Toutes nos excuses, aucun Tweet n'a pu être chargé.
S'abonner à Twitter
rossi qatar 2015

[MotoGP] Présentation de la saison

Reprise du championnat du Monde MotoGP ce week end sur le circuit de Losail au Qatar. Après avoir remporté son deuxième titre dans la catégorie reine en 2014, Marc Marquez peut-il réaliser la passe de trois ? Les Yamaha vont-ils mettre fin à l’hégémonie du pilote Honda ? Les italiens de Ducati peuvent-ils créer la surprise ?

marquez qatar 2015

Il explose les records chaque année. Plus jeune champion du Monde en 500cc/MotoGP, plus jeune double champion du monde (logique), dix victoires consécutives lors du début d’année 2014, Marc Marquez a prouvé l’an passé qu’il était bien un pilote phénoménal. Il sera bien entendu le grand favori à sa propre succession. Il est attendu et aura la pression à chaque course. Le problème, c’est que pour le moment, Marquez rigole même dans les (rares) moments difficiles. Il a réussi à prendre l’avantage psychologique sur les autres pilotes. Sur les essais de pré saison, il s’est montré encore comme le pilote le plus constant, même s’il n’a pas terminé chaque séance en tête. Mais on connait Marquez, quand il veut vraiment accélérer et faire un chrono, il le fait. Il a surement voulu cacher un peu son jeu, même si ses adversaires savent bien qu’il sera très dur à aller chercher. Pour autant, il ne faut pas oublier que la saison dernière, sur la deuxième partie d’année, Marquez n’a pas été aussi dominateur avec notamment des chutes en Aragon, en Australie ou à Saint Marin. Alors oui le titre était quasiment acquis, mais il nous a montré qu’il pouvait connaitre quelques passages à vide. Même si on ne l’a pas encore vu, un Marquez sous pression dès le début de saison pourrait changer sa mentalité et sa façon de piloter. Prendra-t-il tous les risques dès la première course de la saison, ou pensera-t-il dès le Qatar au championnat et aux points ?

rossi qatar 2015

Les deux principaux adversaires de Marquez seront comme la saison dernière Valentino Rossi et Jorge Lorenzo. L’italien a terminé le championnat 2014 en tant que vice-champion du monde. Malgré son âge avancé (36 ans), Rossi semble rajeunir avec les années. Son retour chez Yamaha il y a deux ans nous a permis de revoir le Rossi des années 2000. Mais pour ce début de saison, la question principale que l’on peut se poser est de savoir si la Yamaha est au niveau de la Honda ? Les derniers essais au Qatar la semaine dernière n’ont pas été très concluants et il se dit que Yamaha n’est pas au point et chercherait encore quelques dixièmes. Rossi de son côté est content et confiant, mais avec Rossi, il est difficile de connaitre la vérité lorsqu’il y a des difficultés. Il n’est pas du genre à critiquer facilement mais préfère dire qu’il trouvera la solution. En revanche, Jorge Lorenzo semble plus inquiet. On a vu l’an passé qu’un Lorenzo en manque de confiance en début de saison pouvait péter les plombs et se rater, perdant toute chance pour jouer le championnat. Il ne faudra pas refaire la même entame qu’en 2014, et essayer de faire plus d’un tour au Qatar cette année.

Surtout les pilotes Yamaha se doivent de reconquérir le titre. Il n’y a pas de pilote numéro 1 dans cette équipe, contrairement à Honda qui même s’ils ne le disent pas, donnera tout pour Marc Marquez, bien avant Dani Pedrosa.

dovi qatar 2015

Les derniers essais de Losail ont été terminés plus tôt que prévu à cause de la pluie lors du troisième et dernier jour. La plupart des pilotes avaient prévu de terminer ces essais par une simulation course. Ils n’auront donc pas pu tester les pneus sur la durée, pas pu essayer les derniers réglages prévus. Yamaha devait par exemple tester encore quelques petites nouveautés sur leur moto. Les chronos de ces deux jours d’essais ne sont pas spécialement intéressants vu qu’aucune équipe n’a essayé de faire un chrono ou fait une simulation de 25 tours ou plus. Malgré tout, les Ducati ont surpris en bien. Les deux Andrea ont été en haut de la feuille des temps, sans pour autant avoir de pneus soft lors de leur meilleur chrono. Ils seront à surveiller sur cette première course au Qatar et il ne serait pas surprenant d’en voir un des deux sur le podium. Après, il ne faut pas oublier que la saison dernière Ducati avait souvent réussi de bons essais, fait de bons premiers tours avant de céder du terrain à partir du deuxième tiers de course. Que nous annonce 2015 ? Ducati aura toujours son avantage d’être en Factory 2 et d’avoir une règlementation spéciale

