Toutes nos excuses, aucun Tweet n'a pu être chargé.
S'abonner à Twitter
rossi jerez

[MotoGP] Présentation du GP de France

Ce week-end aura lieu la cinquième manche du championnat du Monde. Et c’est sur le circuit Bugatti du Mans que les pilotes ont rendez-vous. Et cette année, le public français sera gâté avec un Valentino Rossi qui arrive en tête du championnat MotoGP, un compatriote leader en Moto2 avec Johann Zarco et l’espérance de voir la première victoire en Mondial de Fabio Quartararo en Moto3.

CD8sdA4UkAAE9L8.jpg large

Cela faisait depuis l’année 2009 que Valentino Rossi n’avait pas débuté le GP de France en tant que leader du championnat du Monde. Après quatre courses, Rossi n’a toujours pas lâché la tête et continue à surprendre. Cette fois, aucun doute, il sera un des favoris à la couronne mondiale et il faudra compter sur lui jusqu’à Valencia. Malgré tout, Le Mans n’est pas une piste où Rossi a souvent réussi. Il n’a que trois victoires sur le circuit Bugatti, ce qui est relativement peu par rapport à d’autres circuits où il s’est souvent imposé.
Déjà auteur de quatre podiums cette année, Rossi fera-t-il la passe de cinq ? Logiquement oui !

dovi jerez

Il faudra se méfier particulièrement des Ducati. En effet, Le Mans est une des rares pistes où les rouges ont été performants lors des dernières années. On se souvient que deux des trois podiums de Rossi sur Ducati avaient eu lieu sur ce circuit. Lors des deux dernières années, Andrea Dovizioso a lui aussi brillé avec Ducati avec deux premières lignes. Mais comme souvent, la Ducati ne tenait pas le rythme de la course entière. Cette année, cela devrait être différent. Dovizioso est déjà monté sur trois podiums en quatre courses, Iannone brille aussi, sans parler de Danilo Petrucci et Yonny Hernandez qui arrivent à terminer dans les 10. Surtout, les Ducati réalisent toujours de belles qualifications. Et cela peut être important surtout sur un circuit comme Le Mans où il est assez difficile de doubler. Ce ne serait pas surprenant de voir encore une Ducati sur le podium. Et s’il y a bien un GP que Ducati peut remporter, c’est bien au Mans.
Attention, Andrea Iannone s’est blessé à une épaule lors de tests au Mugello. L’italien est tombé à deux reprises et souffrirait d’une luxation de l’épaule. A voir s’il sera à 100%.

Mais pour cela, il faut battre différents adversaires affamés.

marquez jerez

Tout d’abord Marc Marquez qui ne compte qu’une victoire en quatre courses. Il n’est plus aussi dominateur que l’an passé, et compte déjà deux erreurs. Il sait que ses adversaires ont progressé, et on l’a vu à Jerez, il n’a pas tenté le diable pour suivre Lorenzo. Il apprend encore de ses erreurs et notamment de celle commise en Argentine. Avec 26 points de retard sur Rossi, il n’y a pas péril en la demeure pour le champion du Monde, mais il ne faudra pas trainer, surtout quand on voit que Rossi est toujours sur la boite.

Jorge Lorenzo a retrouvé les joies de la victoire à Jerez. Cela faisait depuis Motegi l’an passé et six courses (sa plus longue disette depuis 2008) qu’il n’avait pas franchi la ligne en tête. Et le week-end espagnol a été exceptionnel pour Lorenzo. En tête dès le vendredi matin, il a fait une course à la Lorenzo. Un départ canon et on ne le revoit pas. Des tours toujours très constants, pas une seule erreur pendant les 45 minutes de la course, du grand Lorenzo ! Et cela lui fait du bien à la tête. Lui que l’on voyait renfermé, qui faisait la tête, surtout avec la domination de Rossi, on l’a enfin revu content et souriant. Et pour le championnat, on ne peut qu’apprécier.

