Toutes nos excuses, aucun Tweet n'a pu être chargé.
S'abonner à Twitter
1508581_748803335151115_5755612446570600516_n

[GP de France] Présentation des MotoGP

C’est le Grand Prix à ne pas rater! Oui, Le Mans, France, ce sera la première fois que Marc Marquez ne gagnera pas cette année! Comment on le sait? Car nous voulons un peu de suspens! La pluie est annoncée pour le dimanche après deux jours de soleil.

Info

• Pays: France
• Nom: Circuit Bugatti du Mans
• Longueur: 4.180 mètres
• Largeur: 13 mètres
• Plus longue ligne droite: 674 mètres
• Total de virages: 13
• Virages à droite: 9
• Virages à gauche: 4
• Année de construction: 1966 modifié en 2008
• Site Web: http://www.gpfrancemoto.com/

Stats MotoGP

• Record du Circuit: Dani Pedrosa, 2011, Honda, Honda Repsol Team, 1’33.617
• Pole Position: Dani Pedrosa, 2008, Honda, Honda Repsol Team, 1’32.647
• Vitesse Maxi: Hector Barbera, Ducati, Pramac Racing Team, 309.2 Km/h
Stats Moto2

• Record du Circuit: Marc Marquez, 2011, Suter, Team CatalunyaCaixa Repsol, 1’38.533
• Pole Position: Marc Marquez, 2012, Suter, Team CatalunyaCaixa Repsol, 1’37.710
• Vitesse Maxi: Marc Marquez, 2011, Suter, Team CatalunyaCaixa Repsol, 263.5 Km/h
Stats Moto3

• Record du Circuit: Maverick Vinales, 2013, KTM, Team Calvo, 1’43.916
• Pole Position: Maverick Vinales, 2013, KTM, Team Calvo, 1’43.696
• Vitesse Maxi: Alex Marquez, 2013, KTM, Estrella Galicia 0,0 , 215,6 Km/h

Précédents vainqueurs de la course du Mans:

-MotoGP
2013 : Dani Pedrosa (Honda)
2012 : Jorge Lorenzo (Yamaha)
2011: Casey Stoner (Honda)
2010: Jorge Lorenzo (Yamaha)
2009: Jorge Lorenzo (Yamaha)
2008: Valentino Rossi (Yamaha)
2007: Chris Vermeulen (Suzuki)
2006: Marco Melandri (Honda)
2005: Valentino Rossi (Yamaha)
2004: Sete Gibernau (Honda)
2003: Sete Gibernau (Honda)
2002: Valentino Rossi (Honda)
2001: Max Biaggi (Yamaha)
2000: Alex Crivillé (Honda)

-Moto2
2013 : Scott Redding (Kalex)
2012 : Thomas Luthi (Suter)
2011 : Marc Marquez (Suter)
2010 : Toni Elias (Moriwaki)

-Moto3
2013 : Maverick Vinales (KTM)
2012 : Louis Rossi (FTR Honda)

Les MotoGP arrivent en France et comme chaque année, les pilotes sont mitigés. Ils vont passer un bon moment avec les fans lors de la rencontre avec le public, ce qui n’est que trop rare dans les autres GP, mais ils savent aussi qu’ils vont avoir un ciel instable, qu’il fera froid et qu’il pleuvra pendant une journée. Reste à savoir quand il pleuvra. Et pour cette édition 2014, la pluie est prévue pour le dimanche. Rien de pire pour le réglage des motos! Mais peut-être qu’il fera beau et dans ce cas là les séances du vendredi et du samedi ne réduiront pas à néant le travail effectué.

Qui est favori pour cette course?

La logique dit Marc Marquez: Quatre victoires en quatre courses, quatre pôles positions, bref, un début de saison réussi. Et puis Marquez au Mans, c’est aussi le lieu de sa première victoire en Moto2 il y a 3 ans. C’est le lieu où il monta sur le podium en 2013 après un début de course difficile sur une piste humide. Car oui, même quand il pleut Marquez est costaud. Alors réussira-t-il la passe de 5? Le dernier pilote à avoir enchainé cinq victoires consécutives est Valentino Rossi en 2005. Il pourrait aussi battre le record de Mick Doohan qui est le dernier à avoir remporté les quatre premières courses d’une saison. C’était en 1992, une époque que Marquez n’a pas connu puis qu’il n’était pas encore né.

Alors qui pour battre Marquez? Celui qu semble le plus proche du phénomène est Valentino Rossi. Car Rossi au Mans, c’est deux podiums lorsqu’il était chez Ducati (oui oui, ça compte vu qu’il n’est monté que trois fois sur la boite lorsqu’il était chez les Rouge). Souvent malchanceux dans la Sarthe, Rossi est pourtant toujours très rapide au Mans. Et on l’a vu à Jerez, il était le plus proche de Marquez. Un bon début de saison pour l’italien, qui pourrait bien continuer ici! S’il faut mettre une pièce, c’est bien sur Rossi!

Son coéquipier Jorge Lorenzo n’a pas que de bons souvenirs au Mans. 7ème l’an passé après avoir été à l’agonie, 4ème en 2011, il compte toutefois trois victoires en MotoGP en 2012, 2010 et 2009. Et vu le début de saison très difficile, ce serait encore un gros coup au moral du majorquin s’il ne monte pas sur le podium. Mais c’est aussi dans ces moments diffciles que les grands champions se réveillent. Alors quelle sera la position de Lorenzo, dimanche vers 14h50? Aura-t-on le Lorenzo Land ou le Lorenzo grincheux?

