Toutes nos excuses, aucun Tweet n'a pu être chargé.
S'abonner à Twitter
pasini

GP Catalogne: Présentation de la course

Septième manche de la saison sur le circuit de Montmelo en Catalogne. Une semaine après un magnifique week end italien au Mugello, les espagnols voudront prendre leur revanche et monter qu’eux aussi peuvent gagner dans chaque catégorie à la maison. Les locaux seront nombreux et revanchards après la Toscane.
Le circuit de Barcelone a changé de tracé depuis l’an passé et le tragique accident de Luis Salom. On reprend la piste de la Formule 1 avec l’entrée et la sortie du Stadium modifiées. On retrouve une chicane dans la dernière courbe ce qui pourrait être un endroit de plus pour dépasser, même si la chicane est très resserrée.

podium italie

Une fois n’est pas coutume, honneur à la plus petite catégorie. Comme très souvent au Mugello, la victoire s’est jouée au dernier virage du dernier tour et lors de la longue ligne droite pour passer la ligne d’arrivée. Cette année, c’est Andrea Migno qui a réussi à passer le premier pour remporter sa première victoire en Championnat du Monde. Le pilote du team Sky VR46 avait montré une belle rapidité pour ses débuts en Mondial il y a 2 ans, mais la saison dernière avait été très difficile pour lui. Il aura réussi à se jouer de tous ses petits camarades en piste pour s’imposer devant ses fans.

migno

En étant méchant, nous pourrions dire que cette victoire est le fruit du hasard mais ce serait sympa de voir un nouveau pilote qui se bat aux avants postes à chaque week end. Espérons qu’il ait passé un cap. Et quand on regarde bien, Migno est maintenant 5ème du championnat, ex aequo avec Fenati et à seulement 6 points de la 2ème place du général.

diggia

Le prochain pilote qui mériterait d’en gagner une est Fabio Di Giannantonio. Plusieurs fois sur le podium depuis l’an passé, il est encore passé très proche de la victoire au Mugello. Le pilote Gresini était un peu en retrait depuis le début de saison et voyait son coéquipier Jorge Martin attirer toute l’attention.

Jorge Martin qui n’a terminé que 15ème au Mugello. Mais l’espagnol est un des principaux favoris pour ce week end. Il reste sur trois pôles positons consécutives (même si déclassé de 12 places au Mugello). Il n’a toujours pas gagné, mais est monté sur trois podiums lors des trois premières courses. Bref, il ne doit pas faire le meilleur chrono des qualifs s’il veut faire un podium voir mieux ! Seulement 6ème du championnat, il paie cher son abandon en France et sa 15ème place au Mugello. Il doit rebondir s’il ne veut pas se retrouver trop loin au classement général.

binder

Deux pilotes qui pourraient bien monter sur leur premier podium sont les deux pilotes Platinium Bay, Marcos Ramirez et Darryn Binder. Depuis Jerez, les deux pilotes sont les principaux protagonistes de la catégorie. Malheureusement toujours pas de podium et plusieurs chutes pour les deux pilotes. Ils ont passé un cap depuis le début de l’année et sont maintenant deux pilotes qui doivent être surveillés. Ils ne visent pas le championnat et peuvent ainsi prendre de plus gros risques que les pilotes de pointe.

Joan Mir est largement en tête du championnat avec déjà 34 points d’avance sur Aron Canet, malgré une 7ème place au Mugello. Mais l’espagnol s’en est bien sorti puisqu’il était encore 14ème à tout juste un tour de l’arrivée. Mir est l’homme fort de la catégorie. Toujours présent devant, il arrive à se faufiler rapidement parmi les autres pilotes pour être en tête malgré des qualifications souvent moyennes. Etre très fort en bagarre est un sacré avantage dans cette catégorie. A domicile, il tentera de remporter sa quatrième victoire de la saison.

fenati

Les italiens Bulega, Fenati ou Bastianini n’ont pas réussi à finir dans le top 5 à la maison dimanche dernier. Même s’ils étaient dans le groupe de leader, Fenati doit se contenter de la 13ème place, Bastinini 11ème et Bulega 10ème. Ils tenteront de finir mieux en Catalogne. Au général, comme pour Martin, Fenati a perdu gros sur les deux dernières courses. Il pointe actuellement à la 4ème place du général, mais avec 40 points de retard sur Mir. Bastianini et Bulega sont bien plus loin en 10 et 11ème position avec seulement 36 et 28 points.

