Toutes nos excuses, aucun Tweet n'a pu être chargé.
S'abonner à Twitter
jorge-lorenzo-motogp-catalunya-2013

Résumé MotoGP Catalunya : Lorenzo remet le couvert

Après avoir remporté la victoire en Toscane il y a 15 jours, Lorenzo monte de nouveau sur la plus haute marche du podium ce week-end sur le circuit de Montmelo. Il a su se mettre dans les derniers tours à l’abri des deux pilotes Repsol, Pedrosa et Marquez, qui terminent roue dans roue à l’arrivée. Retour sur une course marquée par de nombreux abandons.

Dans la fournaise catalane, Dani Pedrosa frappe un grand coup pour le samedi de son 200ème Grand Prix en signant lors de la qualification un chrono d’anthologie, battant de 3 dixièmes l’ancien record de la piste de Casey Stoner en 2008 du temps des pneus qualifs. L’Espagnol devance de près de 6 dixièmes les deux Yamaha de Cal Crutchlow et Jorge Lorenzo (qui a rencontré des soucis d’embrayage en début de Q2). La seconde ligne est composée d’Alvaro Bautista, Nicky Hayden et Marc Marquez. Une nouvelle fois, Valentino Rossi se retrouve en début d’une troisième ligne 100% italienne, quelques millièmes devant Andrea Iannone et Andrea Dovizioso.

Lors du départ, Lorenzo signe de nouveau le holeshot devant Pedrosa, Marquez, Crutchlow, Rossi, Bautista, Iannone, Hayden, Bradl et Dovizioso. L’Allemand du team LCR passe Hayden dès les premiers virages, alors qu’en fin de ligne droite de retour, Bautista essaye de prendre l’avantage sur Rossi. L’Espagnol force un peu trop, perd l’avant et manque d’emporter Rossi qui était à l’extérieur de lui. Pirro tire tout droit dans le même virage en compagnie de Randy de Puniet.

La chute de Bautista crée une cassure entre le top 5 et le reste du plateau, emmené par le moment par Iannone. L’Italien laisse les commandes de ce groupe à Bradl dès le début du 2ème tour. Hayden imite le pilote Honda quelques virages plus tard, alors que De Puniet est contraint à l’abandon à cause d’un souci mécanique.

Devant, les pilotes espagnols impriment le rythme. Alors que Lorenzo et Pedrosa bouclent le 2ème tour en 1:42:6, Marquez signe le nouveau record du tour la boucle suivante en 1:42:5. De ce fait, Crutchlow et Rossi ont quelques difficultés à suivre le rythme. Lors du 4ème tour, c’est au tour de Dovizioso de dépasser Iannone, qui part à la faute le tour suivant dans le virage n°10. A ce moment–là Crutchlow accuse un retard de 0.6 seconde sur Marquez, le même écart séparant l’Anglais de Rossi.

Le pilote Tech3 force pour réduire l’écart et perd l’avant de sa Yamaha dans le virage n°7. Trois virages plus tard, c’est au tour de Nicky Hayden de partir à la faute, alors qu’il avait pris le meilleur sur Bradl en bout de ligne droite des stands.

Suite à tous ces abandons, il est temps de récapituler. Lorenzo mène la danse une poignée de dixièmes devant Pedrosa et Marquez. Rossi accuse déjà plus de 2s de retard sur ces trois hommes, mais compte une avance plus que confortable sur Bradl, devant se méfier de Dovizioso derrière lui. Smith se retrouve en 7ème position et n’a jamais semblé à pareille fête cette saison, loin devant la meute CRT, menée par Espargaro (pas vraiment une surprise) et Colin Edwards (ce qui est déjà un peu plus étonnant). L’Américain devance Abraham, Petrucci, Barbera, Hernandez, Corti et Pirro (en pleine remontée suite à son tout droit du 1er tour). La valse des chutes continue avec Lukas Pesek, qui peut néanmoins repartir.

En tête, l’écart entre Lorenzo et Pedrosa ne cesse de fluctuer. De près de 6 dixièmes au 9ème tour, il n’est plus que de 3 dixièmes 2 tours plus tard. Marquez tient le choc derrière con coéquipier, alors que Rossi est déjà à 3.8 de Marquez lors du 12ème tour. Pendant ce temps-là, c’est au tour de Karel Abraham de mettre fin prématurément à sa course en rentrant au box.

Même lorsqu’il est dans le sillage du Majorquin, Pedrosa ne semble pas en mesure d’attaquer le pilote Yamaha, plus véloce dans la série de virages à droite du stadium précédant la ligne droite des stands. C’est au tour de Marquez de ne plus être directement au contact de son adversaire direct, alors que Rossi ne perd quasiment plus de terrain sur les hommes de devant. De la même manière, Dovizioso n’est plus en mesure de suivre Bradl et doit garder un œil attentif sur Smith, quelques secondes derrière lui.

A environ 7-8 tours de l’arrivée, Lorenzo maintient son rythme (entre 1:43:2 et 1:43:5) alors que Pedrosa rend quelque peu la main. La conséquence est immédiate, avec un écart de 1.2s à 6 tours de l’arrivée. Marquez profite du relâchement de son compatriote pour revenir dans sa roue, alors que Barbera sera le dernier pilote à abandonner suite à une chute dans le virage n°10 et que Corti passe Hernandez.