Il est deuxième du championnat. Comme toujours, on ne parle pas beaucoup de lui. Enfin si, on dit qu’il va être viré en fin de saison du HRC et qu’il aurait des contacts avec Suzuki. Et pourtant Dani Pedrosa est une nouvelle fois régulier. Sur le podium lors des quatre premières courses, rapide en fin de course à Jerez lorsqu’il est remonté sur Rossi, le numéro 26 pourrait bien contrecarrer les plans de Marquez, Lorenzo ou Rossi pour ce week end. Car Pedrosa n’est jamais loin de la victoire. Et puis, qui avait gagné l’an passé? Pedrosa…

Le cinquième homme à surveiller ce week end sera Andrea Dovizioso. Oui, oui, le pilote Ducati pourrait bien monter sur le podium. Il avait mené le début de la course la saison passée, n’était pas passé loin du podium, ne devant céder que face à Marquez dans les derniers tours. Ce qui était un petit exploit. Et comme dit plus haut, Ducati et Rossi avaient réussi leur meilleures performances ici même en 2011 et 2012. En plus, Dovizioso aime bien le circuit avec deux podiums en 2010 et 2011 (chute en 2012 alors qu’il se battait encore pour le podium).

Son coéquipier Cal Crutchlow est lui aussi à surveiller après son podium de l’an passé. Mais ce début de saison est catastrophique pour l’anglais. Des problèmes de pneus aux Etats Unis, puis une chute et un forfait pour l’Argentine, des freins qui ne fonctionnent pas à Jerez, ces premières courses sur la Ducati ressemble à ce qu’a connu Ben Spies l’an passé. Espérons que la suite soit moins noire! Surtout que Crutchlow commence déjà à dire ce qu’il pense de la Ducati. Et il est plutôt réputé dans le paddock pour sa franchise. Certains chez Ducati ne doivent pas trop aimer!

Leur équipe sera à domicile, donc Bradley Smith et Pol Espargaro seront sous pression! Souvent très proches, les deux pilotes Tech3 voudront continuer sur leur forme du moment, c’est à dire aux alentours de la 7ème place. Et puis s’il pleut, ils peuvent viser plus haut. Ce sera surement la seule occasion de voir un bout de France briller en MotoGP ce week end!

Dimanche dernier, il regardait le MX GP qui se déroulait chez lui à Talavera de la Reina. Il a pu voir des chutes, ce qu’il ne connait que trop bien cette année! Mais il a marqué ces premiers points à Jerez avec une 6ème place. Ce n’est pas du grand Bautista, mais c’est toujours mieux que rien. Comme toujours avec lui, il sera difficile de pronostiquer quelque chose. Stefan Bradl de son côté a été très décevant en Espagne avec une 10ème place finale. Opéré une nouvelle fois du syndrome des loges le lendemain, l’allemand réalise toutefois un début de saison très correct.

Une des bonnes surprises de la saison est Andrea Iannone. L’italien du team Pramac Ducati s’est battu pour le podium lors des courses précédentes, il semble avoir franchi un palier par rapport à la saison passée. Mais on l’a vu à Jerez, il peut encore disparaitre en n’arrivant pas à se qualifier pour la QP2. Mais avec une Ducati performante sur le circuit Bugatti, on pourrait bien voir Maniac Joe aux avants postes.

Du côté des Open, Aleix Espargaro sera bien entendu encore une fois le favori et devrait logiquement être dans le parc fermé en fin de course. Que peut-il espérer ce week end? Peut être une nouvelle deuxième ligne pour la qualif, puis pour la course aux alentours de la 7ème place.

Les Honda Aspar avec Hiroshi Aoyama et Nicky Hayden ont surpris lors des deux dernières courses. On ne les attendait plus, et pourtant ils ont réussi chacun à leur tour à terminer 10ème et 11ème. Alors pourquoi ne pas encore terminer dans les 10 ici au Mans?

Voilà pourquoi il ne sera pas là!
Danilo Petrucci, pilote Ioda est forfait après sa chute de Jerez lors du warm up. Il pourrait être remplacé par Leon Camier qui était sans guidon en début de saison avant de remplacer Sylvain Barrier en WSBK chez BMW.

Et pour terminer, nous n’oublions pas notre seul représentant français, Mike Di Meglio. Son Avintia n’est pas la moto la plus performante (pour ne pas dire la moins performante), Mike essaiera de viser les points si deux ou trois chutes se passent devant. Mais sur le sec, sans abandons des adversaires, on ne voit pas comment il pourrait terminer dans les 15.

Vous aimerez peut-être :

Laisser un commentaire

moto2 le mans

[GP de Catalogne] Présentation des Moto2

Attention ! Le champion du Monde est de retour. Tito Rabat...

wpilote

Nous contacter

Pour nous contacter, merci de remplir le formulaire ci-dessous. Nous...

spies

Ben Spies

·Date de naissance : 11 Juillet 1984 · Lieu de naissance...

rossi_004_motogp_2013_usa_laguna_seca

Valentino Rossi

   Date de naissance: 16 Février 1979 Lieu de naissance:...

mgp_2011_02_23_Sepang_MarcoSimoncelli_56701298483742

Marco Simoncelli (1987-2011)

 Marco Simoncelli nous a quitté le 23 octobre 2011 sur...

Italie – 3 Juillet

MotoGP : Pos. No. Rider Manufacturer Time Diff 1 1...