Toutes nos excuses, aucun Tweet n'a pu être chargé.
S'abonner à Twitter
moto2

Présentation du GP de France

Cinquième manche du Championnat du Monde sur le circuit du Mans. Pour cette manche française, comme depuis le début de saison, il est difficile de donner un favori pour cette course. Surtout après la victoire de Valentino Rossi à Jerez.

rossi

Valentino Rossi est immortel. Une nouvelle fois, il nous a prouvé à Jerez qu’il n’était pas un pilote comme un autre. En s’imposant après avoir réussi la pôle, il a battu Lorenzo et Marquez sur leur terre. La pôle position avait été une surprise, mais que dire de la victoire le lendemain. Que Rossi gagne en se battant avec les autres pilotes et qu’il soit le plus malin dans le dernier tour, on le voit de temps en temps. Mais que Rossi s’impose en menant la course de bout en bout pendant les 27 tours, en solitaire, cela est très rare. Depuis sa période de archi domination au milieu des années 2000, Rossi ne nous avait plus habitué à ça. Et nous arrivons au Mans, un circuit qu’il apprécie. Il ne serait pas surprenant qu’il remporte la manche française.

Il pourrait ainsi revenir au classement général toujours dominé par Marc Marquez.

marquez

Marc Marquez a vite compris à Jerez qu’il ne pourrait s’imposer. Et au lieu de forcer comme il le faisait l’an passé quand il n’arrivait pas à suivre, il a préféré assurer les points de la 3ème place. C’est 16 points de plus au général, et cela pourrait compter en fin de saison. Marquez n’était pas à l’aise avec son pneu arrière, il semble avoir muri cet hiver, et sait quand il ne faut pas trop en faire.

lorenzo

Jorge Lorenzo de son côté n’a pas accepter de voir son coéquipier s’imposer aussi facilement. Il a vite parlé d’un problème de pneu arrière lors des lignes droites et qu’il ne pouvait piloter qu’à 80%, mais comme Rossi sait si bien le faire, il a fait remarquer qu’il avait eu le même problème. Lorenzo pensait vraiment qu’il allait pouvoir gagner. Mais Rossi a fait une course à la Lorenzo. Un très gros départ puis une victoire en solitaire.

dovi

Pour Ducati, les courses se suivent et se ressemblent pour Andrea Dovizioso. Un nouvel abandon pour l’italien, et une nouvelle fois, il est victime plus que coupable. Cette fois c’est un problème de fuite sur sa Ducati. Alors qu’une nouvelle fois il allait faire un résultat plus que correct. Au Mans, Dovizioso reste sur deux podiums. Un circuit qui a souvent réussi aux pilotes Ducati ces dernières années. C’est peut-être la fin des ennuis pour Dovizioso.

pol

Du côté des teams privés, la course est très importante pour le team Tech3. Hervé Poncharal et son équipe jouent à domicile. Pol Espargaro est le premier pilote dit privé, il voudra conforter cette belle place au championnat. Alors que Bradley Smith voudra enfin débuter sa saison. Lui qui n’arrive même plus à se qualifier dans les 10 meilleurs alors qu’il arrivait à faire des top 5 l’an passé. Un Smith qui semble s’être découragé depuis qu’il a annoncé sa signature chez KTM.

petrucci

Le Mans sera le retour en piste de Danilo Petrucci. L’italien s’était fracturé la main lors des essais la semaine avant l’ouverture de la saison au Qatar. Petrucci commence sa saison seulement ce week-end. Il ne faudra pas s’attendre à le voir tout de suite très bien placé, mais plutôt revenir petit à petit.

baz

Loris Baz portera haut les couleurs de la France. Soutenu par plus de 100 000 personnes (enfin surement moins, la plupart des gens ne doivent pas le connaitre), le pilote Avintia tentera enfin d’avoir un résultat positif. Même s’il fait de bons essais, Baz n’arrive pas à concrétiser en course.

aleix

Chez Suzuki, la saison débute très bien avec les bons résultats de Maverick Vinales. Et depuis deux courses, on peut même dire que son coéquipier Aleix Espargaro revit aussi. Le plus âgé des deux a eu énormément de mal à s’adapter aux nouveaux pneus et a commencé la saison aux alentours de la 12ème place alors que son coéquipier se battait pour le top 5. Mais Espargaro est talentueux et ne lache pas facilement.

vinales

Vinales continue son petit bonhomme de chemin, tranquillement sans faire trop de bruit malgré les nombreuses rumeurs sur sa prochaine signature chez Yamaha. On devrait avoir l’annonce officielle dans quelques semaines, mais malgré la pression grandissante de la part des médias, Vinales n’a pas eu de week-end sans.

