Toutes nos excuses, aucun Tweet n'a pu être chargé.
S'abonner à Twitter
jerez moto3

[Moto3] Présentation du GP de France

En Moto3, le championnat est largement par Danny Kent. L’anglais sur sa moto Leopard enchaine les victoires en ce début de saison avec déjà trois victoires consécutives. Un beau 91/100 au niveau des points. Le Johnny Rea des Moto3 ! Une année 2015 qui s’annonce assez belle pour la Perfide Albion.
Mais ce week-end, désolé, la victoire reviendra à un français ! Ils nous ont déjà brûlé Jeanne d’Arc, on ne va pas non plus leur laisser une victoire au Mans !

Et ils seront trois pour faire briller nos couleurs ce week-end !

fabio

Tout d’abord, honneur au plus jeune avec Fabio Quartararo. L’adolescent qui boit du jus d’orange sur le bateau mouche sur la Seine pendant que ses amis boivent du champagne voudrait bien remporter sa première victoire en championnat du Monde devant son public. Fabio connait déjà le circuit puisque la saison dernière, une manche du championnat CEV avait eu lieu sur le circuit manceau le même week-end que le Championnat du Monde. Et le numéro 20 avait fait retentir la Marseillaise (comme huit autres fois sur 11 courses !) devant un public déchainé ! Il est depuis le début de saison parmi les hommes forts. Même lorsqu’il découvre les circuits, il se retrouve en tête.

A Jerez, il n’est pas passé loin de sa première victoire. Dans un groupe de quatre durant toute la course, Fabio a malheureusement terminé à la plus mauvaise position mais aura tenté le tout pour le tout dans le dernier virage pour s’imposer. On ne peut que le féliciter pour cet état d’esprit ! Troisième du championnat avec 52 points, Quartararo pourrait  s’il remporte la course devenir un sérieux prétendant pour le titre.

danilo jerez

Le deuxième plus jeune français est Jules Danilo. Alors on ne va pas se mentir, ce sera dur pour lui de viser la victoire ou le podium. Mais le pilote Honda Ongetta a marqué ses premiers points à Jerez en terminant 12ème à quelques centièmes de la 9ème place. C’est la meilleure perf de la carrière de Danilo. Mais surtout il n’est pas si loin que ça depuis le début de saison. Souvent en queue de peloton, il a surtout du mal lors des qualifications. Souvent aux alentours de la seconde de retard, il lui manque encore 3 ou 4 dixièmes pour gagner une dizaine de positions sur la grille. Et dans ces cas-là ce serait bien plus simple de briller !

Danilo connait le circuit depuis de nombreuses années (contrairement à Quartararo) et il ne serait pas surprenant de le voir dans le groupe de tête dans les premiers tours si comme depuis le début d’année on se retrouve avec un groupe d’une quinzaine de pilotes en bagarre pour le podium.

Un bon top 10 serait déjà une très belle performance !

masbou jerez

Et on termine notre présentation des français avec le moins jeune, Alexis Masbou. Son début de saison est très moyen. Si on enlève la course du Qatar, il est même mauvais puisque Alexis a chuté à deux reprises et a vécu une course très difficile à Jerez, ayant des problèmes d’embrayage durant le week-end. Mais on sait très bien que Masbou a la vitesse, l’expérience et surtout le talent pour remporter ce GP à domicile. Lui qui il y a 10 ans avait brillé lors d’une de ses premières courses en Mondial avant de chuter. Si Alexis veut encore rêver au titre, il devra gagner ou terminer sur le podium. Il a grillé l’essentiel de ses jokers lors des trois dernières courses ! Ses amis Mike Di Meglio et Louis Rossi ont déjà remporté ce GP, à Alexis de les rejoindre dans l’histoire de la moto française !

Malheureusement, ou heureusement, ils y a de nombreux autres pilotes qui peuvent s’imposer.

kent jerez

Tout d’abord Danny Kent qui réalise un excellent début de saison. L’anglais a gagné de différentes façons cette année avec tout d’abord la facilité en Argentine ou aux Etats Unis, puis en bagarre à Jerez. C’est le pilote de la catégorie avec le plus de victoires en Moto3, lui qui avait déjà brillé il y a trois ans avec une belle saison quand il était pilote de l’équipe Red Bull Ajo KTM. Avec plus de maturité et au vu de son début de saison, il est aujourd’hui le grand favori pour le titre et sera difficile à aller chercher.

Son coéquipier Efren Vazquez est de son côté deuxième du championnat. Comme souvent avec Vazquez, on ne le voit pas trop, on ne l’entend pas, mais il est toujours dans le top 5.

Le troisième pilote Leopard, Hiroki Ono n’est pas en réussite en ce début de saison, puisqu’il ne compte que 4 points. Pourtant, on a souvent vu le japonais aux avants postes. Mais il chute trop souvent. Un peu trop ambitieux certaines fois, Ono doit se calmer et pourrait être un sérieux outsider.

binder oliveira

L’équipe Ajo a réalisé une belle course à Jerez avec un double podium. Brad Binder et Miguel Oliveira ne sont pas passés loin de leur première victoire en Mondial mais ont du s’incliner face à Kent. On peut être persuadé qu’ils voudront leur revanche dès ce week-end. Oliveira avec ses deux erreurs en début de saison a perdu gros par rapport à Kent par exemple. Mais le portugais devrait enfin pouvoir entendre l’hymne national de son pays cette année. On ne voit pas comment il pourrait échapper à la victoire.

