Toutes nos excuses, aucun Tweet n'a pu être chargé.
S'abonner à Twitter
motogp_0003_espagne_jerez_2012

Présentation MotoGP Jerez

Retour en Europe pour le MotoGP


Après avoir démarré la saison sur les tracés exotiques que sont Losail et le Circuit des Amériques, le paddock MotoGP rertrouve enfin le vieux Continent et un des circuits les plus appréciés, Jerez de la Frontera. L’ambiance s’annonce électrique, puisque qu’il s’agit d’un Grand Prix national pour les trois leaders du championnat, Marquez, Lorenzo et Pedrosa. Mais n’oublions pas le dernier larron des 4 fantastiques, Valentino Rossi, et quelques trouble-fêtes susceptibles de se mêler à la lutte en tête, notamment Cal Crutchlow.

Le circuit :

Info

• Pays: Espagne
• Nom: Jerez
• Longueur: 4.423 mètres
• Largeur: 11 mètres
• Plus longue ligne droite: 600 mètres
• Total de virages: 13
• Virages à droite: 8
• Virages à gauche: 5
• Année de construction: 1986 modifié en 2002
• Site Web: http://www.circuitodejerez.com/
• Informations: http://www.circuitodejerez.com/es/informacion.cfm

 

OnBoard
[yt]EFHzqyCOI2M[/yt]

Répartition des chutes

 

Stats MotoGP

• Record du Circuit: Dani Pedrosa, 2010, Honda, Honda Repsol Team, 1’39.731
• Pole Position: Jorge Lorenzo, 2008, Yamaha, Fiat Yamaha Team, 1’38.189
• Vitesse Maxi: Marco Melandri, 2005, Honda, Honda Gresini, 291.891 Km/h

Précédents vainqueurs de la course de Jerez:

2012: Casey Stoner
2011: Jorge Lorenzo
2010: Jorge Lorenzo
2009: Valentino Rossi
2008: Dani Pedrosa
2007: Valentino Rossi
2006: Loris Capirossi
2005: Valentino Rossi
2004: Sete Gibernau
2003: Valentino Rossi
2002: Valentino Rossi
2001: Valentino Rossi
2000: Kenny Roberts Jr

circuit-jerez-538x354

Le circuit de Jerez de a été ouvert le 8 Décembre 1985. En 1987 le circuit a accueilli le premier événement international moto en Espagne.

Le Grand Prix d’Espagne à Jerez est lune des courses du calendrier attirant le plus grand nombre de spectateurs, plus de 120000 amoureux de motocyclisme viennent chaque année sur le circuit andalou.

Grâce à son ambiance formidable et les efforts fait pour améliorer ses infrastructures, L’IRTA a salué le fantastique événement qu’a été la troisième manche de la saison MotoGP 2009 à Jerez, en offrant le 26ème prix annuel du Meilleur Grand Prix au circuit espagnol !

Le circuit de Jerez a tenu à rendre hommage au quadruple Champion du Monde Jorge Martinez « Aspar » en donnant son nom à l’un de ses virages lors de la présentation du Grand Prix bwin.com d’Espagne 2010.

Le circuit accueille également le Grand Prix d’Espagne de F1 en Avril 1987. L’emplacement éloigné du circuit empêchait le taux de participation des spectateurs importants, bien qu’il peut accueillir 125.000 spectateurs. Pour cette raison, la F1 déménage en Catalogne en 1991.

En raison de l’organisation de la Grand Prix d’Europe en 1994, le circuit à institué des changements de sécurité en 1990 y compris une nouvelle chicane (la Senna), à l’angle ou Martin Donnelly a eu un terrible accident lors des qualifications du Grand Prix d’Espagne 1990.

Jerez a également accueilli en 1997 le Grand Prix d’Europe, qui décidait de l’issue du championnat entre Michael Schumacher et Jacques Villeneuve, sont entré en collision pendant la course.