 

En Moto2, Sam Lowes s’est imposé avec une facilité déconcertante à Jerez. Le pilote anglais, dominateur durant le weke-end remporte sa deuxième course en carrière en Championnat du Monde. Le champion du Monde français Johann Zarco tentera de s’imposer devant son public et de faire résonner la Marseillaise. Mais avec Tom Luthi, Alex Rins ou Jonas Folger, la course s’annonce indécise.

lowes

On savait que Sam Lowes pouvait être très rapide. Mais il devait le montrer sur la durée d’une course entière. Et l’anglais tout en glisse nous a montré que lorsqu’il était en forme, c’était show time ! Lowes pourrait bien confirmer sur le circuit manceau, lui qui mène toujours le championnat. Le pilote Gresini devient avec ce début de saison un vrai favori pour le titre. Nous pouvions en douter, lui qui commettait souvent des erreurs par le passé.

zarco

Johann Zarco sera soutenu par le public français. Il voudra s’imposer devant les siens pour revenir sur Lowes au général. Le champion du monde ne domine plus comme l’an passé, mais il est toujours présent. Zarco a eu du mal à Jerez du vendredi au dimanche. Et pourtant, grâce notamment aux nombreux abandons devant lui, il a tout de même pris une belle 5ème place. Une fois de plus, quand Zarco voit qu’il n’arrivera pas à gagner ou être sur le podium, il arrive quand même à prendre de gros points.

luthi

Il faudra se méfier de Tom Luthi. Le Suisse adore Le Mans et s’est déjà imposé plusieurs fois sur le circuit sarthois. Le Mans est comme sa deuxième maison. Et au vu de son bon début de saison, Luthi visera la victoire ce dimanche.

folger

Les allemands compteront sur Jonas Folger pour viser une belle position. Le pilote Dynavolt a terminé 2ème à Jerez. Il est toujours très rapide, même si les résultats sont inconstants.

rins

Alex Rins a comme Zarco eu du mal lors du week end de Jerez. Mais comme Zarco, il a marqué de gros points malgré une course moyenne. En obtenant une 3ème place, Rins ne pouvait pas espérer mieux. Lui aussi vise le championnat et coure intelligemment.

transfiormers

On devrait aussi voir la Transfiormers en piste. Comme depuis deux ans, la moto de Christian Boudinot sera au départ du GP de France en tant que wild card. Normalement, Lucas Mahias devait être le pilote de la moto française. Mais une grosse chute il y a quelques jours à Imola risque de l’empêcher de prendre le départ. Il faudrait trouver rapidement un autre pilote, mais ce sera un pilote qui n’aura jamais roulé sur la moto. Peut-être un Louis Rossi qui connait déjà la catégorie.

 

Les français seront au nombre de trois à vouloir succéder à Louis Rossi, vainqueur au Mans en 2012 en Moto3. Avec un début de saison contrasté, ils auront comme objectif de réaliser leur meilleure performance de la saison. Mais avec Binder, Fenati ou Navarro, cela ne sera pas facile.

binderNous avons surement vu un des plus beaux GP de l’histoire des Moto3. Oui, ne nous en cachons pas! Brad Binder a connu sa première victoire en Championnat du Monde. Mais plus que la première victoire d’un Sud Africain depuis plus de 35 ans, nous retiendront la façon dont Binder s’est imposé. Relégué en dernière position sur la grille après une pénalité sévère, le pilote KTM, meilleur chrono lors des qualifications ne s’est pas énervé de cette décision tardive (seulement quelques minutes avant la course). Une remontée à la Marquez, slalomant entre ses adversaires, les doublant facilement. Alors qu’il revenait sur le groupe se battant pour la 4ème place, Binder n’a mis que deux tours pour doubler les 7 pilotes. Puis malgré le retard de plus de 3 secondes, il est revenu très rapidement pour prendre la tête et s’imposer avec plusieurs secondes d’avance. Une victoire qui restera dans l’histoire.