Brad Binder pourrait lui aussi faire résonner le Nkosi Sikelel’ iAfrika cette année. Et ce serait bien la seule fois de l’année où on pourrait entendre du zoulou ou de l’afrikaans sur une course de moto en 2015 ! Saviez-vous que l’hymne sud-africain est chanté en cinq langues différentes alors que le pays a 11 langues officielles ? L’hymne est aussi appelé Die Stem, qui était le nom de l’hymne avant 1991 et la fin de l’apartheid !
Bref, depuis la fin de saison dernière, Binder est un sérieux outsider pour chaque course.

Le dernier pilote de l’équipe d’Aki Ajo, Karel Hanika devrait avoir plus de mal à faire un bon résultat. Malgré un bon début d’année, il partira en dernière position après avoir percuté Juanfran Guevara dans le tour d’honneur à Jerez. Guevara qui s’est cassé le bras sur le coup.

navarro

Les espagnols n’ont toujours pas gagné une course de l’année. Il faut remonter à de longues années en arrière pour ne pas avoir vu le drapeau rouge et jaune en haut du podium après quatre courses. Et excepté Vazquez, il y a pourtant de nombreux prétendants avec Isaac Vinales qui était sur le podium en Argentine, ou encore les rookies Jorge Navarro et Jorge Martin. Les deux jeunes pilotes ont comme Quartararo déjà roulé au Mans l’an passé (tout comme Maria Herrera ou Hiroki Ono par exemple) grâce au CEV. Navarro contrairement à Quartararo n’a pas la même constance que le français puisqu’il a trop souvent fini au sol. Mais il a lui aussi la vitesse pour être sur le podium.

Mais ce sont surtout les italiens qui peuvent faire résonner un nouvel hymne national cette année. Avec Pecco Bagnaia, Romano Fenati, Enea Bastianini, Niccolo Antonelli, voir Andrea Locatelli, les italiens ont les armes pour briller.

Tout d’abord avec Romano Fenati. On ne sait pas à quoi s’attendre avec le pilote Sky. Il peut gagner, être 8ème, comme 15ème. Il est toujours très inconstant et contrairement à un Kent qui a muri ses derniers mois, Fenati trouve toujours une nouvelle excuse pour expliquer ses mauvaises performances.

bagnaia

Francesco Bagnaia pourrait redonner le gout de la victoire à Apsar Martinez. L’ancienne meilleure équipe de la catégorie est en difficulté depuis quatre saisons et le passage en Moto3. Bagnaia a un style de pilotage assez rugueux, pour le moment ça ne passe pas, mais attention à lui.

 

Le chat noir qui se trouve dans le carénage de Niccolo Antonelli sera peut-être resté à la frontière espagnole. En tout cas c’est ce qu’espère le pilote Ongetta. Victime d’une panne à Jerez, d’un strike de Navarro en Argentine, Antonelli pourtant souvent dans les leaders ne compte que 8 points. Comme la saison dernière, il brille lors des essais, mais lorsque la course arrive, rien ne se passe comme prévu.

bastianini jerez

Mais celui qui est le plus proche de la victoire est sans aucun doute Enea Bastianini. Le jeune pilote Gresini est passé tout proche au Qatar ne devant s’incliner que dans les derniers mètres face à Alexis Masbou. Souvent auteur de petites erreurs comme à Jerez dans le premier tour où il repart en 18ème position, il fait toujours de belles remontées. Le jour où il partira devant et ne fera pas de bêtises, il sera un sérieux candidat à la victoire.

Les derniers pilotes qui peuvent être dans les dix seront Niklas Ajo, Livio Loi, John McPhee ou Jakub Kornfeil. Mais on ne va pas se le cacher, peu de chance d’entendre le Maamme, La Brabançonne ou le Kde domov Muj ? Bon pour l’hymne tchèque, je ne connais pas très bien sa signification, merci Wikipedia pour le nom !

Alors, serez-vous de la partie ? Devant votre TV ou dans les tribunes ? Si avec cette présentation vous ne voulez pas regarder la course, on ne peut plus rien pour vous.

credits photos: Facebook et Twitter des pilotes et teams

Vous aimerez peut-être :

Laisser un commentaire

moto2 le mans

[GP de Catalogne] Présentation des Moto2

Attention ! Le champion du Monde est de retour. Tito Rabat...

wpilote

Nous contacter

Pour nous contacter, merci de remplir le formulaire ci-dessous. Nous...

spies

Ben Spies

·Date de naissance : 11 Juillet 1984 · Lieu de naissance...

rossi_004_motogp_2013_usa_laguna_seca

Valentino Rossi

   Date de naissance: 16 Février 1979 Lieu de naissance:...

mgp_2011_02_23_Sepang_MarcoSimoncelli_56701298483742

Marco Simoncelli (1987-2011)

 Marco Simoncelli nous a quitté le 23 octobre 2011 sur...

Italie – 3 Juillet

MotoGP : Pos. No. Rider Manufacturer Time Diff 1 1...