Lorenzo maintient son avantage alors que Pedrosa doit commencer à fermer les portes que Marquez souhaiterait volontiers prendre pour dépasser le natif de Sabadell. Les Yamaha sont décidément en forme en cette fin de GP puisque Rossi continue d’être dans le rythme des trois pilotes devant lui et que Smith n’est plus qu’à une poignée de dixièmes de Dovizioso.

Lorenzo étant à l’abri sauf en cas d’erreur, toute notre attention se porte sur le duel entre les frères ennemis du team Honda Repsol. Marquez semble plus rapide et redéfinit le terme « sucer la roue », mais Pedrosa fait parler son expérience et ferme toutes les portes, avec notamment des freinages plus tardifs que son rookie d’équipier. Marquez croit déceler une faille à deux tours de l’arrivé en sortie de la curvone Renault (virage n°3), mais son entrée en virage est trop optimiste. Suite à une dérobade de l’avant, il rattrape par miracle sa machine, met dans l’affaire il perd presque 1s sur Pedrosa. Bradley Smith est plus heureux dans sa manœuvre puisqu’il dépasse Dovizioso au virage n’°10.

Marquez n’a cependant pas abandonné toute chance de terminer deuxième et joue son va-tout dans le dernier tour. L’écart de 0.6s sur la ligne de chronométrage passe à 0.4s au T1, puis à 0.3, et enfin à 0.1 lors du T4. Mais Pedrosa retarde de nouveau son freinage au virage n°10, réfrénant toute velléité de dépassement de la part de son adversaire. Il fait de même dans le dernier virage, afin d’éviter que Marquez renouvelle un deuxième dépassement dans le dernier tour célèbre de Rossi après Jerez.

C’est donc au tour de Lorenzo de remporter une seconde victoire d’affilée, et de revenir à 7 petits points de Pedrosa, qui ramène 20 points de Catalogne. Le Majorquin doit cependant se méfier, il vient d’utiliser son 4ème moteur de la saison sur 5 possibles. Marquez renoue avec le podium mais ne peut être pleinement satisfait après être passé si près de la deuxième place. Rossi finit 4ème 4s derrière le duo Honda mais devra travailler ses débuts de course s’il veut remonter sur le podium. Bradl termine 5ème mais à plus de 25s de Lorenzo ( !), Smith signe sa course la plus aboutie de la saison avec la 6ème place devant Dovizioso, Espargaro, Edwards, Pirro, Petrucci, Corti, Hernandez, Staring et Del Amor, qui ramène le point de la 15ème place en tant que remplaçant d’Aoyama blessé.

Prochaine étape dans 13 jours à Assen (attention course le samedi)

MotoGP World Championship 2013
Circuit de Catalunya, Classement de la course

01- Jorge Lorenzo – Yamaha Factory Racing – Yamaha YZR M1 – 25 tours in 43’06.479
02- Dani Pedrosa – Repsol Honda Team – Honda RC213V – + 1.763
03- Marc Marquez – Repsol Honda Team – Honda RC213V – + 1.826
04- Valentino Rossi – Yamaha Factory Racing – Yamaha YZR M1 – + 5.874
05- Stefan Bradl – LCR Honda MotoGP – Honda RC213V – + 26.756
06- Bradley Smith – Monster Yamaha Tech 3 – Yamaha YZR M1 – + 32.228
07- Andrea Dovizioso – Ducati Team – Ducati Desmosedici GP13 – + 32.692
08- Aleix Espargaro – Power Electronics Aspar – ART GP13 – + 58.615 (CRT)
09- Colin Edwards – NGM Mobile Forward Racing – FTR Kawasaki – + 1’03.142 (CRT)
10- Michele Pirro – Ignite Pramac Racing – Ducati Desmosedici GP13 – + 1’09.774
11- Danilo Petrucci – CAME Iodaracing Project – Ioda Suter BMW – + 1’24.377 (CRT)
12- Claudio Corti – NGM Mobile Forward Racing – FTR Kawasaki – + 1’33.679 (CRT)
13- Yonny Hernandez – Paul Bird Motorsport – ART GP13 – + 1’45.355 (CRT)
14- Bryan Staring – GO&FUN Honda Gresini – FTR Honda MGP13 – + 1’50.745 (CRT)
15- Javier Del Amor – Avintia Blusens – BQR FTR – à 1 tour (CRT)
16- Lukas Pesek – CAME Iodaracing Project – Ioda Suter BMW – à 1 tour (CRT)

Vous aimerez peut-être :

Tags: , , , , , ,

Laisser un commentaire

moto2 le mans

[GP de Catalogne] Présentation des Moto2

Attention ! Le champion du Monde est de retour. Tito Rabat...

wpilote

Nous contacter

Pour nous contacter, merci de remplir le formulaire ci-dessous. Nous...

spies

Ben Spies

·Date de naissance : 11 Juillet 1984 · Lieu de naissance...

rossi_004_motogp_2013_usa_laguna_seca

Valentino Rossi

   Date de naissance: 16 Février 1979 Lieu de naissance:...

mgp_2011_02_23_Sepang_MarcoSimoncelli_56701298483742

Marco Simoncelli (1987-2011)

 Marco Simoncelli nous a quitté le 23 octobre 2011 sur...

Italie – 3 Juillet

MotoGP : Pos. No. Rider Manufacturer Time Diff 1 1...