navarroOn savait que Brad Binder allait s’imposer cette saison, la question était de savoir quand. On se dit la même chose de Jorge Navarro. Toujours dans le bon groupe depuis le début de l’année, l’espagnol n’a pas réussi à grimper sur la plus haute marche du podium. Il a mené une grande partie de la course à Jerez avant de se faire dépasser par Binder. Toujours sur le podium, il termine toutefois 4ème, après s’être fait doubler dans les derniers virages par Nicolo Bulega et Pecco Bagnaia. Navarro sera un favori sur le circuit français. La victoire est de plus en plus proche. Il lui manque le petit déclic qui pourrait le rendre très difficile à battre. Comme pour Binder.

bulegaLa révélation de Jerez est sans aucun doute Nicolo Bulega. Le pilote du team SKY VR46 a été impressionnant de maitrise. Partant de la pôle position, il a réussi à se battre pour la victoire pendant une grande partie de la course, puis s’est toujours battu avec Navarro et Bagnaia, deux pilotes qui sont loin d’être les moins fougueux. Et Bulega a réalisé un dernier tour de folie en doublant les deux pilotes en un virage. Un grand pilote est né à Jerez. Il faudra maintenant confirmé que ce n’était pas qu’un one shot. Mais avec ce qu’il nous a montré au Qatar pour sa première course, on en doute.

fenati

Son coéquipier Romano Fenati s’était imposé au Mans l’an passé. Avec lui, comme toujours, on ne sait pas à quoi s’attendre. Il doit toutefois se battre pour la victoire pour garder le bon rythme pour le championnat. Tout dépendra de son début de week-end. On sait avec Fenati que les essais du vendredi donne le niveau du pilote pour le reste du week-end.

fabio jerez

Côté français, Fabio Quartararo sera la principale chance de faire retentir la Marseillaise en Moto3. Le pilote Leopard n’a pas énormément de chance sur les deux dernières courses avec un problème mécanique puis un accrochage au premier tour à Jerez. Quartararo a toujours un peu de mal à être constant sur le week-end entier, mais il peut très bien réaliser une pôle position ou première ligne. Sauf qu’il faut conclure en course.  Il sera observé au Mans, mais il ne faudra pas lui mettre trop de pression sous peine de le voir par terre au 2ème tour comme l’an passé. Mais le temps commence à presser. 19ème du classement général, ce n’était pas ce que Fabio attendait.

daniloLa bonne surprise de ce début d’année pour la France est Jules Danilo. Le pilote Ongetta, coéquipier de Niccolo Antonelli, vient de terminer deux fois dans les 10 premiers. Ses meilleurs résultats dans la catégorie. Surtout il a réussi à suivre les pilotes qui se battaient pour le deuxième groupe, à quelques secondes des leaders. Il était avec Bastianini ou Fenati, deux pilotes qui ont un niveau supérieur à Danilo. Pour Le Mans, l’objectif de Danilo sera encore de terminer dans les 10 et pourquoi pas viser plus haut?

masbouAlexis Masbou sera au départ de son dernier GP de France en Moto3. le plus ancien de la catégorie, visera de son côté les points, ses premiers de la saison. La Peugeot a un niveau inférieur aux autres moto, mais sur un circuit comme Le Mans, Masbou peut marquer quelques points. On ne sait pas trop comment se déroulera la suite de la saison, mais ce serait sympa que Masbou brille devant les français!

Vous aimerez peut-être :

Laisser un commentaire

moto2 le mans

[GP de Catalogne] Présentation des Moto2

Attention ! Le champion du Monde est de retour. Tito Rabat...

wpilote

Nous contacter

Pour nous contacter, merci de remplir le formulaire ci-dessous. Nous...

spies

Ben Spies

·Date de naissance : 11 Juillet 1984 · Lieu de naissance...

rossi_004_motogp_2013_usa_laguna_seca

Valentino Rossi

   Date de naissance: 16 Février 1979 Lieu de naissance:...

mgp_2011_02_23_Sepang_MarcoSimoncelli_56701298483742

Marco Simoncelli (1987-2011)

 Marco Simoncelli nous a quitté le 23 octobre 2011 sur...

Italie – 3 Juillet

MotoGP : Pos. No. Rider Manufacturer Time Diff 1 1...