Toutes nos excuses, aucun Tweet n'a pu être chargé.
S'abonner à Twitter
qatar course moto3

[Moto3] Présentation du GP des Amériques

Un français leader du championnat du Monde ! Cela faisait longtemps que l’on n’avait plus vu ça. La dernière fois datait de 2008 et du titre de Mike Di Meglio. Et c’est son ami Alexis Masbou qui met fin à cette longue disette. Et cette année en Moto3, on devrait avoir souvent deux français aux avants postes. Fabio Quartararo a fait une très belle première course en Mondial. Les italiens seront aussi dangereux avec Enea Bastianini ou Niccolo Antonelli. Mais aussi les espagnols avec Vinales et Vazquez. Sans oublier le portugais Vinales ou l’anglais Kent. Un vrai championnat du monde.

Cette deuxième manche du championnat du Monde Moto3 s’annonce aussi passionnante que la première. Voir 14 pilotes en deux secondes, une dizaine de pilote qui se battent pour la victoire durant les 20 tours de la course, c’est tout ce qu’on aime. Et on adore aussi quant au final c’est un français qui s’impose.

Alexis Masbou est le plus âgé du championnat avec Efren Vazquez. Mais plutôt de dire qu’il et vieux, il faut dire qu’il est expérimenté. Et c’est peut-être bien ce qui lui a permis de remporter cette deuxième victoire en carrière. Grâce, comme très souvent, à un dernier tour de folie, Masbou s’est imposé sur la ligne devant Enea Bastianini et Danny Kent. Il est à noter que ce podium était déjà celui de la République Tchèque dans le même ordre lors de la victoire de Masbou. Sauf que la course du Qatar était plus serrée. Le français s’impose avec 142 millièmes d’avance sur Kent, alors que l’été dernier, Kent était à 187 millièmes !

Il est impossible de donner un favori pour cette course. Le niveau des pilotes est beaucoup trop homogène en ce début de saison pour avoir un avis.

On peut toutefois dire qu’il faudra compter comme prévu sur le team Leopard avec Danny Kent et Efren Vazquez. Comme souvent, Vazquez avait une bonne vitesse de pointe dans la ligne droite.

Les rookies du team Estrella Galicia 0,0 ont eux aussi montré qu’ils étaient au niveau du championnat du Monde. Fabio Quartararo a mené à plusieurs reprises le GP, étant même leader à deux tours de l’arrivée. Malheureusement, il a mal géré le dernier tour et a du se contenter de la 7ème place. Quand les derniers tours arrivent, il faut plus jouer avec la tête qu’avec la poignée de gaz. Mais le jeune français apprendra à chaque course. Son coéquipier Jorge Navarro n’avait pas pris le leadership, mais n’a jamais été largué par le groupe de tête. Il termine 12ème mais lui aussi aurait pu viser bien plus haut.

La grosse déception de cette première course est pour Miguel Oliveira. Le portugais très rapide durant les essais a chuté dès le premier virage. Malgré un retour rapide sur la moto, il est bien entendu reparti dernier de la course et a remonté de nombreux pilotes pour échouer à la 16ème place à seulement 7 petites secondes. Le portugais a montré qu’il faudra compter sur lui. Il est peut-être bien le grand favori pour cette saison.

Les italiens ont connu des fortunes diverses. Tout d’abord, honneur à Enea Bastianini qui après avoir réalisé le 16ème temps des qualifications, il a réussi à rejoindre le groupe de tête avant de se porter en tête dans les derniers kilomètres. Mais il s’est fait passer sur la ligne par Masbou et devra donc attendre pour fêter sa première victoire.

Francesco Bagnaia, pilote du team Aspar, a comme il l’avait montré à quelques reprises l’an passé un sacré coup de guidon. Souvent à la limite, Bagnaia n’a pas peur de jouer des coudes. N’hésitant pas à accélérer même en étant en dehors de la piste sur l’herbe synthétique, il a frotté son carénage contre plusieurs de ses adversaires. Il termine 9ème au Qatar mais aurait lui aussi très bien pu remporter la course.
Niccolo Antonelli avait été très rapide durant les essais. Mais pendant la course, le pilote du team Ongetta, qui reste sur une année 2014 assez catastrophique (toujours par terre) a peut-être préféré assurer et prendre des points plutôt que de finir dans le gravier qatari. Il semblait moins facile que lors des séances d’essais libres.

Mais il y a aussi des grosses déceptions pour les italiens avec les deux pilotes du team Sky VR46. Tout d’abord Romano Fenati, qui comme souvent a été très inconstant. Pas dans les points, il a même abandonné dans le dernier tour. Cela pourrait couter cher à l’italien. On se souviendra que l’an passé sur ce circuit, Fenati avait terminé 2ème après avoir là aussi raté son entame (seulement 12ème au Qatar).
Son coéquipier Andrea Migno ne connaissait pas le circuit asiatique. Et cela s’est vu. La révélation de la fin de saison dernière n’a pas pu faire mieux que 26ème en course !

Pour terminer, n’oublions pas de parler du troisième français de la catégorie avec Jules Danilo. Le pilote Ongetta n’a pas été chanceux pour la course. Deux petites sorties de piste avec accrochage et Danilo n’a pas pu être dans le groupe de tête. Il aurait surement eu du mal à finir dans les points, mais en tout cas, il faut noter qu’il est plus rapide que la saison dernière ! Encourageant, surtout que son coéquipier Antonelli nous a montré que la moto fonctionnait bien.

Vous aimerez peut-être :

Laisser un commentaire

moto2 le mans

[GP de Catalogne] Présentation des Moto2

Attention ! Le champion du Monde est de retour. Tito Rabat...

wpilote

Nous contacter

Pour nous contacter, merci de remplir le formulaire ci-dessous. Nous...

spies

Ben Spies

·Date de naissance : 11 Juillet 1984 · Lieu de naissance...

rossi_004_motogp_2013_usa_laguna_seca

Valentino Rossi

   Date de naissance: 16 Février 1979 Lieu de naissance:...

mgp_2011_02_23_Sepang_MarcoSimoncelli_56701298483742

Marco Simoncelli (1987-2011)

 Marco Simoncelli nous a quitté le 23 octobre 2011 sur...

Italie – 3 Juillet

MotoGP : Pos. No. Rider Manufacturer Time Diff 1 1...