Toutes nos excuses, aucun Tweet n'a pu être chargé.
S'abonner à Twitter
11538-art

[Résumé MotoGP Austin] Marquez et Honda assomment la concurrence

Pour la deuxième saison consécutive, Marc Marquez et Dani Pedrosa ont écrasé la concurrence sur le Circuit des Amériques. Les deux hommes peuvent d’autant plus se réjouir que les deux pilotes Yamaha ont chacun rencontré des déboires les ayant relégué à la 8ème et 10ème place. La dernière place du podium revient à Andrea Dovizioso, auteur ici de son premier podium avec Ducati.

Marc Marquez a retrouvé le circuit d’Austin comme il l’avait quitté il y a de cela un an, en tête de la feuille des temps. Dominateur dès la première séance libre (avec une marge de près d’une seconde sur ses poursuivants directs), le champion du monde en titre a décroché le meilleur lors de chacune des séances d’essais, avec notamment sa deuxième pole de la saison. Il ne devançait toutefois que d’une poignée de dixièmes son coéquipier Pedrosa et l’Allemand Stfan Bradl. Après une première ligne 100% Honda, on retrouve une deuxième ligne 100% Yamaha, avec Aleix Espargaro et sa Yamaha Open qui devance de quelques millièmes les machines officielles de Lorenzo et Rossi. Crutchlow, Smith et Iannone forment la troisième ligne devant Dovizioso, Pol Espargaro et Bautista.

Le premier coup de théâtre du dimanche intervient avant même l’extinction des feux, lorsque Lorenzo part une seconde avant tout le monde, ruinant ainsi ses chances de podium. Il signe dans la confusion un holeshot vide de sens, devant Marquez, Pedrosa, Iannone, Crutchlow, Bradl, Dovizioso, Smith et Rossi. L’Italien souhaite remonter avant que les pilotes de tête ne prennent la fuite et fait les freins à Smith avant la longue ligne droite de retour d’ 1,2km. Lorenzo n’attend pas la fin du 1er tour pour effectuer son passage par les stands. Marquez et Pedrosa comptent alors déjà plus d’une seconde d’avance sur un étonnant Iannone.

L’Italien creuse même l’écart sur Crutchlow qui a tendance à bouchonner ses poursuivants, Bradl, Dovizioso, Rossi, Smith, Pol Espargaro (son frère Aleix a loupé son départ et est loin derrière ce groupe) et Bautista. Rossi se défait de Dovizioso avant la fin du second tour, puis de Bradl le tour d’après dans le même virage, puis met moins d’un demi-tour à se débarrasser de Crutchlow, Bradl et Dovizioso faisant de même quelques virages plus loin. Rossi entame sa remontée sur Iannone mais compte déjà  5s de retard sur un Marquez impérial.

Crutchlow semble rencontrer des problèmes et recule en dernière place du groupe, alors qu’Espargaro et Bautista dépassent Smith. Devant Marquez creuse petit à petit l’écart sur Pedrosa, alors que Rossi a des difficultés pour trouver la faille sur Iannone. Sa première tentative en fin de 7ème tour part de trop loin, et Iannone reprend son bien, Rossi perdant même le contact avec le pilote Ducati dans la manœuvre.

Rossi ne parvient pas à combler cet écart et se retrouve même sous la menace du groupe dont il s’était extirpé quelques tours plus tôt. Bradl, Dovizioso, Espargaro et Smith ne font qu’une bouchée d’un nonuple champion du monde en perdition (il roule à 3s des temps de Marquez). Crutchlow et Bautista ont disparu de ce groupe, le premier s’étant arrêté pour changer de pneus alors que le second est parti à la faute une deuxième fois en deux courses. Lorenzo, lui, continue sa remontée et rentre dans les points peu de temps avant la mi-course.

Marquez continue d’accroitre son avance sur Pedrosa, les deux hommes oubliant le reste du plateau. Iannone s’accroche à son podium mais faiblit dans le dernier tiers de la course. Il voit revenir sur lui Bradl et Dovizioso, qui le dépassent sans coup férir lors du 16ème tour. Entretemps Smith a repris le dessus sur son coéquipier Espargaro, Crutchlow chute lourdement et Lorenzo remonte en 10ème place, ses deux prochaines cibles étant Aleix Espargaro et Rossi.

Dans ce même tour Dovizioso fait les freins à Bradl et s’empare de la 3ème place. On n’avait plus vu l’Italien à pareille fête depuis le GP de France sous la pluie il y a presque un an. Smith remonte sur ce duo et passe Iannone en chemin (Espargaro l’imitera peu de temps avant l’arrivée). Smith tente de s’octroyer la 4ème place de Bradl mais après une superbe passe d’armes dans les esses Texans Bradl garde le dessus.

Marquez signe donc le doublé et s’affirme comme le véritable patron de la catégorie. Pedrosa et le seul à terminer à moins de 20s de son coéquipier et s’empare de la place de dauphin au championnat. Dovizioso signe son premier podium chez Ducati, le premier de l’usine de Borgo Panigale depuis Misano 2012. Il devance Bradl, Smith, Pol Espargaro, Iannone, Rossi, Aleix Espargaro, Lorenzo (avec déjà 44 points de retard sur Marquez, il est plus loin de la tête qu’à aucun autre moment de la saison dernière), Hayden, Aoyama, Hernandez, Abraham et Barbera.

Dans deux semaines, le paddock MotoGP fera un saut dans l’inconnu avec le GP d’Argentine disputé sur un tout nouveau tracé.

Vous aimerez peut-être :

Tags: , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

moto2 le mans

[GP de Catalogne] Présentation des Moto2

Attention ! Le champion du Monde est de retour. Tito Rabat...

wpilote

Nous contacter

Pour nous contacter, merci de remplir le formulaire ci-dessous. Nous...

spies

Ben Spies

·Date de naissance : 11 Juillet 1984 · Lieu de naissance...

rossi_004_motogp_2013_usa_laguna_seca

Valentino Rossi

   Date de naissance: 16 Février 1979 Lieu de naissance:...

mgp_2011_02_23_Sepang_MarcoSimoncelli_56701298483742

Marco Simoncelli (1987-2011)

 Marco Simoncelli nous a quitté le 23 octobre 2011 sur...

Italie – 3 Juillet

MotoGP : Pos. No. Rider Manufacturer Time Diff 1 1...