Toutes nos excuses, aucun Tweet n'a pu être chargé.
S'abonner à Twitter
Marquez Silverstone 2014

Résumé Silverstone : Marquez remet les pendules à l’heure

L’an dernier, Jorge Lorenzo avait lancé sa fin de saison canon en remportant un fantastique duel face à Marquez sur le tracé de Silverstone. L’incontestable leader du championnat, battu pour la première fois de la saison il y a 15 jours, a pris sa revanche ce dimanche en remportant sa 11ème victoire de la saison dans un duel tendu face au Majorquin. Rossi complète le podium pour son 246ème GP en catégorie reine (un nouveau record).

Comme on peut s’y attendre outre-manche, les conditions climatiques sont loin de correspondre à ce que l’on pourrait attendre d’une course disputée fin août. Les pilotes MotoGP arrivent cependant à passer entre les gouttes du vendredi au dimanche sur un des tracés les plus longs et rapides de la saison. Le samedi, malgré une chute en séance libre, Marquez décroche une dixième pôle position cette saison. Il devance une troisième fois d’affilée Dovizioso, alors que Lorenzo (vainqueur de 3 des 4 dernières éditions) clôt la première ligne. Aleix Espargaro mène la deuxième ligne devant Pedrosa et Rossi, respectivement 1er et 3ème à Brno. Les Anglais se sont montrés plutôt à leur avantage à l’occasion de cette épreuve à domicile, Smith et Redding se qualifiant 7ème et 11ème.

Sous un ciel étonnamment ensoleillé, Lorenzo signe un nouveau holeshot, devant un Marquez rarement aussi bien parti, Dovizioso, Aleix Espargaro, Rossi, Pedrosa et Smith. L’aîné Espargaro s’infiltre devant Dovizioso à Maggots, tout comme Smith devant Pedrosa. Dovizioso ne s’en laisse pas compter, et tente à plusieurs reprises de reprendre la 3ème place provisoire. Il n’y parvient qu’en fin de tour, alors que Rossi ne réussit pas à tirer les marrons du feu et doit patienter encore un peu pour passer Espargaro, contrairement à Pedrosa qui repasse Smith.

Bien aidés par la bataille de chiffonniers derrière, Lorenzo et marquez creusent déjà l’écart. Mais Dovizioso (parti cette fois avec le même pneu que les pilotes factory) a l’ai en grande forme et recolle dès le deuxième tour aux hommes de tête, meilleur tour en course à la clé. Rossi et Pedrosa s’accrochent au pilote Ducati, après avoir chacun leur tour pris le meilleur sur Aleix Espargaro (lui parti avec un pneu avant plus tendre).

Dovizioso résiste à ces deux hommes jusqu’au 5èmer tour, où Rossi doit s’y prendre à plusieurs reprises avant de dépasser son compatriote à The Village (un des virages les plus lents du tracé anglais). Mais la bataille leur fait perdre du temps, et Rossi pointe à 1s5 du leader au terme de cette bataille. Entretemps, Smith et Iannone ont rattrapé puis dépassé Aleix Espargaro alors que Bradl commet une erreur qui le relègue en 13ème place derrière Bautista, Hernandez et Redding.

Rossi fait le forcing pour revenir sur les leaders, s’il parvient à reprendre quelques dixièmes il tape trop dans ses pneus et est obligé de rendre la main (tous les favoris ont opté pour le pneu le plus tendre dont ils disposaient), ce qui le met sous la menace de Pedrosa et Dovizioso( l’Espagnol ayant dépassé l’Italien lors du 7ème tour). Iannone prend le meilleur sur Smith et creuse l’écart sur le reste de la meute en lutte pour les places d’honneur (Smith, Aleix Espargaro, son frère, Bautista, Bradl et Hernandez).

Lors du 9ème tour, Pedrosa prend la 3ème place dans Brooklynn’s (dernier gros freinage avant l’arrivée), mais ne peut ni rattraper les leaders ni creuser l’écart sur les deux Transalpins. Pour sa course à domicile, Smith rétrograde  et est contraint à rentrer aux stands suite à un souci de pneu.

Lorenzo imprime toujours le rythme en tête, et Marquez n’est pas aussi serein derrière que ce que l’on aurait pu croire avant la course, commettant des petites erreurs et ne comblant pas l’écart immédiatement derrière. Dans le 13ème tour on voit les hommes en lutte pour la 3ème place commencer à beaucoup glisser, notamment Pedrosa qui élargit à Stowe (le freinage après la plus longue ligne droite du tracé anglais) et laisse passer Rossi alors que Dovizioso s’infiltre dans The Village.

C’est le moment que choisit Marquez pour passer la vitesse supérieure. Il signe le meilleur tour en course avant de faire les freins à Lorenzo à Stowe.La hausse de rythme est perceptible, mais Lorenzo parvient à s’accrocher. Derrière, Bautista dépasse à son tour Aleix Espargaro alors que Bradl ronge son frein derrière les deux hommes.

Dans le 16ème tour, Marquez sort large à Stowe ce qui permet à Lorenzo de reprendre la tête, ce qui nous promet des dernières boucles accrochées. Pendant ce temps Iannone peine dans ces derniers tours et voit Pol Espargaro le reprendre, le déborder et le distancer pour la 6ème place, tout comme Aleix Espargaro qui continue de rétrograder au profit de Bradl.

A moins de 3 tours de l’arrivée, Marquez se fait plus pressant et porte une première attaque à The Village, Lorenzo résiste à l’extérieur, mais Marquez recroise et plonge à l’intérieur de The Loop, ne laissant à Lorenzo aucune autre alternative que de se relever et laisser passer le pilote Honda et lui laisser quelques dixièmes de marge. Dans les deux derniers tours Lorenzo ne parvient pas à combler cet écart, alors que Pedrosa prend le meilleur sur Dovizioso mais ne parvient pas à porter une attaque sur Rossi et que Bautista part à la faute pour ce qui est le seul abandon de la course.

Marquez remporte donc sa 11ème victoire en 12 épreuves cette saison (personne depuis Rossi en 2005 n’avait remporté au moins 11 course sur une saison). Il devance Lorenzo (qui à défaut de remporter une victoire signe sa troisième place de 2ème d’affilée), Rossi (auteur de son premier podium à Silverstone), Pedrosa, Dovizioso (auteur de la plus belle course d’une Ducati sur le sec cette saison à 9s de la victoire), Pol Espargaro, Bradl, Iannone, Aleix Espargaro, Redding, Hernandez, Crutchlow, Abraham, Aoyama et De Angelis.

Rendez-vous dans deux semaines pour la prochaine épreuve disputée sur le circuit Marco Simoncelli de Misano.

Vous aimerez peut-être :

Tags: , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

moto2 le mans

[GP de Catalogne] Présentation des Moto2

Attention ! Le champion du Monde est de retour. Tito Rabat...

wpilote

Nous contacter

Pour nous contacter, merci de remplir le formulaire ci-dessous. Nous...

spies

Ben Spies

·Date de naissance : 11 Juillet 1984 · Lieu de naissance...

rossi_004_motogp_2013_usa_laguna_seca

Valentino Rossi

   Date de naissance: 16 Février 1979 Lieu de naissance:...

mgp_2011_02_23_Sepang_MarcoSimoncelli_56701298483742

Marco Simoncelli (1987-2011)

 Marco Simoncelli nous a quitté le 23 octobre 2011 sur...

Italie – 3 Juillet

MotoGP : Pos. No. Rider Manufacturer Time Diff 1 1...