Toutes nos excuses, aucun Tweet n'a pu être chargé.
S'abonner à Twitter
marquez sachsenring

Marquez, tout neuf!

Nouvelle démonstration de Marc Marquez sur le circuit allemand du Sachsenring avec sa neuvième victoire consécutive. Il dépasse Mike Hailwood en tant que plus jeune pilote à remporter neuf courses à la suite.

Comme souvent cette saison, nous assistons à un premier tour surprenant. En effet, quelques minutes avant le départ la pluie fait son apparition avec une averse d’une dizaine de minute. La piste est bien humide mais sèche rapidement. Les pilotes ne savent pas quoi faire et la majorité d’entre eux décident de partir avec la moto pluie, spécialement réglée pour ces conditions. Stefan Bradl, en troisième position sur la grille décide de son côté de chausser les pneus slicks. De même que Karel Abraham,  Hiroshi Aoyama, Brock Parkes, Danilo Petrucci, Hector Barbera ou Mike Di Meglio. Bref, Bradl prend un gros risque.

Mais coup de théâtre ! Dans le tour de formation, les pilotes s’aperçoivent que la piste est quasiment sèche, excepté dans quelques portions du circuit. Ils décident de tous rentrer aux stands et de changer de moto, chevauchant la moto avec des pneus slicks. Marc Marquez avouera après course qu’il a suivi le choix de Valentino Rossi et de Dani Pedrosa et qu’il est donc rentré pour changer de moto quand il a vu son coéquipier prendre la voie des stands. Mais là encore, même si la course n’a pas débutée, un changement rapide de moto est important. En effet avec plus de 12 pilotes il faut se placer le plus rapidement possible à la sortie de la voie des stands. Comme souvent dans ces cas là, Marquez est le plus intelligent et arrive à se faufiler sur une première ligne avec notamment Aleix Espargaro, Valentino Rossi ou Andrea Iannone. Dani Pedrosa et Jorge Lorenzo, plus lent de quelques secondes sont obligés de se placer derrière ces hommes. On assiste donc à une grille avec Stefan Bradl en première ligne (sur la 3ème place), puis une trentaine de mètres sans personne. Seules les dernières lignes avec les pilotes Open, sans grandes prétentions pour le final sont là. Sans surprise, Bradl réalise le hole shot et prend rapidement plusieurs secondes d’avance sur Petrucci et Laverty qui complètent un surprenant podium.

Derrière, à la sortie de la voie des stands, le feu devient vert et les pilotes bloqués peuvent enfin partir. Marquez prend tout de suite le commandement alors que Jorge Lorenzo, une nouvelle fois commet une erreur en coupant le vibreur pour rejoindre plus rapidement la piste. Il lève directement la main et laisse plusieurs pilotes repasser devant lui et peut enfin commencer sa remontée.

Bradl coupe la ligne avec plusieurs secondes d’avance, mais on apprend que l’allemand est parti avec des réglages pluie sur sa moto. Marquez et Pedrosa tournent rapidement deux secondes plus vite que Bradl. Les deux pilotes officiels Honda ne se lâchent pas et dépassent rapidement un à un les pilotes Open. On voit la différence de niveau !

Valentino Rossi, Jorge Lorenzo ou Aleix Espargaro sont aussi bien parti, même s’il est difficile de savoir quel est le vrai classement de cette course. Bradley Smith lui termine son week end comme il l’avait commencé : par une chute. La cinquième du week-end. Même s’il pourra repartir, l’anglais aura couté cher à son équipe !

Petite surprise avec les Ducati qui sont en forme. Iannone, Dovizioso ou Crutchlow sont dans les dix premiers. C’est rare, il faut donc le souligner.

Pour la tête, Bradl ne résiste pas longtemps à Marquez, et quelques virages à Pedrosa. Mais Dani Pedrosa ne pourra jamais refaire son retard sur son coéquipier. Il reste plus de 24 tours ? Et alors ? Marc Marquez est parti et on ne le reverra qu’en fin de course.

Jorge Lorenzo, en troisième position, est rapidement à plusieurs secondes de Marquez.

Les tours suivants ne seront pas les plus palpitants de la saison. Notons toutefois que Valentino Rossi n’arrive pas à refaire son retard sur Jorge Lorenzo. Que Scott Redding passe une bonne partie de la course devant son coéquipier Alvaro Bautista. Heureusement, Bautista réussira à finir devant Redding. Dovizioso et Crutchlow se battent pour la septième place, mais l’anglais perdra gros dans les derniers tours, se faisant dépasser par Pol Espargaro et Alvaro Bautista. Il terminera 10ème, à quelques centièmes de la 7ème place.

Derrière, le grand perdant du jour sera Stefan Bradl qui finira 16ème. Il aura mené son GP, pris un risque qui aurait pu s’avérer payant, malheureusement, la course se terminera en déception pour le pilote LCR.

Marquez rentre donc un peu plus dans l’histoire. 225 points sur 225, il dépassera rapidement le record de 383 points de Jorge Lorenzo. Ce pilote est un phénomène. Pour le reste du général, Pedrosa reprend la deuxième place à Rossi et compte désormais 77 points de retard sur Marquez. Rossi, 7 points derrière Pedrosa, alors que Lorenzo est toujours 5ème du championnat avec seulement 97 points.

Vous aimerez peut-être :

Laisser un commentaire

moto2 le mans

[GP de Catalogne] Présentation des Moto2

Attention ! Le champion du Monde est de retour. Tito Rabat...

wpilote

Nous contacter

Pour nous contacter, merci de remplir le formulaire ci-dessous. Nous...

spies

Ben Spies

·Date de naissance : 11 Juillet 1984 · Lieu de naissance...

rossi_004_motogp_2013_usa_laguna_seca

Valentino Rossi

   Date de naissance: 16 Février 1979 Lieu de naissance:...

mgp_2011_02_23_Sepang_MarcoSimoncelli_56701298483742

Marco Simoncelli (1987-2011)

 Marco Simoncelli nous a quitté le 23 octobre 2011 sur...

Italie – 3 Juillet

MotoGP : Pos. No. Rider Manufacturer Time Diff 1 1...