Toutes nos excuses, aucun Tweet n'a pu être chargé.
S'abonner à Twitter
Marquez-Catalunya

Sept à la maison !

Il est imbattable ! Marc Marquez s’impose pour la septième fois de la saison sur le circuit de Catalunya en devançant Valentino Rossi et Dani Pedrosa. Mais que ce fut dur ! Un incroyable dernier tour entre les deux coéquipiers Honda Repsol, une touchette à quelques centaines de mètres de l’arrivée et une nouvelle victoire pour le prodige espagnol. Une course qui restera dans l’histoire des MotoGP !

Dans la fournaise catalane, le premier coup de théâtre intervient dès le samedi. Marc Marquez, encore invaincu dans l’exercice du tour chrono cette année, part à la faute lors de sa dernière tentative et laisse la position de pointe à son équipier Pedrosa, qui devance Lorenzo et Marquez sur la première ligne. Le reste de la grille est constituée de Bradl, Rossi, Aleix Espargaro, Dovizioso, Smith et un surprenant Yonny Hernandez.

Au départ, c’est Jorge Lorenzo qui réalise le hole shot devant Dani Pedrosa et Valentino Rossi alors que Marc Marquez n’est que 4ème. Pour la première fois de la saison, nous avons les quatre fantastiques qui prennent un bon départ. Le premier tour est calme par rapport à ce que l’on a vu ces dernières courses, même si Valentino Rossi prend rapidement la tête devant Dani Pedrosa dans le 4ème virage.

C’est parti pour un Valentino Rossi qui mène le GP. Et l’italien ne veut pas se laisser faire. Avec un très gros rythme, Rossi mène devant Marc Marquez qui fait les freins en fin de ligne droite sur son coéquipier. Seul Stefan Bradl est capable de suivre le rythme des pilotes officiels.

Jorge Lorenzo de son côté souffre assez rapidement et ne semble pas capable de suivre le rythme imposé par Rossi. En quatrième position, le majorquin subit et perd quelques dixièmes sur Dani Pedrosa 3ème  dès le 8ème tour. Rossi mène toujours la course et on se croit revenu quelques années en arrière. Le pilote Yamaha enchaine les tours rapides et Marquez ne peut pas tenter d’attaque. Pedrosa semble en revanche très à l’aise et notamment dans le secteur 1 où il reprend facilement le retard accumulé dans les autres parties du circuit.

De son côté, Stefan Bradl lâche complètement le quatuor de tête alors que Aleix Espargaro est 6ème, esseulé devant son frère Pol. Une nouvelle fois, Cal Crutchlow est obligé d’abandonner sur un problème mécanique. Le chat noir ne semble pas avoir envie de quitter la Ducati n°35 !

Il ne reste qu’une quinzaine de tours, mais Marc Marquez ne tente toujours pas d’attaque sur Rossi. Le leader du championnat attendra-t-il comme à son habitude les derniers tours pour passer en tête et creuser l’écart ? Ou ne peut-il tout simplement pas doubler un Rossi trop rapide ?

Dani Pedrosa lui semble remonté comme un coucou suisse ! Contrairement à son début de saison, il a pris un bon départ et n’a pas perdu de temps dans les premières boucles. Il est dans les roues de son coéquipier et arrive à le suivre assez facilement. Lorenzo ne peut que suivre sans tenter une seule attaque, pire, le n°99 se retrouve avec plus d’une seconde de retard sur Pedrosa.

Pendant quelques tours, les pilotes se reposent pour mieux terminer la course. Aucun dépassement, même Marc Marquez ne tente pas de dépassement suicide comme il a pu le faire en début de course sur un Pedrosa pourtant incisif.

Mais Marquez n’est pas du genre à rester calme pendant trop de temps. Au 14ème tour, il veut faire les freins à Valentino Rossi et ainsi prendre la tête, mais il est obligé de tirer tout droit s’il ne veut pas emmener Rossi au sol. Il ressort en deuxième position devant Pedrosa mais rend directement la place à son coéquipier avant de le dépasser de nouveau quelques secondes plus tard. Et pourtant, on ne peut pas dire que Pedrosa laisse la porte grande ouverte. Le moindre trou de souris et Marquez passe. Pour la première fois de la saison, il semblerait que Dani Pedrosa soit aussi rapide que Marquez et surtout prêt à la bagarre.

Les pilotes espagnols se calment un peu pendant deux tours, puis décident de passer à l’attaque. On sent que Valentino Rossi ne mène que pour quelques tours. Surtout que l’orage arrive, le tonnerre gronde, les deuxièmes machines sont mises en route en cas de pluie.

