Toutes nos excuses, aucun Tweet n'a pu être chargé.
S'abonner à Twitter
pedrosa malaisie

[MotoGP Sepang] Pedrosa se refait la cerise

Il a du trouver le temps long. Depuis mi-mai et le Grand Prix de France, Pedrosa n’avait plus fini un Grand Prix sur la plus haute marche du podium. C’est chose faite ce matin avec un succès tout en maîtrise sur le tracé de Sepang. Honda est gagnant sur tous les tableaux puisque Marquez termine deuxième et se rapproche encore du titre. Lorenzo, 3ème, aura tout tenté mais ne pouvait rien faire de plus.

Lors des essais, aucun favori ne se dégage clairement. Pedrosa domine les séances libres du vendredi, mais le quatuor de pilotes officiels Honda et Yamaha se tiennent dans un mouchoir de poche avant la séance de qualification alors que Bradl doit déclarer forfait suite à une fracture de la cheville droite. Sur un tour, Marquez a une nouvelle fois le dernier mot, dans une séance pimentée par une averse de pluie quelques minutes avant son départ. Il devance Rossi, Crutchlow, Lorenzo et Pedrosa, Bautista, Smith et Dovizioso alors qu’Espargaro parvient à s’inviter en fin de 3ème ligne.

Les trois pensionnaires de la première ligne ne sont reconnus comme des spécialistes des départs canons, et ça se voit. Dès le premier virage, Pedrosa et Lorenzo prennent les devants. Mais Lorenzo, comme à son habitude lors de ces derniers débuts de course, est plus incisif dans ces premiers enchaînements et prend le commandement de l’épreuve. Marquez, Rossi et Bautista sont aux basques de ce groupe alors que le groupe de chasse est mené par Smith, devant Crutchlow, Dovizioso, Espargaro et Hayden.

Aucun écart ne se crée parmi les pilotes du top 5 lors de ce premier tour. Dans le virage n°10 Rossi fait les freins à Marquez mais le leader du championnat répond immédiatement à son aîné Italien.

Le tour d’après, c’est au tour de Bautista de tenter sa chance sur Rossi en bout de ligne droite des stands, Rossi laisse l’intérieur au pilote Gresini dans le premier virage pour mieux repiquer et reprendre son bien dans le virage n°2. Derrière, Smith s’est fait déborder par son compatriote ainsi que par Dovizioso, mais le pilote Tech3 réagit et récupère la 7ème place. Au moment où les Ducati de Hayden et Iannone prennent le dessus sur Espargaro, on apprend que Edwards, Barbera et Laverty ont volé le départ.

Il faut attendre le début du 5ème tour pour que le groupe des 5 leaders commence à se disloquer. Bautista élargit quelque peu dans le premier virage et ne peut se raccrocher au wagon qui part à toute berzingue devant lui. A la fin de ce même tour, après avoir cherché la faille à plusieurs reprises, Pedrosa porte son attaque dans le dernier virage sur le pilote Yamaha, qui ne peut rétorquer.

Dès le virage suivant, c’est au tour de Marquez de vouloir prendre le dessus sur le Majorquin. Le champion du monde en titre ne s’en laisse pas conter et reprend l’intérieur, mais Marquez se retrouve dans une position préférentielle pour le virage d’après, qu’il négocie en deuxième position.

Lorenzo, désireux de ne pas laisser son adversaire pour le titre lui reprendre davantage de points, tente sa chance dès le virage n°4, avec succès. Ce n’est toujours pas fini puisque Marquez effectue une nouvelle tentative dans le virage n°12 (un droite qui se referme). Lorenzo voit le trou de souris laissé par le rookie espagnol et s’engouffre au point de corde, allant jusqu’à toucher le pilote Honda complètement déhanché. Lorenzo récupère la deuxième place mais qu’aurait-il dit si Marquez lui avait fait la même manœuvre ?

Pedrosa profite de ce duel au sommet pour creuser un avantage d’une demi-seconde, alors que Rossi est toujours à portée de tir de ce duo. Bautista, complètement lâché, voit revenir sur lui Crutchlow.

Marquez retente le coup sur Lorenzo au premier virage du 7ème tour, mais Lorenzo  répond avec autorité. Iannone et Hayden, qui avaient dépassé et creusé un écart d’une poignée de secondes sur Dovizioso (une erreur de l’Italien ?) abandonnent coup sur coup sur problème technique. Rossi commence à se faire lâcher par les deux leaders du championnat, qui ne parviennent pourtant pas à combler la légère avance dont dispose Pedrosa.

Crutchlow se joue de Bautista lors du 8ème tour alors que le tour suivant, Marquez porte l’estocade sur Lorenzo dans l’avant-dernier virage. Le pilote Yamaha, mal placé pour ré-accélérer dans la grande ligne droite de retour, ne peut rien faire.

Au moment de passer deuxième, Marquez accuse un retard d’1s2 sur Pedrosa. Mais, contrairement à Aragon, le leader du championnat n’est pas en mesure de combler cet écart, qui a même tendance à grandir au fil des tours. Lorenzo est lui contraint de laisser fuir les deux Honda Repsol tout en contrôlant Rossi situé plus de deux secondes derrière lui. La deuxième moitié de course ne changera pas la situation de ces 4 hommes sauf retournement de situation.