Capture

Pour le championnat, il serait très surprenant de voir Iannone ou Dovizioso terminer devant les Honda et Yamaha officielles. On ne devrait pas revivre la même saison que 2007 avec un Stoner au-dessus du lot.

Pour cette première course de l’année, il faudra aussi compter sur celui dont on ne parle plus, mais qui est toujours là et qui aura ses podiums et sa victoire annuelle, Monsieur Dani Pedrosa. Il a surement vécu sa saison la plus difficile en 2014, malgré une année sans blessure, Pedrosa n’a jamais été dans le rythme de son coéquipier. Souvent en retrait lors des essais (malgré 10 premières lignes), en difficulté lors des premiers tours, Pedrosa perdait d’entrée de jeu la possibilité de se battre avec les leaders. Combien de fois a-t-on vu l’espagnol englué vers la 7ème place après les trois premiers virages ? Où est passé le Pedrosa intraitable à l’extinction des feux ? Malgré tout, Pedrosa finissait souvent fort et a compté tout de même dix podiums sur l’année ! Pas mal pour une mauvaise saison.

pedrosa qatar 2015

Mais s’il retrouve ses départs tonitruants, Pedrosa pourrait être un sacré concurrent à surveiller. Exit le Pedrosa qui avait peur en bagarre et perdait toujours en duel. On a vu lors des deux dernières années qu’il pouvait lui aussi être un pilote difficile à doubler et qu’il n’hésitait pas à jouer des carénages. Il pourrait être la bonne surprise de la saison, et pourquoi ne pas rêver au titre en fin d’année ? Ce sera dur, mais il peut finir devant Lorenzo et Rossi.

Sur les essais vus en février et mars, les pilotes officielles n’ont pas toujours été plus rapides que les pilotes des équipes satellites. Même si sur la durée d’une course, les Rossi, Lorenzo, Marquez ou Pedrosa ont un rythme de course supérieur aux autres, il faudra se méfier des Tech3 ou de Cal Crutchlow sur sa Honda LCR.

crutchlow qatar 2015

L’anglais quitte Ducati après une saison catastrophique pour trouver une Honda. Après des premiers essais difficiles, Crutchlow s’est retrouvé il y a dix jours. Il risque d’être encore un peu tendre (façon de parler avec Crutchlow) lors des premières courses, mais dès le retour en Europe, on pourrait bien voir l’anglais dans les premiers rangs. En revanche, on ne sait pas s’il arrivera à tenir sur la durée. Crutchlow n’a jamais réussi une année complète sans trou d’air.

L’autre Honda satellite sera piloter par Scott Redding qui a été assez décevant l’an passé et n’a pas encore trouvé toutes les solutions cet hiver. Il sera dans la nouvelle équipe Marc VDS, qui arrive en MotoGP. Mais l’équipe comme le pilote sont confiants sur la possibilité de Redding d’être rapidement aux avants postes. Attention tout de même à ne pas faire une saison à la Alvaro Bautista de 2014.

Les deux Yamaha Tech3 seront encore pour Pol Espargaro et Bradley Smith. On attend une confirmation pour le plus jeune des Espargaro qui a réalisé une saison de rookie intéressante en 2014. Bradley Smith de son côté a été assez irrégulier en 2014. Avec plusieurs chutes, mais aussi plusieurs tops 5 (dont un podium en Australie), l’année de Smith a été contrastée. Mais son contrat a été renouvelé pour 2015. Il devra prouver plus et finir devant son coéquipier s’il souhaite poursuivre l’aventure avec l’équipe française.

p.espargaro qatr 2015

Pour Pol Espargaro, 6ème du championnat, meilleur rookie, 138 points, on peut dire que sa première année dans le championnat a été une belle réussite. Très souvent sixième (à sept reprises), il a été très régulier malgré quelques erreurs. Son objectif de la saison sera de faire mieux, et de se rapprocher encore plus du podium. Arriver à lutter plus longtemps avec les cadors de la discipline et pas seulement prendre des points.

