement de quoi faire ces deux prochains jours.

Andrea Dovizioso (Ducati Team, 13ème) :

« C’est le premier jour après 3 mois sans rouler. La moto est complètement différente par rapport à la dernière fois que je suis venu ici l’an dernier. Tout est nouveau mais cela ne nous a pas empêché de travailler dès ce matin. Nous avons commencé par travailler sur le système électronique, et nous avons essayé cet après-midi un nouveau réglage châssis. On doit commencer à comprendre la moto. Nous sommes là pour développer cette machine, nous le savons, nous devons améliorer la situation et tout cela commence aujourd’hui. Deux secondes c’est un gros écart, mais je pense que c’est normal, entre autres parce que les pilotes les plus rapides disposent de la même moto que l’an dernier et étaient déjà prêts à courir, alors que nous avons beaucoup de choses à faire. Nous ne chassons pas encore le chrono, nous cherchons à développer la moto, trouver la bonne direction pour améliorer la situation. Ces trois jours vont être importants pour comprendre où nous en sommes. La Malaisie est un très bon endroit pour comprendre à peu près tout sur la moto, un bon tracé, rapide, où il fait chaud. Nous avons du travail, nous le savions. Tout le monde connaît les résultats de ces deux dernières années, je ne m’attendais pas à ce que la moto soit parfaite. Ducati a fait quelques changements cet hiver, mais rien d’exceptionnel. On ne peut pas changer la moto « à la maison », il faut être sur le circuit et tester pour cela. Cela démarre aujourd’hui et nous avons besoin de temps.

Rendez-vous demain pour la suite des tests !

Vous aimerez peut-être :

Tags: ,

moto2 le mans

[GP de Catalogne] Présentation des Moto2

Attention ! Le champion du Monde est de retour. Tito Rabat...

wpilote

Nous contacter

Pour nous contacter, merci de remplir le formulaire ci-dessous. Nous...

spies

Ben Spies

·Date de naissance : 11 Juillet 1984 · Lieu de naissance...

rossi_004_motogp_2013_usa_laguna_seca

Valentino Rossi

   Date de naissance: 16 Février 1979 Lieu de naissance:...

mgp_2011_02_23_Sepang_MarcoSimoncelli_56701298483742

Marco Simoncelli (1987-2011)

 Marco Simoncelli nous a quitté le 23 octobre 2011 sur...

Italie – 3 Juillet

MotoGP : Pos. No. Rider Manufacturer Time Diff 1 1...