Toutes nos excuses, aucun Tweet n'a pu être chargé.
S'abonner à Twitter
motogp-catalunya-qualifying-lorenzo

[MotoGP Catalunya] Lorenzo et Yamaha seuls au monde

Au terme d’une course marquée par de nombreuses chutes (seulement 16 pilotes à l’arrivée), Jorge Lorenzo a su déjouer les embûches pour signer une 4ème victoire consécutive. Il devance Rossi et Pedrosa, alors que Marquez et Dovizioso sont partis à la faute, ce qui laisse augurer d’un duel pour le titre en les deux pilotes Yamaha.

Sous un soleil de plomb loin d’être inhabituel en Catalogne (il faut remonter à 2000 pour trouver trace de courses sous la pluie à Montmelo), les qualifications sont source de nombreuses surprises. La pole est revenue au local de l’étape, Aleix Espargaro, qui ne devance personne d’autre que son rookie de coéquipier Maverick Vinales ! La dernière pole d’une Suzuki remonte à Vermeulen en 2007, le dernier doublé  en qualifications à Schwantz et Barros à Assen en 1993, soit deux ans avant la naissance de Vinales ! Le bleu est de mise en première ligne avec le troisième temps de Lorenzo, de nouveau favori désigné de la course. La seconde ligne est composée de Marquez, Dovizioso et Pedrosa. Rossi se qualifie pour la 5ème fois sur 7 cette saison en 3ème ligne, alors que le poleman du Mugello Iannone n’est que 12ème.

Le Suzuki ne profitent pas de leur position de pointe puisque le holeshot est signé par Lorenzo, devant Dovizioso, Marquez, Smith, Pol Espargaro, Crutchlow et Rossi. L’Anglais de chez LCR se fait déborder par l’Italien dans le curvone Renault (trosième virage, un très long droite parabolique) avant de se faire toucher par Aleix Espargaro dans le droite suivant, la curva Repsol (encore un long virage un peu plus serré propice aux dérives de l’arrière). Suite à ce contact Cruchlow élargit et perd l’avant, un nouveau résultat blanc pour lui après sa chute au Mugello.

Pour éviter une nouvelle course en solitaire de la part de Lorenzo, Marquez dépasse Dovizioso sans coup férir et se cale dans la roue du Majorquin. Dans cette même optique, Rossi imite Pol Espargaro et prend le dessus sur Smith au cours de ce premier tour très animé, dont les grands perdants sont les Suzuki (remonté 7ème et en lutte avec la Ducati de Hernandez)  et Pedrosa seulement 10ème derrière Iannone.

La Ducati de Dovizioso accuse déjà le coup pour suivre le duo de tête, alors que derrière lui Rossi passe Pol Espargaro à la curva Repsol. Mais le pilote de Forli est réputé pour ses freinages de trappeur et son choix de pneu avant plus dur que la concurrence ne va pas simplifier la tâche de Rossi dans sa quête de remontée. Aleix Espargaro peut, lui, regretter son envol manqué car il se joue lui aussi sans difficulté des Tech 3 de son frère et de Smith.

Marquez met une pression constante sur les épaules de Lorenzo, mais le champion du monde en titre commet une erreur au freinage du virage 10 (l’entrée dans le stadium, dernier « spot » de dépassement  avant la ligne d’arrivée), arrive trop fort, manque de percuter Lorenzo et finit son embardée dans les graviers, mettant ainsi un terme à ses espoirs de victoire (et de titre ?), avec son 3ème abandon cette saison.

Rossi passe enfin Dovizioso dans le 5ème virage du 4ème tour (une épingle à gauche en descente, virage le plus lent de ce circuit de Catalunya où les pilotes viennent frôler les vibreurs relevés… avec leurs épaules !!!), se lançant ainsi à la chasse de son équipier (le retard est alors de l’ordre d’une seconde et demie).

Derrière Pol Espargaro se fait déposer dans la ligne droite des stands du 5ème tour par Smith et Pedrosa, avant de chuter dans le curvone Renault. Le dernier représentant de Honda Repsol se débarrasse de l’Anglais dans le virage 10 et a Aleix Espargaro en ligne de mire. Derrière ce groupe on retrouve pêle-mêle Iannone, Redding, Petrucci, Vinales et Bradl.

Lors du 6ème tour c’est au tour de Dovizioso de partir à la faute à la sortie de la curva Repsol, lui qui est d’ordinaire un des pilotes les plus sûrs du plateau. Cela met Aleix Espargaro sur le podium provisoire l’espace d’un tour, où il se fait déborder dans la ligne droite des stands par Pedrosa.

En tête, l’écart entre les deux pilotes Yamaha reste stable une poignée de tours avant de monter petit à petit et de culminer à 2s1 vers la mi-course. L’affaire semble alors entendue, et la lutte n’est guère plus passionnante derrière, où Pedrosa roule sur un rythme plus élevé que ceux derrière lui, Aleix Espargaro garde une marge suffisante sur Smith qui doit lui composer avec la menace de Iannone. Le duel le plus concret est alors celui entre Bradl et Petrucci pour la 9ème place.

Lors de la seconde moitié de la course, on assiste à la remontée de Vinales sur Redding (il passe le Britannique au 17ème tour en deux temps), ainsi qu’à celle de Iannone sur Smith (dépassement au 18ème tour). L’Italien, sur sa lancée, met la pression à la Suzuki d’Espargaro qui part à la faute 3 tours plus tard au virage 5.

Le spectacle a eu lieu en fait devant. Lors de la seconde partie de course, Rossi, un poil plus à l’aise avec une température plus élevée que le reste du week-end, parvient à grignoter dixième à dixième une partie du retard qui le sépare de Lorenzo. Le Majorquin, leader de chacun des tours de ces 4 dernières courses (nouveau record), parvient à trouver les ressources pour endiguer cette remontée et conserver une avance de 8 dixièmes sur la ligne.

Cette victoire, la quatrième d’affilée (une première pour lui) lui permet de revenir à un petit point de Rossi avant le Grand Prix d’Assen. L’Italien,  de nouveau parti de trop loin pour jouer la gagne, peut toutefois se satisfaire d’une meilleure course qu’à Jerez, le Mans ou au Mugello. Pedrosa met fin à sa traversée du désert avec son premier podium 2015 même s’il termine à plus de 19s de Lorenzo. Iannone limite très bien la casse avec la 4ème place lors d’un week-end où il était en retrait, devançant Smith, Vinales, Redding, Bradl, Petrucci, Bautista, Miller, Laverty, Baz, Di Meglio et De Angelis. Barbera finit 16ème et dernier à 1 tour.

Prochaine étape dans 13 jours (le samedi donc) pour le Dutch TT d’Assen.

 

Vous aimerez peut-être :

Tags: , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

moto2 le mans

[GP de Catalogne] Présentation des Moto2

Attention ! Le champion du Monde est de retour. Tito Rabat...

wpilote

Nous contacter

Pour nous contacter, merci de remplir le formulaire ci-dessous. Nous...

spies

Ben Spies

·Date de naissance : 11 Juillet 1984 · Lieu de naissance...

rossi_004_motogp_2013_usa_laguna_seca

Valentino Rossi

   Date de naissance: 16 Février 1979 Lieu de naissance:...

mgp_2011_02_23_Sepang_MarcoSimoncelli_56701298483742

Marco Simoncelli (1987-2011)

 Marco Simoncelli nous a quitté le 23 octobre 2011 sur...

Italie – 3 Juillet

MotoGP : Pos. No. Rider Manufacturer Time Diff 1 1...