Toutes nos excuses, aucun Tweet n'a pu être chargé.
S'abonner à Twitter
zarco

[Moto2] Présentation de la saison

Johann Zarco remet son titre en jeu dès ce week-end pour la première manche de la saison sur le circuit de Losail au Qatar. Premier pilote français champion du Monde dans cette catégorie créée en 2010, Zarco a vécu une fantastique année 2015. Avec huit victoires et 14 podiums, difficile de faire mieux pour 2016. Son objectif sera bien entendu de doubler, chose qui ne s’est jamais vu dans cette catégorie. Puis penser à un passage en MotoGP pour 2017.
Mais il ne sera pas seul à vouloir devenir champion du Monde. Alex Rins, meilleur rookie en 2015 sera le principal adversaire du français. Véritable révélation de la saison passée, Rins est monté sur 10 podiums. Avec une année d’expérience en plus, l’espagnol pourrait bien être celui qui mettra fin à la domination de Zarco.
Excepté le départ d’Esteve Rabat tous les protagonistes de 2015 seront encore là avec des petits nouveaux comme Miguel Oliveira ou Danny Kent.


Ajo Motorsport (Kalex) : Johann Zarco

zarco
Que dire sur Johann Zarco pour 2016 ? On ne peut espérer qu’une saison égale à 2015 mais cela sera difficile. Rien ne semblait pouvoir lui arriver l’an passé. On sentait à chaque course que le français allait gagner son duel avec son adversaire direct. Il semblait s’amuser sur la moto. Large vainqueur au championnat, Zarco n’a commis aucune erreur dans la saison. Douze podiums consécutif, un record pour un français, huit victoires, là encore un record pour un pilote de l’hexagone.
Mais le plus dur est de confirmer. Et sur les essais de pré saison, Zarco ne domine pas autant que l’an dernier. Alors qu’il était toujours le plus rapide en Février-Mars 2015, cette année c’est différent. Une petite chute à Jerez, mais avec des conséquences au niveau mental. Zarco a perdu confiance en sa moto, il a même décidé de mettre fin à ses essais et n’a pas tourné lors de la troisième journée. A Losail, il n’est pas largué, mais n’est pas premier à environ une demi-seconde de la tête. On se souvient du premier GP 2015, où malgré un problème mécanique, Zarco était largement au dessus de ses adversaires.

Paginas Amarillas HP 40 (Kalex) : Alex Rins, Edgar Pons

rins
Celui qui est avec Zarco le principal favori. On a eu Maverick Vinales il y a deux ans sur cette moto jaune, on a eu Alex Rins l’an passé. Sito Pons trouve toujours le pilote qui brille d’entrée. Même si on savait depuis plusieurs années que Rins était talentueux, il n’a pas déçu pour sa première année en Moto2. Là où son ancien coéquipier Alex Marquez était anonyme, Rins a tout de suite été en bagarre pour la victoire. Malgré son inexpérience et bien entendu quelques erreurs, Rins est celui qui a le plus embêté Zarco en 2015. Son passage en MotoGP pour 2017 est déjà quasi acté, Rins voudrait bien enfin remporter une couronne mondiale.

Edgar Pons sera le coéquipier de Rins cette année. Le fils du patron, petit frère d’Axel, a remporté le Championnat CEV  l’an passé. Il découvrira les circuits cette année puisqu’il n’a jamais été en Mondial. Il ne faudra pas attendre beaucoup de sa part en ce début de saison, mais il pourrait bien s’immiscer dans le top 10 à quelques reprises.

Estrella Galicia 0,0 Marc VDS (Kalex) : Franco Morbidelli, Alex Marquez

morbidelli
L’équipe VDS perd Esteve Rabat qui monte en MotoGP mais récupère Franco Morbidelli. La révélation italienne 2015 en Moto2 a vécu une fin d’année difficile après une blessure à la jambe. Il est enfin remis à 100% et pourrait bien être un des prétendants à la victoire lors de plusieurs manches. N’oublions pas que la saison passée, il était souvent dans le top 6. On ne parlait pas tellement de lui, mais il brillait.