Concentrons-nous donc sur ce qu’il se passe derrière. Crutchlow et Bautista sont toujours au coude-à-coude. L’Anglais est plus à l’aise dans les portions techniques du tracé malais mais Bautista fait parler la poudre lors des longs bouts droits et récupère la 5ème place lors du 12ème tour. Crutchlow repasse l’Ibère suite à une erreur de ce dernier dans le 1er virage du 17ème tour. Les autres places d’honneur sont figées avec les courses en solitaire de Smith, Dovizioso, Espargaro, Hernandez, Aoyama et De Puniet.

Nous retrouvons du mouvement à partir de la 13ème place avec les remontées de Corti, Edwards et Barbera après leur ride through (Laverty est quant à lui parti à la faute). Ces deux derniers luttent avec Petrucci, le dernier des trois repartira bredouille de son week-end à Sepang.

Dans l’avant-dernière boucle, Bautista récupère la 5ème place aux dépens de Crutchlow dans la ligne droite précédant le dernier virage. L’Anglais essaye du mieux qu’il peut mais ne parvient pas à trouver la faille dans le dernier tour.

Pedrosa remporte donc une victoire qui fera beaucoup de bien au mental du Catalan, dominé par son coéquipier depuis de nombreux Grands Prix. Ce troisième succès se rajoute à ceux glanés à Jerez et au Mans. Marquez termine 2ème mais avec le sourie aux lèvres. Ses 43 points d’avance sur le 3ème Lorenzo ainsi que son avantage de 54 points lui offrent une première opportunité d’être sacré champion du monde dès la semaine prochaine à Phillip Island. Rossi termine une nouvelle fois 4ème mais peut tirer une part de satisfaction au vu de l’écart le séparant de Lorenzo (moins de 4s). Bautista termine une nouvelle fois derrière l’Italien, mais devant Crutchlow, Smith, Dovizioso, Espargaro, Hernandez, Aoyama, De Puniet, Corti, Barbera et Edwards.

Rendez-vous dès la semaine prochaine sur les terres de Casey Stoner (vainqueur des 6 dernières éditions), le Grand Prix d’Australie disputé sur le magnifique circuit de Phillip Island. A dimanche prochain !

 

MotoGP World Championship 2013
Sepang International Circuit, Classement de la course

01- Dani Pedrosa – Repsol Honda Team – Honda RC213V – 20 tours en 40’45.191
02- Marc Marquez – Repsol Honda Team – Honda RC213V – + 2.757
03- Jorge Lorenzo – Yamaha Factory Racing – Yamaha YZR M1 – + 6.669
04- Valentino Rossi – Yamaha Factory Racing – Yamaha YZR M1 – + 10.351
05- Alvaro Bautista – GO&FUN Honda Gresini – Honda RC213V – + 22.149
06- Cal Crutchlow – Monster Yamaha Tech 3 – Yamaha YZR M1 – + 22.301
07- Bradley Smith – Monster Yamaha Tech 3 – Yamaha YZR M1 – + 30.864
08- Andrea Dovizioso – Ducati Team – Ducati Desmosedici GP13 – + 45.111
09- Aleix Espargaro – Power Electronics Aspar – ART GP13 – + 59.264 (CRT)
10- Yonny Hernandez – Ignite Pramac Racing – Ducati Desmosedici GP13 – + 1’01.417
11- Hiroshi Aoyama – Avintia Blusens – BQR FTR – + 1’03.665 (CRT)
12- Randy De Puniet – Power Electronics Aspar – ART GP13 – + 1’14.256 (CRT)
13- Claudio Corti – NGM Mobile Forward Racing – FTR Kawasaki – + 1’21.603 (CRT)
14- Hector Barbera – Avintia Blusens – BQR FTR – + 1’27.976 (CRT)
15- Colin Edwards – NGM Mobile Forward Racing – FTR Kawasaki – + 1’29.442 (CRT)
16- Danilo Petrucci – CAME Iodaracing Project – Ioda Suter BMW – + 1’29.551 (CRT)
17- Luca Scassa – Cardion AB Motoracing – ART GP13 – + 1’47.930 (CRT)
18- Bryan Staring – GO&FUN Honda Gresini – FTR Honda MGP13 – + 1’52.927 (CRT)

Vous aimerez peut-être :

Tags: , , , , ,

Laisser un commentaire

moto2 le mans

[GP de Catalogne] Présentation des Moto2

Attention ! Le champion du Monde est de retour. Tito Rabat...

wpilote

Nous contacter

Pour nous contacter, merci de remplir le formulaire ci-dessous. Nous...

spies

Ben Spies

·Date de naissance : 11 Juillet 1984 · Lieu de naissance...

rossi_004_motogp_2013_usa_laguna_seca

Valentino Rossi

   Date de naissance: 16 Février 1979 Lieu de naissance:...

mgp_2011_02_23_Sepang_MarcoSimoncelli_56701298483742

Marco Simoncelli (1987-2011)

 Marco Simoncelli nous a quitté le 23 octobre 2011 sur...

Italie – 3 Juillet

MotoGP : Pos. No. Rider Manufacturer Time Diff 1 1...