Un des pilotes qui sera favori est Aron Canet. Vainqueur à Jerez, il est actuellement deuxième du championnat. Ce n’est pas le pilote dont on parle le plus, mais il sera à suivre, lui qui connait très bien ce circuit et qui sera à domicile.

guevara

Chez RBA, Juanfran Guevara tentera de surfer sur son premier podium en Mondial, alors que Gabriel Rodrigo vit un début de saison compliqué avec déjà 2 fractures de la clavicule.

pasini

En Moto2, nous avons assisté à une magnifique course au Mugello. Et un vainqueur final que l’on n’attendait plus. En effet, après huit ans d’attente, Mattia Pasini a enfin retrouver les joies de la victoire et retrouver le goût du champagne. Le pilote italien a connu de nombreuses galères ces dernières années, notamment pour s’adapter aux Moto2. Mais à force de persévérance (et aussi avec des sponsors qui l’ont toujours accompagné), il n’a rien lâché. Mais surtout sa victoire ne souffre d’aucune contestation. Pasini était le plus rapide et le plus fort dimanche dernier. Ses dépassements dans le dernier tour sur Alex Marquez et Tom Luthi dans deux courbes très rapides resteront comme des images marquantes de la saison 2017. Le seul moment où Pasini a été en difficulté, c’est lorsqu’il a du grimper sur le podium. Et oui, il n’a plus l’habitude et en sautant, il n’est pas passé loin de se faire la cheville.

Dans une position plus attentiste que certaines fois, Tom Luthi est passé très proche de la victoire. Il a très bien joué son coup, mais a du s’incliner face à Pasini. Comme à son habitude, Luthi a terminé sur le podium, la 5ème fois depuis le début de l’année. Même s’il n’a toujours pas gagné, il faudra une nouvelle fois compter sur lui en Catalogne.

marquez alex

Les deux pilotes Marc VDS seront une nouvelle fois les favoris. Alex Marquez a terminé 3ème et Franco Morbidelli 4ème au Mugello. Morbidelli n’a rien pu faire sur la deuxième partie de la course pour suivre le trio de tête. Et en pilote intelligent il a compris que ça ne servait à rien de forcer et que la 4ème place était une bonne position pour un pilote qui vise le championnat. Avec 13 points d’avance sur Luthi et 35 sur Marquez, Morbidelli mène toujours le championnat.

Les KTM restent sur deux courses un peu plus difficiles pour Miguel Oliveira. Même s’il ne termine qu’à 5 secondes de la victoire, Oliveira n’a jamais pu viser plus haut que la 5ème place au Mugello. Pour le moment, on ne sait pas comment se comportera la KTM à Barcelone, mais il pourrait bien être une des bonnes surprises de cette course catalane. Pour son retour après 4 courses d’absence, Brad Binder a réussi une belle course en terminant à la 10ème place.

dovi

En MotoGP, Andrea Dovizioso a remporté la course du Mugello. C’est la première fois qu’un italien gagne sur une moto italienne en Italie en catégorie reine. Preuve du caractère historique de cette victoire. Ducati qui triomphe à la maison, cela n’était arrivé qu’une fois avec Casey Stoner lors de sa grande période chez les Rouge. Dovizioso, pilote numéro 2 en début de saison est bien actuellement le pilote numéro 1 pour la marque italienne. Actuellement deuxième du championnat derrière Maverick Vinales, Montmelo sera un test pour Ducati et ainsi permettre de savoir s’il faudra vraiment compter sur eux pour la suite de la saison où s’ils ont bénéficié comme souvent ces dernières années de circuits favorables en début de saison.

A part ça, Vinales continue de prendre des points, Rossi a limité la casse malgré sa blessure.

Marc Marquez et Honda sont en grosse difficulté, il se doit de réagir à la maison sur un circuit qui lui a souvent réussi dans le passé.

Dani Pedrosa et Cal Crutchlow ne partiront pas en vacances ensemble. En tout cas, Crutchlow n’a pas vraiment apprécié l’attaque suicide de Pedrosa dans le dernier tour. Comme quelques fois dans le passé (Hayden 2006 Estoril, Dovizioso Austin 2016 par exemple), Pedrosa s’est tout simplement raté. Crutchlow a eu des mots très durs contre Pedrosa. Mais plus que cet incident il ne faut pas oublier que les deux pilotes étaient très loin au classement, tout juste en bagarre pour la 10ème place. Ce n’est pas digne de deux pilotes avec une moto officielle Honda.

petrucci

Le gros coup du Mugello est pour Danilo Petrucci. En état de grâce le pilote Ducati Pramac a terminé 3ème après avoir été pendant quelques tours en 2ème position. Sa Ducati l’a bien aidé dans la longue ligne droite, mais Petrucci était déchainé. Cela fait longtemps que nous n’avons pas vu un pilote privé Ducati être aussi bien placé. Mais après Crutchlow et Zarco, c’est le troisième privé à grimper sur un podium cette année ! Une belle performance.

Vous aimerez peut-être :

Laisser un commentaire

moto2 le mans

[GP de Catalogne] Présentation des Moto2

Attention ! Le champion du Monde est de retour. Tito Rabat...

wpilote

Nous contacter

Pour nous contacter, merci de remplir le formulaire ci-dessous. Nous...

spies

Ben Spies

·Date de naissance : 11 Juillet 1984 · Lieu de naissance...

rossi_004_motogp_2013_usa_laguna_seca

Valentino Rossi

   Date de naissance: 16 Février 1979 Lieu de naissance:...

mgp_2011_02_23_Sepang_MarcoSimoncelli_56701298483742

Marco Simoncelli (1987-2011)

 Marco Simoncelli nous a quitté le 23 octobre 2011 sur...

Italie – 3 Juillet

MotoGP : Pos. No. Rider Manufacturer Time Diff 1 1...