Alex Marquez devra réaliser une meilleure saison que 2015. Le petit frère de, champion du Monde Moto3 en 2014, a vécu une année 2015 difficile. Rarement dans le top 10, il n’était qu’un pilote parmi tant d’autres. Et cela fait mal quand on dispose du meilleur team du plateau.

Dynavolt Intact GP (Kalex) : Jonas Folger, Sandro Cortese

folger
Un team 100% allemand avec Jonas Folger qui quitte l’équipe espagnole AGR pour devenir coéquipier de Sandro Cortese. Folger, on le connait, c’est du ON/OFF. Soit il est sur le podium, soit il est 15ème. Difficile de penser qu’il sera un homme qui se battra pour le titre. Mais Folger est typiquement le pilote qui comptera dans la saison. S’il est confiance, il peut devenir imbattable. Encore faut-il devenir régulier. Mais on l’a vu la saison dernière avec Zarco, quand un pilote est en confiance, il peut faire très mal.

Pour Sandro Cortese, on ne le voit pas jouer le titre mais les places d’honneurs. Souvent dans le top 10, il lui manque la petite étincelle pour briller aux avant-postes. Mais il peut sur certaines courses jouer devant pour le podium, notamment dans les premiers tours.

Federal Oil Gresini (Kalex) : Sam Lowes

lowes
Sam Lowes avait réussi un magnifique début de saison en 2015. On le voyait en principal prétendant au titre. Mais comme en 2014, Lowes a commis de nombreuses erreurs et est rentré dans le rang. Pourtant l’anglais termine tout de même 4ème du championnat. Il change d’équipe pour 2016 et trouve refuge chez Gresini. L’équipe italienne a remporté le premier titre Moto2 en 2010 avec Elias (sur Moriwaki).
On ne sait pas si Gresini est la bonne équipe pour vouloir remporter le titre. Cette équipe semble plus penser au Moto3 avec Bastianini ou au MotoGP avec les Aprilia. Et puis même si Xavier Siméon a réalisé quelques bonnes courses l’an passé avec cette moto, il a eu aussi quelques problèmes mécaniques.
A n’en pas douter Lowes sera dangereux comme la saison dernière. Mais pour le titre, plus difficile à pronostiquer.

Forward Team (Kalex) : Lorenzo Baldassarri, Luca Marini

baldassarri
Le pilote qui peut être la bonne surprise de la saison est Lorenzo Baldassarri. Le jeune italien n’est pas très connu, mais il a réalisé une bonne fin de saison 2015. Il peut sur cette nouvelle année être un prétendant aux podiums à plusieurs reprises. Son objectif sera de se rapprocher du top 5 et d’être présent dans le top 10 lors de chaque course.

Son coéquipier sera Luca Marini. On risque de beaucoup parler du deuxième pilote Forward. Pas spécialement pour ses résultats mais parce qu’il est le demi-frère de Valentino Rossi. Sinon, s’il arrive à terminer dans le top 15 à chaque course, ce sera déjà très bien.

CarXpert Interwetten (Kalex) : Dominique Aegerter, Robin Mulhauser

carxpert
On ne sait pas trop ce que fera Dominique Aegerter pour 2016. Son année 2015 a été très moyenne pour ne pas dire médiocre. Lui qui était souvent placé dans les cinq meilleurs en 2014 a souvent disparu des radars l’an passé. 17ème du championnat avec seulement 62 points, Aegerter a connu un podium en Italie et une 4ème place à Indianapolis. Excepté ces deux performances, il n’arrivait pas à terminer dans le top 10. Il a connu son plus mauvais classement en championnat du Monde depuis 2007 et son arrivée en Mondial.
2016 est le moment pour revenir parmi les meilleurs pilotes de la catégorie. Un nouveau départ est attendu pour Aegerter.

Pour Robin Mulhauser, difficile de prédire quelque chose.

Garage Plus Interwetten (Kalex) : Tom Luthi

luthi
Il est toujours là. Souvent placé, quelques fois vainqueur, il faudra une nouvelle fois surveiller Tom Luthi. Il peut viser le titre, même si on pense cela depuis 5 ans. Il devrait encore être dans le top 5 final. Mais on ne le voit pas remporter le titre. Il lui manque les quelques dixièmes pour viser la victoire chaque week-end.