Alors que l’on attaque le 19ème tour, dans le deuxième virage, Marc Marquez fait l’extérieur à Valentino Rossi alors que Dani Pedrosa passe par l’intérieur. Mais à peine en tête, Marc Marquez lève la main suivi de Dani Pedrosa ! Valentino Rossi ne se fait pas prier pour repasser en tête alors que Jorge Lorenzo profite de ce moment de flottement pour revenir dans les roues des pilotes Honda ! Pourquoi Marquez et Pedrosa ont levé la main ? La pluie arrive-t-elle et préviennent-ils qu’il faut faire attention ? On comprendra en fin de course qu’un pilote (Di Meglio ?) venait d’abandonner dans le virage où les Repsol Boys ont passé Rossi. Le drapeau jaune était agité et ils risquaient de se prendre une pénalité. Quel moment de lucidité !

Il ne reste que cinq tours et nous ne sommes qu’au début de ce qui restera comme un moment inoubliable pour chaque fans de moto. Marquez repasse en tête dans le virage numéro 2 devançant un Rossi qui a pourtant tout fait pour fermer la porte en fin de ligne droite. Comme souvent, Marquez élargit dans le virage numéro 10 (celui de l’entrée dans le stadium avec écrit en gros « circuito de Barcelona » ). Jorge Lorenzo qui était bien revenu dans la bagarre se rate aussi dans deux virages en quelques secondes, laissant ainsi le trio s’échapper. Lorenzo comprend qu’il ne pourra pas revenir et devra se contenter d’une 4ème place.

Pour les places d’honneur, Andrea Dovizioso et Pol Espargaro sont en bagarre pour la 7ème place alors qu’Andrea Iannone les a rejoints.

La bagarre est lancée entre Marc Marquez et Dani Pedrosa. Valentino Rossi souffre quelque peu de ses pneus et ne semblent pas capable d’accélérer le rythme comme le font les pilotes Repsol. Pedrosa est 2ème, mais n’a que quelques centièmes de retard sur Marquez. Surtout que Dani peut observer Marquez pour tenter une attaque pour le dernier tour. Pedrosa se retrouve plusieurs fois à quelques centimètres de la roue arrière de Marquez et notamment dans le secteur 1. Dani tente une attaque sur Marquez et le passe, mais comme souvent avec Marquez, il ne lui faut pas beaucoup de temps pour retrouver la première position. Par l’intérieur, par l’extérieur, rien ne fait peur au champion du monde.

Alors que nous entamons le dernier tour, Pedrosa est dans la selle de Marquez et peut tenter une attaque en fin de ligne droite. Dani Pedrosa prend la tête mais il reste encore un tour entier à tenir. Marquez réagit directement et reprend la tête dans le virage 3. Les deux pilotes sont côtes à côtes prenant des risques insensés avec un Pedrosa tentant de nouveau dans le virage numéro 4. A chaque virage, Pedrosa essaye de doubler son coéquipier. Alors qu’il ne reste qu’un virage, le 10 pour prendre la tête, Marquez ne se rate pas, ferme bien la porte et empêche Pedrosa toute tentative de dépassement. Mais cela ne fait pas peur à Pedrosa qui ressort du virage dans la roue arrière de Marquez pour le dépasser dans le virage suivant. Malheureusement Pedrosa touche la roue arrière de Marquez et est obligé d’élargir.

C’est fini, Marc Marquez s’envole pour une nouvelle victoire, Valentino Rossi en a profité pour dépasser Dani Pedrosa et prend ainsi la 2ème place. Pedrosa, le grand pilote de cette course ne fait que 3ème pour ce qui restera peut être comme la plus belle course de sa carrière. Quel pilote !

Vous aimerez peut-être :

Laisser un commentaire

moto2 le mans

[GP de Catalogne] Présentation des Moto2

Attention ! Le champion du Monde est de retour. Tito Rabat...

wpilote

Nous contacter

Pour nous contacter, merci de remplir le formulaire ci-dessous. Nous...

spies

Ben Spies

·Date de naissance : 11 Juillet 1984 · Lieu de naissance...

rossi_004_motogp_2013_usa_laguna_seca

Valentino Rossi

   Date de naissance: 16 Février 1979 Lieu de naissance:...

mgp_2011_02_23_Sepang_MarcoSimoncelli_56701298483742

Marco Simoncelli (1987-2011)

 Marco Simoncelli nous a quitté le 23 octobre 2011 sur...

Italie – 3 Juillet

MotoGP : Pos. No. Rider Manufacturer Time Diff 1 1...