Toutes nos excuses, aucun Tweet n'a pu être chargé.
S'abonner à Twitter
dav111-519-2013-142404-high-jpg

MotoGP Le Mans : Pedrosa enfonce le clou

En remportant le Grand Prix de France devant plus de 80 000 spectateurs devant Cal Crutchlow et Marc Marquez, Dani Pedrosa est le premier pilote à remporter une deuxième course cette saison, prenant par la même occasion la tête du championnat. Mais revenons en détail sur ce week-end riche en rebondissements, qui n’avait pas forcément très bien débuté pour le Catalan.

En effet, lors des essais qualificatifs Pedrosa se fait éclipser par son rookie de coéquipier Marquez qui décroche sa deuxième pôle de la saison. Lorenzo échoue à une poignée de millièmes de la pôle, alors que Dovizioso (en première ligne !), Crutchlow, Bradl et Pedrosa (qui a chuté au cours de la Q2) se tenaient dans un mouchoir de poche. Rossi loupe une nouvelle fois sa séance qualificative en se retrouvant 8ème derrière Bautista et devant Smith, jamais aussi bien placé sur la grille. A noter la grosse chute de Crutchlow lors de la FP4, dont l’Anglais ressort avec une fracture du plateau tibial et des contusions à l’estomac.

Mais les cartes sont redistribuées le dimanche suite à une averse de demi-heure avant le départ, suffisante pour que la piste soit détrempée. Dovizioso tire profit de sa première ligne pour signer le holeshot, devant Lorenzo, Pedrosa, Bradl, Hayden, Iannone, Rossi, Crutchlow et Marquez. Dès le freinage de la Chapelle, Rossi dépasse Iannone, Crutchlow l’imitant le virage d’après. Rossi poursuit sa remontée en prenant le meilleur sur Hayden au Chemin aux Bœufs, puis sur Bradl dans la courbe Dunlop, ce qui le positionne 4ème, à plus d’une seconde toutefois de Pedrosa.

Marquez est 8ème et multiplie les erreurs, ce qui l’empêche de remonter. Pendant ce temps Dovizioso signe un début de course magnifique, collant plus d’une seconde d’écart à Lorenzo, vainqueur dans des conditions similaires l’année précédente. Le Majorquin a son compatriote (et adversaire pour le titre l’année dernière) Pedrosa à ses basques. Le pilote Repsol ne reste pas longtemps dans cette position puisqu’il s’empare de la deuxième place dès le troisième tour au Garage Vert.

En moins d’un tour Pedrosa établit le contact avec Dovizioso et cherche la faille chez le pilote Transalpin. La première passe d’armes entre les deux hommes a lieu lors du 5ème tour au Garage Vert, et c’est l’Ibère qui en sort en tête. Pendant ce temps Rossi a rejoint le trio de tête alors que Crutchlow mène un groupe de chasse composé de Hayden, Bradl et lui-même tout en empilant record du tour sur record du tour.

Pedrosa prend le large lors des tours suivants mais se rate à la Chapelle lors du 8ème tour ce qui permet à Dovizioso de repasser en tête, au moment où Crutchlow et Hayden sont revenus au contact des leaders, Bradl n’étant pas très loin non plus. Pedrosa essaye instantanément de reprendre son bien au Garage Vert mais ce coup-ci le pilote Ducati parvient à contenir le Catalan. A ce moment-là l’homme le plus rapide en piste s’appelle… Marquez, 8ème à 4s de Bradl !

Le tour suivant Rossi dépasse à la Chapelle son coéquipier Lorenzo, qui semble en délicatesse avec sa machine. En effet, dans le même tour il perd deux places supplémentaires lors des deux enchaînements suivants au profit de Crutchlow et Hayden. Bradl fait lui aussi de même le tour d’après.

Au onzième tour on assiste au troisième round du duel Pedrosa/Docizioso au Garage Vert, dont l’Espagnol sort vainqueur après s’être infiltré à l’intérieur entre les deux points de corde. Cependant il ne parvient à creuser immédiatement l’écart sur l’Italien comme lors de son précédent passage en tête. Les deux hommes semblent toutefois distancer peu à peu Rossi, Crutchlow et Hayden. Lorenzo continue sa dégringolade en se faisant dépasser par Marquez.