Leopard Racing (Kalex) : Danny Kent, Miguel Oliveira

kent
Une nouvelle équipe, deux nouveaux pilotes, on ne sait pas à quoi s’attendre de l’équipe Leopard. Danny Kent, champion du Monde Moto3 et Miguel Oliveira, vice champion du Monde Moto3. Les deux pilotes se sont battus l’an dernier pour la couronne et se retrouvent cette année dans la même équipe.
Danny Kent sera plus surveillé vu qu’il a déjà connu cette catégorie en 2013 avec Tech3. L’aventure avait été très moyenne pour Kent, mais son expérience pourrait lui servir. Il ne faut pas non plus s’attendre à le voir se battre pour la victoire, mais quelques tops 10 dans la saison sont à prévoir.

Pour Oliveira, il aura mis du temps à remporter sa première victoire. Lui qui était annoncé depuis plusieurs saisons comme un futur grand pilote aura attendu 4 ans avant de connaitre sa première victoire. Mais quand il est lancé, il nous a montré qu’il pouvait être quasiment imbattable. Sur la fin de saison 2015, rappelons que Oliveira a remporté quatre des six dernières courses et se classant deuxième lors des deux autres courses. On verra comment il va s’adapter à la catégorie, il risque de mettre un peu de temps pour briller, mais il pourrait sur la deuxième partie de saison devenir un habitué du top 10.

Tech3 Racing (Tech3) : Isaac Vinales, Xavi Vierge

vinales
Nous sommes obligés de parler de Tech3 qui aura deux nouveaux pilotes pour 2016. Vierge qui est arrivé en cours de saison 2015 et Isaac Vinales qui monte de Moto3.
Comme depuis plusieurs saisons, Tech3 se sentira bien seul avec seulement deux machines sur la grille par rapport aux 25 Kalex et 3 Speed Up. Il ne faut pas attendre grand-chose de la part de l’équipe française. Ils n’ont pas la force financière des autres équipes, et on sait bien que la volonté ne fait pas tout. L’objectif sera de marquer des points à chaque course avec au moins un pilote. Cela ne sera pas facile. Vierge semble prometteur sur ce qu’on a vu l’an passé. A tout juste 19 ans, il est un espoir peu connu de la moto espagnole.

Pour Isaac Vinales, on le connait depuis plusieurs années. Souvent placé en deuxième partie de tableau en Moto3, le choix de le recruter semble un peu bizarre. Mais il faut aussi se dire que peu de pilotes veulent venir dans l’équipe française. Ils veulent tous la meilleure machine.


Idemitsu Honda Team Asia (Kalex) : Takaaki Nakagami, Ratthapark Wilairot

On ne sait pas à quoi s’attendre avec Nakagami. Mais vu qu’il est dans les cinq meilleurs lors des essais de Losail, il faut s’attendre à le voir briller pour cette manche inaugurale. Comme chaque année. Puis il reviendra vers la 20ème place avec un ou deux coups d’éclats dans l’année. Ou il sera dans le top 5 à chaque course, mais c’est peu probable.

Pour Wilairot, comme depuis bientôt 10 ans, il vient garnir la grille.

Pronostic:

*****: Zarco, Rins
****: /
***: Luthi, Lowes
**: Folger, Morbidelli, Aegerter
*: Cortese, Nakagami, Kent, Oliveira, Baldassarri, Marquez

Vous aimerez peut-être :

Laisser un commentaire

moto2 le mans

[GP de Catalogne] Présentation des Moto2

Attention ! Le champion du Monde est de retour. Tito Rabat...

wpilote

Nous contacter

Pour nous contacter, merci de remplir le formulaire ci-dessous. Nous...

spies

Ben Spies

·Date de naissance : 11 Juillet 1984 · Lieu de naissance...

rossi_004_motogp_2013_usa_laguna_seca

Valentino Rossi

   Date de naissance: 16 Février 1979 Lieu de naissance:...

mgp_2011_02_23_Sepang_MarcoSimoncelli_56701298483742

Marco Simoncelli (1987-2011)

 Marco Simoncelli nous a quitté le 23 octobre 2011 sur...

Italie – 3 Juillet

MotoGP : Pos. No. Rider Manufacturer Time Diff 1 1...