 

Au cours de la cérémonie du podium de la course de 1997, le maire de Jerez, Pedro Pacheco perturbe la cérémonie du podium, en présentant un trophée qui était censé être présenté par un dignitaire de Daimler-Benz.

Cet incident a entraîné une interdiction d’accueillir un Grand Prix en F1. (Cette interdiction est toujours en vigueur est inconnue).

Toutefois, elle est encore utilisé pour des essais.

En 2005, la piste a été rénovée. Il était prévu que le Champ Car World Series s’y déroule en 2008 mais fut annulée au début de l’année après la fusion avec la IndyCar Series.

Le circuit de Jerez accueille également deux manches du CEV (Superbike espagnol).

Le premier grand prix d’Espagne à Jerez à été remporté par Wayne Gardner qui remporta le championnat.

Valentino Rossi restera dans l’histoire du circuit de Jerez avec 8 victoires toutes catégories confondues.

Les derniers tours le la lutte musclée que s’étaient livrés Rossi et Gibernau en 2005.

En 1996, alors qu’Alex Criville mène le grand prix la foule envahit la piste dans le dernier tour et Criville chute. Mick Doohan remporte donc le grand prix.

00e712081ddf1edfd8dec2493e6921cb

En 1997, Criville remporte enfin le grand prix devant Mick Doohan.

criville-400x354

 

 

 


En 2010, le vainqueur n’est connu que dans le dernier tour où, suite à une remontée tonitruante, Lorenzo parvient à déborder Pedrosa, jusque là solide leader de la course.



En 2011, Lorenzo remporte la course sous la pluie (fait suffisamment rare pour être souligné à Jerez), devant Pedrosa, Hayden, Aoyama et Rossi. Cette course fut le théâtre d’un festival de chutes, dont celle impliquant Rossi et Stoner, un des faits marquants de la saison.

L’édition 2012 a été remportée par Casey Stoner. Il s’agissait de la première (et dernière) victoire de l’Australien en terre andalouse. Lorenzo, Pedrosa et Crutchlow avaient maintenu le suspense jusqu’au bout, et avaient terminé dans cet ordre.

Ainsi nous sommes certains d’avoir un vainqueur différent cette année, mais qui peut donc succéder à Stoner ?

Après seulement deux courses, il est encore difficile de dégager un favori à la couronne mondiale. Cependant, les deux pilotes ayant fait la plus forte impression sont déjà ex-aequo en tête du championnat, et il serait de bon ton pour les deux autres prétendants au titre de montrer leurs muscles et de s’affirmer comme les fers de lance de leur équipe respective. Mais attention, nous ne sommes pas à l’abri d’une surprise.

Commençons tout d’abord par celui qui a écrit une nouvelle page de l’histoire du sport moto il y a deux semaines au Texas. Du haut de ses 20 ans, Marc Marquez a mis d’accord tous ses aînés d’accord pour devenir le plus jeune vainqueur de Grand Prix en catégorie reine. Un bon résultat à Jerez ne ferait que conforter sa position de prétendant à la couronne. Cependant, Marquez ne s’était pas révélé particulièrement à l’aise lors des essais hivernaux organisés en Andalousie, et attention à ne pas se brûler les ailes, à la manière de ce qu’avait pu faire Lorenzo en 2008.

Qu’est-ce que le Majorquin a d’ailleurs pu mûrir depuis ces 5 dernières années ! Véritable concentré de fougue et de talent lors de son arrivée en MotoGP, Jorge Lorenzo est devenu aujourd’hui le métronome de la catégorie. Dominateur au Qatar, il a bien limité la casse à Austin sur un circuit défavorable à sa Yamaha. A Jerez il sera dans un tout autre état d’esprit. Vainqueur de deux des trois dernières éditions, Lorenzo est là pour reprendre seul la tête du championnat.