Verra-t-on Dani Pedrosa au départ et si oui, que peut-on attendre ? Depuis les minutes qui ont suivi son annonce de forfait pour la course suivant en Argentine, les nouvelles sont très maigres. Pedrosa s’est fait opérer du syndrome des loges pour la troisième fois, son retour était tout d’abord évoqué à Jerez, mais l’espagnol a préféré attendre encore deux semaines. Pas d’annonce pour le moment sur sa présence au Mans, mais s’il est de nouveau forfait, il cela ne sentirait pas très bon pour la suite de l’année ! Au pire des cas, Hiroshi Aoyama sera toujours content de grimper sur la RCV. Même si c’est pour finir en dehors des points.
Finalement, Pedrosa a annoncé ce mardi qu’il serait bien de retour.

crutchlow argentine

Celui qu’il faudra surveiller est à n’en pas douter Cal Crutchlow. L’anglais, après deux premières courses moyennes, est monté sur le podium en Argentine avant de terminer 4ème à Jerez. Il semble avoir trouvé comment faire fonctionner sa Honda. Même si pour le moment il n’arrive pas à se battre avec les leaders, il n’est jamais très loin. Il lui manque encore un ou deux dixièmes pour pouvoir dès le départ montrer son carénage en tête de course.

tech3 jerez

Comme chaque année, Le Mans est un GP important pour Tech3. L’équipe française sera à domicile devant de nombreux fans. Bradley Smith et Pol Espargaro peuvent faire une belle performance. Smith fait un début de saison correct. Il n’a pas fait encore un coup d’éclat, mais est toujours placé entre la  6 et 8ème place. De son côté, Pol Espargaro reste sur un très beau week end à Jerez. L’espagnol a été rapide dès le vendredi, a réalisé le meilleur chrono du warm up et a terminé en 5ème position. Les deux pilotes voudront terminer à cette place qui est atteignable. Se battre avec Crutchlow notamment est largement dans les cordes du duo.

Suzuki sera aussi à surveiller du fait que Le Mans n’est pas un circuit pour les gros moteurs. On sait que la Suzuki est rapide en courbe, bénéficie d’un bon chassis. Aleix Espargaro pourrait bien encore mettre sa moto sur une des deux premières lignes. Pour Maverick Vinales l’objectif sera de terminer dans les 10 et finir devant les pilotes Open.

loris baz

Loris Baz, pour son premier GP au Mans visera les points comme à chaque course. Le français qui a vécu un week-end à Jerez très difficile avec du manque de grip dès le vendredi matin avait dû abandonner après une chute le dimanche. Il voudra se faire pardonner devant ses nombreux fans, dommage que je ne sois pas là pour le supporter !

Mike Di Meglio n’a lui toujours pas ouvert son compteur point et souffre de la comparaison de son coéquipier Hector Barbera qui a déjà terminé deux fois en tant que meilleur pilote Open. Souvent aux alentours de la 20ème place, Di Meglio n’arrive pas à réaliser de bons résultats avec sa Ducati. Mais il retrouve un circuit qui lui avait réussi en 2008, où on s’en souvient, il s’était imposé lors d’une course de 5 tours avant de s’envoler vers le titre mondial.

Vous aimerez peut-être :

Laisser un commentaire

moto2 le mans

[GP de Catalogne] Présentation des Moto2

Attention ! Le champion du Monde est de retour. Tito Rabat...

wpilote

Nous contacter

Pour nous contacter, merci de remplir le formulaire ci-dessous. Nous...

spies

Ben Spies

·Date de naissance : 11 Juillet 1984 · Lieu de naissance...

rossi_004_motogp_2013_usa_laguna_seca

Valentino Rossi

   Date de naissance: 16 Février 1979 Lieu de naissance:...

mgp_2011_02_23_Sepang_MarcoSimoncelli_56701298483742

Marco Simoncelli (1987-2011)

 Marco Simoncelli nous a quitté le 23 octobre 2011 sur...

Italie – 3 Juillet

MotoGP : Pos. No. Rider Manufacturer Time Diff 1 1...