Sur les essais de pré saison, Smith et Espargaro ont été convaincant, terminant souvent pas très loin (voir devant), les pilotes officiels Yamaha.

Deux équipes sont de retour en MotoGP. Suzuki, avec un duo espagnol, composé d’Aleix Espargaro et de Maverick Vinales d’un côté et Aprilia, avec Marco Melandri et Alvaro Bautista de l’autre.

vinales qatar 2015

Pour l’équipe japonaise, ils ont mis au point leur machine durant un an avec Nobuatsu Aoki et Randy De Puniet. Le français avait eu une wild card lors de la dernière manche de la saison sur le circuit de Valencia. Pas si ridicule que ça dans certaines sections, la moto souffrait d’un déficit important de vitesse dans les lignes droites. Le week-end avait été très mitigé du fait de nombreuses casses mécaniques. Mais durant l’hiver, Suzuki a bien travaillé et semble avoir réussi à avoir un moteur plus solide. Les essais ont été très encourageant avec pour Aleix Espargaro des performances qui le place dans le top 8 et pour Maverick Vinales, une position proche du top 10. Il y aura surement dans la saison des problèmes de fiabilité pour Suzuki, mais ils devraient selon toute logique progresser au fur et à mesure de l’année. Ce sera peut-être un peu court pour viser des podiums, mais surement plus pour terminer vers la 8ème place voir mieux lors de certaines courses.

melandri qatar 2015

Pour Aprilia, la saison risque d’être beaucoup plus longue. Parlons tout d’abord des choses qui fachent avec Marco Melandri. Il voulait rester en WSBK et ne pas revenir en MotoGP. Aprilia ne lui a pas laissé le choix. Le problème, c’est que lorsque Melandri n’a pas envie, Melandri ne se force pas tellement. Il a déjà critiqué la moto, mais surtout il se retrouve dernier à chaque séance d’essais avec quasiment 5 secondes de retard sur le meilleur chrono. Comment un pilote du niveau de Melandri peut terminer aussi loin ? L’italien n’est pas à l’aise sur l’Aprilia, n’arrive pas à trouver le feeling pour avancer, plus son problème de motivation, on se demande actuellemnt quand est-ce qu’il sera remplacé. Aprilia ne pourra pas continuer toute la saison avec un pilote qui termine dernier derrière des pilotes bien moins talentueux. Alvaro Bautista sort d’une année quasi cauchemardesque avec sa Honda Gresini. Plusieurs fois aux alentours de la 15ème place et derrière son coéquipier qui bénéficiait d’une Honda Open sur la fin de saison, il doit se racheter cette année. Malgré une moto complètement neuve, il est moins ridicule que Melandri, se retrouvant malgré tout à quasiment 3 secondes du meilleur chrono. Mais plus les essais passent, plus Bautista progresse. Aprilia devra se rattacher à l’espagnol pour essayer de marquer des points. Mais ce sera difficile.

Comme l’an passé, des équipes seront sous le règlement Open.

Tout d’abord, les plus nombreux seront les Honda avec notamment Karel Abraham. Le tchèque ne fait plus rien depuis deux ans, très souvent blessé ou anonyme. Et pourtant lors des derniers essais au Qatar, il était le plus rapide de cette catégorie en terminant 10ème de la dernière journée. Même si on ne voit pas Abraham rester à cette position sur une course entière et encore moins sur la saison entière, il faudra toutefois compter sur lui pour cette première course de la saison.

hayden qatar 2015

Chez Honda Aspar, Nicky Hayden a vécu une année 2014 très difficile après une blessure à un poignet. Après avoir manqué plusieurs courses, il s’est reconstruit tout doucement puis a travaillé durant l’hiver pour revenir à un niveau correct. Et on peut dire que son repos lui a fait du bien. Il n’a jamais été aussi rapide sur cette Honda Open que lors des essais de Losail. On pourrait retrouver le Hayden combattant que l’on a connu. Alors qu’on pensait le voir terminer sa carrière anonymement, le pilote du Kentucky revit en ces mois de février et de mars. A confirmer sur la saison.