Huit points derrière ce duo on retrouve Dani Pedrosa. Peu à l’aise à Losail, le pilote Honda Repsol a repris du poil de la bête à Austin, mais il a du à chaque fois s’incliner face à son diable de coéquipier. Jerez sera pour lui l’occasion rêvée de retrouver la grinta qui le caractérisait fin 2012 et de rabattre le caquet de son cadet, puisque Dani a terminé toutes les courses disputées en Andalousie sur le podium depuis… 2005 !

Après ce triumvirat 100% espagnol, celui que l’on retrouve à la 4ème place du championnat n’est autre que Valentino Rossi. Vainqueur à 8 reprises à Jerez (lors de sa première en 1997, Marquez avait… 4 ans !), l’Italien va retrouver ce week-end une de ses pistes fétiches, terrain d’un de ses plus fameux duels avec Sete Gibernau. Lors des essais hivernaux ici-même il avait terminé devant Lorenzo, chose qu’il n’a encore pu faire en course cette année. Attention à lui.

Nous n’avons pas encore fait le tour des pilotes à surveiller de près puisque celui qui avait signé le meilleur chrono lors des essais hivernaux disputés à Jerez était… Cal Crutchlow ! L’Anglais semble avoir un excellent feeling avec le tracé andalou, et il sort d’une des courses les plus abouties de sa carrière à Austin où il n’a terminé qu’à une poignée de secondes de Lorenzo après avoir été englué dans le trafic. Si quelqu’un doit se mêler à la lutte entre les fantastiques ce week-end, il s’agit bien du pilote Tech 3.

A 6 points du britannique on retrouve à égalité deux pilotes ayant eu à lutter l’un contre l’autre lors de la dernière course au Texas. Celui officiellement considéré comme le 6ème du championnat est celui qui avait du s’incliner dans les derniers tours, Alvaro Bautista. L’Espagnol aborde lui aussi ce week-end sa course à domicile, mais ne semble pas en mesure de faire aussi bien que se trois coéquipiers devant lui. Discret depuis le début de la saison, il ne parvient pas à reproduire les performances qui l’avaient mené à la 5ème place du classement général l’an dernier.

Celui qui a eu raison du pilote Gresini à Austin est Andrea Dovizioso, auteur d’un début de saison intéressant sur sa Ducati. Après seulement deux courses il se révèle déjà comme le fer de lance de la marque bolognaise, prometteur quand on connait le caractère de la Desmosedici. L’objectif du week-end sera de continuer à mieux comprendre sa machine, pour pourquoi pas faire mieux que con compatriote Rossi ces deux dernières années.

L’Italien devance d’ailleurs celui qui a le plus d’expérience avec la machine italienne puisqu’il attaque sa 5ème saison chez Ducati, Nicky Hayden. L’Américain n’a pas tiré profit de son Grand Prix national en terminant bien plus loin de Dovizioso qu’il ne l’avait fait au Qatar. Jerez avait été le théâtre de son dernier podium en MotoGP il y a deux ans, pourquoi pas signer un bon résultat ce week-end ?

Les deux pilotes officiels Ducati devancent un pilote de l’écurie Pramac, Andrea Iannone. L’Italien, réputé fougueux lors de ses années en 125 et Moto2, découvre consciencieusement la catégorie reine. Il devrait continuer de progresser sur une piste plus « classique » que les tracés qatarien ou texan.

Suite à son abandon au Qatar, Stefan Bradl se retrouve à la dixième place du championnat, une place peu conforme à son niveau. Pour sa deuxième saison en catégorie reine, l’Allemand espère terminer meilleur pilote privé, ce qu’il n’a pas réussi à faire au Texas malgré les essais effectués là-bas. Jerez sera pour lui l’occasion de remonter au classement provisoire, et de démontrer que le soutien du HRC était une bonne décision de leur part.

Bradl devance l’une des surprises de ce début de saison Aleix Espargaro. L’Espagnol écrase pour le moment la catégorie CRT, et se permet même le luxe de devancer certains prototypes. Le pilote Aspar espère faire de même en Espagne, mais attention à son coéquipier Randy de Puniet, qui avait dominé les débats l’an dernier avant de devoir abandonner sur souci mécanique.


