Toutes nos excuses, aucun Tweet n'a pu être chargé.
S'abonner à Twitter
10013943_766444550032664_1120466373_n

Marquez pour le doublé?

Victorieux de la première manche de la saison sur le circuit de Losail, victorieux sur ce circuit l’an passé, Marc Marquez est l’archi favori de ce week end américain. Le champion du Monde en titre voudra accentuer son avance au championnat. Mais attention, Marquez ne sera pas seul en piste !
 

Blessé à la jambe en février, Marquez n’a pas l’air d’avoir été trop embêté après avoir réalisé la pôle position, et avoir mené la moitié de la course pour finalement s’imposer devant Valentino Rossi.

Son principal adversaire sur ce GP devrait être comme l’an passé, son coéquipier Dani Pedrosa. Alors que certains l’annonçait en retrait au Qatar sur une piste qui ne lui a jamais vraiment réussi, Pedrosa a tout de même terminé 3ème, prenant ainsi 16 points et évitant les nombreuses chutes contrairement à ses deux compatriotes Lorenzo ou Bautista. Le circuit américain avait réussi aux Honda en 2013, et on ne voit pas pourquoi ce serait différent cette année. Pedrosa avait pris un petit coup sur la tête l’an passé lorsque Marquez l’avait dépassé sans trop de difficulté pour s’imposer pour la première fois de sa carrière en MotoGP.

Continuons avec les deux autres pilotes Honda, deux revanchards. Stefan Bradl menait le GP lorsqu’il a chuté assez lourdement en perdant l’avant après une dizaine de tours. Une nouvelle fois l’allemand a déçu sur le résultat final alors qu’il était bien parti. C’était la troisième fois qu’il menait un GP, malheureusement, son deuxième podium en MotoGP n’est pas venu. On peut se demander si Bradl a chuté en voulant tenir la première position sous la pression de Marquez ou de Rossi, et s’il n’aurait pas du laisser le champion du Monde prendre en main la course.

L’autre pilote Honda qui a chuté est Alvaro Bautista. Et Bautista peut nourrir encore plus de regrets que Bradl. Car Bautista a chuté à un tour de l’arrivée alors qu’il était en troisième position. Sous la menace de Pedrosa, Bautista n’a lui non plus pas réussi à tenir sous la pression. Même si on sentait depuis le début de course que Bautista surpilotait et que la chute n’était jamais loin. Mais on connait le pilote Gresini, c’est son style de pilotage, ça passe ou ça casse. Pour le moment, ça casse souvent, mais il se rapproche de plus en plus du podium et de la tête de course.

Du côté de Yamaha, le GP du Qatar a été contrasté. Valentino Rossi a tenu jusque dans les derniers mètres face à Marc Marquez et comme en 2013, il termine en deuxième position. Le nonuple champion du monde (comme le dit si bien un célèbre commentateur d’Eurosport) a réussi une magnifique course, avec un bon départ, avant de prendre de gros risques lors des derniers tours. Malheureusement, Marquez était trop fort. Il voudra continuer sur sa bonne lancée et finir encore sur le podium.

Mais s’il y a bien un homme qui voudra être sur le podium, c’est bien Jorge Lorenzo. Auteur d’une incroyable erreur dans le premier tour avec une grosse chute après une perte de l’avant, Lorenzo a déjà grillé un joker. Lui qui est si régulier lors de ses années de titres, il n’a plus le droit à l’erreur. On savait que Lorenzo allait avoir du mal au Qatar, mais le pilote Yamaha a réussi comme très souvent un bon départ et a tenté de s’envoler. Mais ce qui lui réussissait l’an passé n’a pas fonctionné à Losail. Des pneus pas encore en température (rappelons que la course s’est déroulé de nuit), et paf le chien après un demi-tour. Lui le pilote si calculateur lors de la deuxième partie de saison 2012, lui le pilote qui sait exactement ce qu’il va faire, pourquoi a-t-il explosé si rapidement avec une aussi grosse erreur ? En tout cas, il sera revanchard, et rien de mieux qu’un Lorenzo énervé pour avoir du spectacle.

« Ils sont passés en Open, ils vont tout casser ». Voilà ce qu’on entendait sur les Ducati. On a vu qu’au final, Open ou pas, les Ducati sont toujours aussi loin. Dovizioso qui termine à 12 secondes, Crutchlow avec 28 secondes de retard sur Marquez, rien ne change vraiment pour l’équipe italienne. Alors oui, Dovizioso termine 5ème et Crutchlow 6ème, mais ils ont surtout profité des chutes de Lorenzo, Bradl, Bautista et Smith qui se trouvaient devant eux et qui auraient terminé sans mal devant les pilotes Ducati. L’an passé, Dovi avait terminé à 22 secondes et Hayden à 33 secondes, on verra en 2014, si les Ducati ont progressé !

Les derniers pilotes qui sont en Factory sont les deux Tech3 de Pol Espargaro et Bradley Smith. Zero point pour la première de la saison, un abandon suivi d’une chute, le tout en même pas un tour. Mais Hervé Poncharal a des raisons de positiver. Smith se battait pour le top 5, Espargaro a réussi un bon week end lors des essais avant d’avoir un peu plus de mal en course, mais il était au niveau des Ducati.

Celui qui était l’outsider, voir le favori, après les essais libres était Aleix Espargaro sur sa Forward. Deux chutes en 10 minutes lors de la QP2, un début de course très moyen, et on n’a pas vu le grand frère des Espargaro se battre avec les proto. Et pourtant, au final, Alexi termine 4ème. Comme les pilotes Ducati, on peut dire qu’il a bénéficié des nombreuses chutes devant lui. Il sera intéressant de le voir sur ce circuit, bien différent de celui de Losail. Surtout que cette fois, les pilotes Open, comme les Honda Gresini ou LCR n’ont pas eu trois journées d’essais quelques jours avant le GP.

Pour les autres pilotes, pas grand-chose à dire, sauf que Mike Di Meglio essaiera de marquer un point, ce qui sera bien difficile vu qu’il a terminé dernier au Qatar, Nicky Hayden voudra finir premier pilote Honda Open devant son public et ainsi battre Scott Redding qui a terminé devant lui à Losail (pour quelques centièmes, mais devant quand même).

Vous aimerez peut-être :

Laisser un commentaire

moto2 le mans

[GP de Catalogne] Présentation des Moto2

Attention ! Le champion du Monde est de retour. Tito Rabat...

wpilote

Nous contacter

Pour nous contacter, merci de remplir le formulaire ci-dessous. Nous...

spies

Ben Spies

·Date de naissance : 11 Juillet 1984 · Lieu de naissance...

rossi_004_motogp_2013_usa_laguna_seca

Valentino Rossi

   Date de naissance: 16 Février 1979 Lieu de naissance:...

mgp_2011_02_23_Sepang_MarcoSimoncelli_56701298483742

Marco Simoncelli (1987-2011)

 Marco Simoncelli nous a quitté le 23 octobre 2011 sur...

Italie – 3 Juillet

MotoGP : Pos. No. Rider Manufacturer Time Diff 1 1...