Son coéquipier est l’irlandais Eugene Laverty qui arrive du WorldSBK. Discret, on ne l’entend pas tellement. Il n’a pas encore brillé avec cette moto, mais n’est pas non plus ridicule. Il devrait malgré tout souvent terminer aux alentours de la 15ème place. Un Aoyama amélioré.

miller qatar 2015

La moto devait avoir progressé et pourtant, les résultats lors des essais sont toujours très moyens. Le dernier pilote bénéficiant d’une Honda Open sera Jack Miller dans l’équipe LCR. Le vice-champion du monde Moto3 a surpris en signant directement dans la catégorie reine. Il devra faire encore plus d’efforts que les autres débutants pour apprivoiser une moto aussi puissante. Pour le moment, Miller n’est pas ridicule, mais n’est pas non plus transcendant.

Yamaha Forward a vécu une belle année 2014 avec Aleix Espargaro. Pour 2015, Stefan Bradl sera le pilote numéro 1. L’allemand quitte LCR (sur demande de Honda) après une année assez difficile. La moto a le potentiel pour briller comme l’a montré Espargaro l’an dernier. Pour le moment Bradl n’arrive pas à rentrer dans le top 10. Il lui faudra surement plusieurs GP pour arriver à s’adapter complètement à la Yamaha. Mais un Bradl en confiance avec une bonne moto pourrait être un des animateurs du groupe de pilotes placés en fin de course.

loris baz qatar 2015

Son coéquipier sera Loris Baz. Le français quitte lui aussi le WSBK pour arriver en MotoGP. Pour le moment, Loris apprend à dompter sa Yamaha. Les essais n’ont pas été fabuleux, mais il se rapproche à chaque sortie de Bradl. Il l’a montré sur sa Kawasaki. Il ne lui faut pas longtemps pour arriver à titiller son coéquipier. Il pourrait bien en deuxième partie de saison finir devant Bradl, ce qui serait un bon point, vu l’expérience de l’allemand dans la catégorie.

avintia 2015

L’équipe Avintia aura cette année des Ducati 2014 GP14 avec la règlementation Open. Hector Barbera et Mike Di Meglio seront encore les pilotes de l’équipe espagnole. Après une année 2014 très longue sur une moto complètement dépassée, ils pourraient bien être la surprise de l’année. Bénéficiant déjà d’une Ducati lors des cinq dernières courses de l’année 2014, Barbera avait brillé en terminant  5ème en Australie, 9ème en Malaisie ou 11ème à Valencia alors qu’il n’avait pas réussi à faire mieux que 15ème sur sa FTR. Rapide pendant les essais, Barbera s’est immiscé dans le top 10 lors d’une journée de tests. Di Meglio quant à lui a eu un peu de mal en début d’hiver avec sa nouvelle moto. Mais le français a terminé devant son coéquipier sur la dernière séance d’essais. Il pourrait bien marquer des points lors de chaque manche cette année.

Vous aimerez peut-être :

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

moto2 le mans

[GP de Catalogne] Présentation des Moto2

Attention ! Le champion du Monde est de retour. Tito Rabat...

wpilote

Nous contacter

Pour nous contacter, merci de remplir le formulaire ci-dessous. Nous...

spies

Ben Spies

·Date de naissance : 11 Juillet 1984 · Lieu de naissance...

rossi_004_motogp_2013_usa_laguna_seca

Valentino Rossi

   Date de naissance: 16 Février 1979 Lieu de naissance:...

mgp_2011_02_23_Sepang_MarcoSimoncelli_56701298483742

Marco Simoncelli (1987-2011)

 Marco Simoncelli nous a quitté le 23 octobre 2011 sur...

Italie – 3 Juillet

MotoGP : Pos. No. Rider Manufacturer Time Diff 1 1...