Le tour suivant les deux pilotes Repsol commettent chacun une petite erreur permettant à Dovizioso et Lorenzo de reprendre leur position. Crutchlow réagit à la tentative de Dovizioso et Pedrosa de partir seuls en prenant le meilleur sur Rossi à la chicane Dunlop. Pedrosa attaque encore son ancien coéquipier au garage Vert, avec succès une nouvelle fois.

Cela semble être la bonne cette fois-ci pour Pedrosa qui atomise le record du tour et creuse un écart conséquent sur Dovizioso. Lorenzo perd encore une place lors du 17ème tour au détriment de Bautista, il se retrouve ainsi 9ème. Mais à 10 tours de l’arrivée la piste commence à sécher et les gommes s’usent dangereusement, ce qui pousse certains pilotes à la faute.

Après Randy de Puniet (à ce moment-là leader des CRT devant Espargaro et Petrucci), c’est au tour de Bradl et de Rossi de perdre l’avant sur le bitume manceau. Le Français ne peut repartir contrairement aux deux autres, qui reprennent la piste en 11ème et 12ème places. Devant Crutchlow est revenu sur Dovizioso, les deux hommes disposant d’une avance confortable sur Hayden (gêné par la chute de Rossi).

L’Américain voit revenir sur lui comme une balle Marquez, survolté en cette fin d’épreuve. L’Espagnol dépose le pilote Ducati et part en chasse du podium à moins de 7 tours de l’arrivée. L’écart à combler est de près de 5 secondes mais son rythme est tel que cela n’est pas perdu pour lui.

En effet, Dovizioso souffre en cette fin de course et est contraint de céder face à Crutchlow à 4 tours du but. L’Italien perd même tout espoir de terminer sur le podium en devant s’incliner face à Marquez dans l’avant-dernier-tour à la chicane Dunlop.

Au final Pedrosa remporte une deuxième victoire d’affilée qui le catapulte en tête du championnat, 6 points devant Marquez, 3ème pour un de ses premiers roulages sous la pluie en MotoGP (et seul homme à être monté à chaque fois sur le podium cette saison). Crutchlow sauve l’honneur de Yamaha en terminant deuxième, son meilleur résultat en carrière. Dovizioso, grand animateur de la course, termine au pied du podium devant Hayden, Bautista, Lorenzo, Pirro, Smith, Bradl, Iannone, Rossi, Espargaro, Petrucci et Abraham. A dans quinze jours sur les collines toscanes du Mugello !

Résultats du Grand Prix MotoGP de France 2013

  1. Dani PEDROSA Honda 49’17.707
  2. Cal CRUTCHLOW Yamaha +4.863
  3. Marc MARQUEZ Honda +6.949
  4. Andrea DOVIZIOSO Ducati +10.087
  5. Nicky HAYDEN Ducati +18.471
  6. Alvaro BAUTISTA Honda +23.561
  7. Jorge LORENZO Yamaha +27.961
  8. Michele PIRRO Ducati +40.775
  9. Bradley SMITH Yamaha +41.407
  10. Stefan BRADL Honda +1’00.995
  11. Andrea IANNONE Ducati +1’05.110
  12. Valentino ROSSI Yamaha +1’16.368
  13. Aleix ESPARGARO ART +1’24.200
  14. Danilo PETRUCCI Ioda-Suter +1’25.726
  15. Karel ABRAHAM ART +1’32.111
  16. Colin EDWARDS FTR Kawasaki +1’40.602
  17. Michael LAVERTY PBM 1 Tour
  18. Hector BARBERA FTR 1 Tour
  19. Hiroshi AOYAMA FTR 1 Tour

Vous aimerez peut-être :

Tags: , , , ,

Laisser un commentaire

moto2 le mans

[GP de Catalogne] Présentation des Moto2

Attention ! Le champion du Monde est de retour. Tito Rabat...

wpilote

Nous contacter

Pour nous contacter, merci de remplir le formulaire ci-dessous. Nous...

spies

Ben Spies

·Date de naissance : 11 Juillet 1984 · Lieu de naissance...

rossi_004_motogp_2013_usa_laguna_seca

Valentino Rossi

   Date de naissance: 16 Février 1979 Lieu de naissance:...

mgp_2011_02_23_Sepang_MarcoSimoncelli_56701298483742

Marco Simoncelli (1987-2011)

 Marco Simoncelli nous a quitté le 23 octobre 2011 sur...

Italie – 3 Juillet

MotoGP : Pos. No. Rider Manufacturer Time Diff 1 1...