Ben Spies
absent ce week-end en raison de douleurs à l’épaule (il sera remplacé par Michele Pirro), le dernier pilote de prototype à présenter est Bradley Smith. Après avoir scoré ses premiers points à Austin, l’Anglais souhaite poursuivre son apprentissage de la catégorie sur une piste propice à sa Yamaha.


Classement du championnat
:

No. Rider Team Points
1 Marc Marquez Spain Repsol Honda Team 41
2 Jorge Lorenzo Spain Yamaha Factory Racing 41
3 Dani Pedrosa Spain Repsol Honda Team 33
4 Valentino Rossi Italy Yamaha Factory Racing 30
5 Cal Crutchlow Great Britain Monster Yamaha Tech 3 24
6 Alvaro Bautista Spain Go and Fun Honda Gresini 18
7 Andrea Dovizioso Italy Ducati Team 18
8 Nicky Hayden USA Ducati Team 15
9 Andrea Iannone Italy Pramac Racing Team 13
10 Stefan Bradl Germany LCR Honda 11
11 Aleix Espargaro Spain Power Electronics Aspar 10
12 Ben Spies USA Pramac Racing Team 9
13 Randy de Puniet France Power Electronics Aspar 6
14 Bradley Smith Great Britain Monster Yamaha Tech 3 4
15 Hector Barbera Spain Avintia Blusens 3
16 Yonny Hernandez Colombia Paul Bird Motorsport 3
17 Hiroshi Aoyama Japan Avintia Blusens 1

Programme TV Eurosport:

Vendredi 3 Mai:

Moto3 FP1: 9h-9h40 LIVE
MotoGP FP1: 9h55-10h40 LIVE
Moto2 FP1: 10h55-11h40 LIVE

Moto3 FP2: 13h10-13h50 LIVE Eurosport 2
MotoGP FP2: 14h05-14h50 LIVE Eurosport 2
Moto2 FP2: 15h05-15h50 LIVE Eurosport 2

Samedi 4 Mai:

Moto3 FP3: 9h-9h40 LIVE
MotoGP FP3: 9h55-10h40 LIVE
Moto2 FP3: 10h55-11h40 LIVE

Moto3 Qualifications: 12h35-13h15 LIVE
MotoGP FP4: 13h30-14h LIVE
MotoGP Qualifications 1: 14h10-14h25 LIVE
MotoGP Qualifications 2: 14h35-14h50 LIVE
Moto2 Qualifications: 15h05-15h50 LIVE

Dimanche 5 Mai:

Moto3 Warm Up: 8h40-9h00 LIVE Eurosport 2
Moto2 Warm Up: 9h10-9h30 LIVE Eurosport 2
MotoGP Warm Up: 9h40-10h00 LIVE Eurosport 2

Moto3 Course: 11h00 LIVE
Moto2 Course: 12h20 LIVE
MotoGP Course: 14h00 LIVE

Météo:

lien : http://www.myweather2.com/Motor-Racing/Spain/Jerez-Circuit.aspx?sday=0&eday=7

Vous aimerez peut-être :

Tags: , , ,

Laisser un commentaire

moto2 le mans

[GP de Catalogne] Présentation des Moto2

Attention ! Le champion du Monde est de retour. Tito Rabat...

wpilote

Nous contacter

Pour nous contacter, merci de remplir le formulaire ci-dessous. Nous...

spies

Ben Spies

·Date de naissance : 11 Juillet 1984 · Lieu de naissance...

rossi_004_motogp_2013_usa_laguna_seca

Valentino Rossi

   Date de naissance: 16 Février 1979 Lieu de naissance:...

mgp_2011_02_23_Sepang_MarcoSimoncelli_56701298483742

Marco Simoncelli (1987-2011)

 Marco Simoncelli nous a quitté le 23 octobre 2011 sur...

Italie – 3 Juillet

MotoGP : Pos. No. Rider Manufacturer Time Diff 1 1...