Toutes nos excuses, aucun Tweet n'a pu être chargé.
S'abonner à Twitter
Marquez Indianapolis 2014

MotoGP Indianapolis : 10 sur 10 pour Marquez

Il y a 9 ans lors du GP du Mugello Rossi célébrait sa victoire en diplômé d’école de pilotage (‘Il Laureato’). Marc Marquez devrait pouvoir postuler à telle distinction avec une copie jamais rendue depuis Agostini en 1970, un 10/10 concrétisé ce week-end à Indianapolis qui l’assoit encore un peu plus comme l’enfant surdoué de la catégorie. Il est accompagné au tableau d’honneur du week-end par un Lorenzo qui confirme son retour aux affaires ainsi que par Rossi. Retour un peu plus en détail sur ce nouveau succès.

Pour le plateau MotoGP, le retour de vacances s’est fait sur un tracé remodelé par rapport à celui qui été emprunté depuis 2008. La piste a été resurfacée et 3 enchaînements ont été redessinés pour aboutir à une piste plus fluide, avec des chronos 5-6s plus rapides que l’an passé. Ce changement n’a pour autant pas inquiété le patron de la catégorie samedi. Vainqueur lors de ses 4 dernières apparitions à Indy, Marquez a signé sa 8èm pôle de la saison. Lors de son tour chrono, Dovizioso a réussi à prendre la roue de l’Espagnol et s’est offert ainsi une place au milieu de la 1ère ligne, ce qui n’était plus arrivé à l’Italien depuis plusieurs années. Il devance 4 pilotes Yamaha, plus à leur aise sur le tracé américain depuis que les virages les plus lents ont été « ouverts ». Lorenzo sse retrouve en 1ère ligne, devant Aleix Espargaro, Rossi et Pol Espargaro. Suite à deux erreurs sur ses tours chronos Pedrosa ne se retrouve que 8ème, encadré par Iannone et Smith.

Marquez n’est pas aussi performant lors du départ, et se fait déborder par Dovizioso, auteur du holeshot et Rossi. Le pilote Yamaha prend de suite la tête à son remplaçant chez Ducati. Cette manœuvre fait s’écarter Marquez et Lorenzo, ce qui permet à Iannone de s’infiltrer en 3ème position et Pedrosa en 5ème. Au même endroit, Bautista et Hernandez s’accrochent et sont contraints à l’abandon.

Les Ducati cherchent à profiter d’un choix de pneu arrière plus tendre pour s’accrocher aux leaders lors de ces premiers tours alors que Pedrosa a lui fait le pari inverse en prenant un pneu avant plus dur que le reste du plateau. Il en fait les frais au deuxième tour lorsque Lorenzo lui ravit la 5ème place. Marquez profite d’une erreur de Iannone pour récupérer la 3ème place.

Dovizioso signe un début de course tonitruant, au point même de prendre la tête en début de 6ème tour. Rossi réplique le virage d’après, le pilote Ducati repique à l’intérieur ce qui pousse Rossi à vouloir passer dans un trou de souris le virage suivant. Le contact est inévitable, ce qui permet à Marquez et Lorenzo de passer les deux hommes. Rossi ne perd pas de temps et dépasse immédiatement après Lorenzo, et reprend même la tête après une erreur de Marquez. Dovizioso essaye de faire de même sur le Majorquin mais le pilote Yamaha reprend son bien avec autorité avec autorité. Ce tour assez brouillon permet à Iannone et Pedrosa de reprendre une partie du temps qu’ils avaient perdu sur le quatuor. Pol Espargaro perd du terrain sur les deux hommes, mais dispose d’une marge intéressante sur le trio composé de son frère Aleix, Stefan Bradl et Bradley Smith.

Lorenzo ne semble pas en difficulté pour suivre Marquez, et porte même une attaque en entrée de 9ème tour, Marquez fermant la porte au tout dernier moment dans l’entrée de l’infield. Le tour d’après Pedrosa se débarrasse enfin d’Iannone et compte 1s8 de retard sur la tête.

Ce retard se comble légèrement lors du 11ème tour. Lorenzo effectue la même attaque sur Marquez que deux tours, cette fois-ci avec succès. Il se porte alors à l’intérieur de Rossi pour prendre la tête sans coup férir. Mais Marquez met tout le monde d’accord en dépassant les deux pilotes Yamaha à la fois. Lorenzo résiste plus que de raison à l’inévitable et élargit quelque peu ce qui permet à Rossi de récupérer la deuxième place.

Marquez s’aménage immédiatement une marge de l’ordre d’une demi-seconde. Les pilotes Ducati commencent à marquer le pas, Dovizioso voyant Pedrosa revenir sur lui alors qu’Iannone s’écroule et laisse passer Pol Espargaro avant d’abandonner sur souci technique 3 tours lus tard.

Le tracé d’Indianapolis est un des plus piégeux du championnat et la course d’aujourd’hui tend à confirmer cette réputation. Lorenzo manque de perdre l’avant lors du dernier virage du 12ème tour, Bradl et Aleix Espargaro s’accrochent le virage d’après, les deux hommes devant abandonner.

Pedrosa dépasse enfin Dovizioso lors du 14ème tour, mais compte alors 2s4 de retard sur Marquez et 1s5 sur le duo Rossi/Lorenzo. Lorenzo passe à son tour à l’offensive sur son équipier le tour d’après, mais n’est pas non plus en mesure de contrer le rythme de Marquez (auteur du meilleur tour en course à ce moment).

Rossi fait illusion une poignée de tours avant de devoir lâcher la roue de son coéquipier espagnol, sans toutefois être sous la menace d’un Pedrosa moins rapide que lui. Les derniers mouvements des 10 derniers tours sont la rétrogradation de Dovizioso (débordé par les deux Tech3 d’Espargaro et Smith) et les duels que se livrent Cal Crutchlow et Scott Redding pour la 8ème ainsi que celui entre Karel Abraham et Mike Di Meglio pour la 11ème, la lutte tournant à chaque fois à l’avantage du premier nommé.

Marquez signe donc sa 10ème victoire cette saison, restant ainsi invaincu aussi bien en 2014 que sur le sol américain. Il devance Lorenzo auteur de sa deuxième meilleure course de la saison après le Mugello, Rossi qui n’était plus monté sur le podium à Indy depuis la première édition en 2008, Pedrosa, Pol Espargaro, Smith, Dovizioso, Crutchlow, Redding, Aoyama, Abraham, Di Meglio (pour ses premiers points en MotoGP), Edwards (pour sa dernière course à domicile), Laverty et Parkes.

Nous saurons dès la semaine prochaine si Marquez fera la passe de 11 avec le GP de République Tchèque disputé à Brno.

 

Vous aimerez peut-être :

Tags: , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

moto2 le mans

[GP de Catalogne] Présentation des Moto2

Attention ! Le champion du Monde est de retour. Tito Rabat...

wpilote

Nous contacter

Pour nous contacter, merci de remplir le formulaire ci-dessous. Nous...

spies

Ben Spies

·Date de naissance : 11 Juillet 1984 · Lieu de naissance...

rossi_004_motogp_2013_usa_laguna_seca

Valentino Rossi

   Date de naissance: 16 Février 1979 Lieu de naissance:...

mgp_2011_02_23_Sepang_MarcoSimoncelli_56701298483742

Marco Simoncelli (1987-2011)

 Marco Simoncelli nous a quitté le 23 octobre 2011 sur...

Italie – 3 Juillet

MotoGP : Pos. No. Rider Manufacturer Time Diff 1 1...